• A l’est de Combrit, derrière le bois de Roscouré.

    Propriété privée

    Fontaine de TOULIGAON

    Fontaine de TOULIGAON

    AU bourg de Combrit, passer devant la Mairie, longer l'Avenue du Générale De Gaule, avant les établissements Le Coeur (transports) prendre sur la gauche l'allée du stang. ; la suivre le long du bois du Cosque sur près d'un kilomètre. Au croisement prndre à droite vers Touligaon à 250 mètres.

    Latitude :  47°53'11.88"N

    Longitude :   4° 8'28.83"O

    Voir aussi : AFFAIRE DE MORTEMART – VENTE DE TERRAIN NECESSAIRE A LA CREATION D’UNE VOIE D’ACCES

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Le Maire présente le dossier et signale l’urgence d’un désenclavement des parcelles de Monsieur DE MORTEMART.
    Par courrier du 19/11/2007, M. DE MORTEMART Victurnien fait savoir qu’il lui est nécessaire de prévoir un nouvel accès pour le désenclavement de ses propriétés de TOULIGAON (Bâtiments vendus), KERNOU et KERNOU BIHAN auparavant desservies par le chemin privé cadastré section C n° 39 et 61 app artenant au Conservatoire du Littoral.


    Au vu de cette solution désapprouvée par le Conservatoire, M. DE MORTEMART souhaite donc pouvoir faire l’acquisition d’une partie des parcelles C n° 24 et 812 (cimetière) situées en zone Nc au POS approuvé le 29/10/1982, nécessaire à la création d’un accès à sa parcelle n° C 848 qui lui permettrait la création d ’un chemin pour désenclaver ses parcelles n° 848, 34, 35, 36, 37, 115, etc…, et de donner un accès aux bâtiments de TOULIGAON, KERNOU et KERNOU BIHAN.
    Il s’agit d’une bande de terre d’une largeur de 6 m de large (de façon à ce que les machines agricoles puissent accéder facilement au champ du Stang) sur une longueur de 25 m environ.


    Etant donné l’urgence, il fait savoir qu’il souhaiterait, en cas d’avis favorable du Conseil Municipal, pouvoir commencer les travaux avant la signature de l’acte, solution qui n’est pas retenue par le Conseil.


    Vu l’avis des Domaines du 13/12/07.
    Le Conseil Municipal, après avoir délibéré, décide à l’unanimité de :
    - approuver la vente au prix de 0,75 € le m²
    - Prendre note que les frais de géomètre et de notaire sont à la charge du demandeur
    ainsi que les travaux de voirie (empierrement et mise en place d’ouverture) avec pose
    de buses et de sécurisation de la zone entre la voie à créer et le terrain du cimetière
    - Autoriser le Maire à signer l’acte notarié et les pièces annexes

    in "Conseil Municipal du 6 décembres 2007"

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Il y a lieu de dénommer les rues du lotissement de Ty Scoul approuvé le 24/10/2007 ainsi
    que la partie OPAC. Il est donc proposé aux conseillers de nommer en breton les rues du
    lotissement.
    Le Conseil Municipal, après avoir délibéré, décide à l’unanimité de dénommer les rues du
    lotissement :

    • - Ru an Eostig (rue du Rossignol)
    • - Ru ar C’Haz-Koad (rue de l’Ecureuil)
    • - Ru an Durzunell (rue de la Tourterelle)
    • - Ru an Alarc’h (rue du Cygne)

    in "conseil municipal du  6 décembre 2007"

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Bretagne : Charte des espaces côtiers

    Port de Camaret

     

    La Bretagne entretient des liens étroits avec la mer. Avec près de 3 000 km de côtes et 95% de la population à moins de 60 kilomètres de la mer, c’est une région résolument côtière. Son histoire, sa culture, son identité, son économie et son développement sont intimement liés à l’espace maritime et côtier. Or cet espace est aujourd’hui sous pression : des activités de plus en plus nombreuses y cohabitent avec des besoins multiples (pêche, tourisme, agriculture).

    Pleinement investie dans le domaine maritime, la Région Bretagne a pris l’initiative de lancer l’élaboration d’une charte des espaces côtiers bretons, avec tous les acteurs de la zone côtière : une réflexion commune pour construire ensemble l’avenir de la zone côtière bretonne. Sur ce site, retrouvez toute l’info sur la gestion intégrée des zones côtières bretonnes !

    Une charte pour un littoral sous pression

    La zone côtière est à la fois une chance et une responsabilité pour la Bretagne : une chance parce que c’est un territoire attractif au fort potentiel économique, social, naturel et culturel, encore largement à explorer ; une responsabilité car elle subit une dégradation rapide à laquelle il faut faire face. Pour que la proximité avec la mer reste un atout pour la Bretagne, la « Charte des espaces côtiers bretons » veut fixer les règles d’une gestion nouvelle associant tous les acteurs de la zone côtière. L’objectif est la définition, en concertation avec l’ensemble des acteurs, d’un projet d’avenir pour la zone côtière bretonne et d’un programme de mise en œuvre. Une première phase de concertation s’est déroulée de novembre 2006 à mars 2007. Quatre forums participatifs organisés à Saint-Malo, Pleumeur-Bodou, Lorient et Brest, un questionnaire en ligne, ainsi qu’une enquête d’opinion ont permis de mieux comprendre comment les Bretons percevaient la mer et la zone côtière et, surtout, quelles étaient leurs préférences et leurs préoccupations pour l’avenir.   Les informations recueillies ont permis l’élaboration d’un pré-projet de charte des espaces côtiers bretons. Ce document intermédiaire, non définitif, a été soumis à l'avis de toutes les personnes intéressées afin de recueillir leurs observations et contributions. Cette deuxième phase de concertation, qui s'est étendue de juillet à novembre 2007, a permis d'élaborer la version définitive de la charte des espaces côtiers bretons soumise au vote du Conseil régional le 3 et 4 décembre 2007.   En 2012, plus de 120 acteurs l'ont adoptée, 46 l'ont signée officiellement avec la Région et se sont engagés à mettre en oeuvre des actions.   En savoir plus : engagement des acteurs

     

     
    La charte
    Télécharger la charte
    Télécharger le rapport
    Ce document, d'une soixantaine de pages, expose plus longuement le contenu de la charte.
    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires