• La communauté de communes du Pays bigouden sud (CCPBS) lance une collecte de photos auprès des photographes amateurs.

    La communauté de communes du Pays bigouden sud (CCPBS) lance une collecte de photos auprès des photographes amateurs. Le thème : « Les zones humides du Pays bigouden sud ».

    Cinq clichés, sélectionnés par un jury, seront tirés en grand format puis exposés dans la maison de la baie d'Audierne, du 27 juin au 31 août.

    Selon Charlotte Rochette, étudiante en licence pro tourisme à Quimper en charge de l'opération, l'objectif est de mettre « une image sur le concept des zones humides », nombreuses dans le Pays bigouden sud : marais de Lescors, étang de Saint-Vio, étang de Trunvel, Loch ar Stang, polder de Combrit, etc.

    Pour participer, il faut télécharger le règlement sur le site www.ccpbs.fr et le retourner avec les clichés, avant le 30 mai, à l'adresse photos@ccpbs.fr ou à l'accueil de la CCPBS (1).

    Les participants peuvent transmettre trois photos numériques maximum. Elles doivent être au format jpeg ou jpg, avec une résolution de 300 dpi minimum.

    (1) 17, rue Raymonde-Folgoas Guillou, 29 120 Pont-l'Abbé.

    in "Ouest France"

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Clapage : les pêcheurs marquent un poiny

    Les conclusions du rapporteur public du tribunal administratif de Rennes invitent le juge chargé de l’affaire à annuler l’arrêté du Préfet du Finistère du 16 juin 2011 autorisant les opérations de dragage des ports de Loctudy et Lesconil. Son avis est motivé par l’insuffisance des évaluations d’incidence. Le juge rendra sa décision le 13 juin 2014.

    Bien qu’il faille attendre encore un mois (la fin des travaux soit dit en passant), il est très probable que le jugement ne sera pas éloigné des conclusions du rapporteur public, donnant enfin raison à l’ancien Comité des pêches du Guilvinec, au Comité Départemental du Finistère et au Comité régional des pêches maritimes de Bretagne.

    Les structures professionnelles et les associations environnementales qui les ont soutenues, ne peuvent que se féliciter que le rapporteur public se range à leurs arguments. Le point de la situation va être fait avec les pêcheurs le samedi 24 mai 2014 au Guilvinec.

    JPEG - 144.7 ko
    Les banderoles étaient de sortie à Lesconil pour célébrer cette avancée majeure
    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Des canons à la Pointe

     

    Trois canons, prêtés par la Ville de Quimper, seront prochainement installés à la Pointe de Combrit. Ils sont actuellement à l’Atelier Municipal en attendant que des affûts soient construits pour eux.

    ygCanons002

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Travaux Route des Chateaux

     

    A compter du 14 mai, et pour une durée de deux semaines, des travaux sont engagés sur la route entre Pont-l’Abbé et Plomelin. 


    Des rétrécissements de chaussée ou la neutralisation d’un sens de circulation pourront être mis en œuvre pendant la durée des travaux.

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    C'est parti. Après une heure de préparation, les travaux de dragage du port de Lesconil ont débuté hier, à 9 h, sur le quai est, puis l'après-midi, sur le quai ouest. « Cela se déroule assez rapidement », note Thomas Guilbaud, de l'entreprise Merceron. « Les macrodéchets sont moins nombreux ici qu'à Loctudy. »

    Hier, le peigne de l'engin a tout de même remonté des pneus, des cordages et des funes qui gisaient au fond du port avec d'autres objets hétéroclites. Cette opération de « peignage » doit se prolonger aujourd'hui, tandis que le dragage des vases, lui, est prévu pour démarrer samedi.

    Les dix employés de l'entreprise Merceron se relaieront huit heures par jour, deux heures avant et après chaque marée haute, tous les jours, jusqu'à la fin du mois.

    L'Empédocle, ce navire de 58 m qui doit entrer en action samedi, effectuera deux rotations chaque jour pour rejeter les vases sur les sites prévus au large du Guilvinec, soit environ 1 000 m3 de vases par jour. Au total, 10 000 m 3 doivent être retirés du port. L'objectif de rendre le port aux usagers pour le 15 juin est toujours en vigueur.

    Regarder la vidéo sur ouestfrance.fr/pont-labbe

    in "Ouest France"

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Déchèterie de Quélarn : davantage de déchets valorisés

    Déchèterie de Quélarn modernisée

    La déchèterie de Quélarn à Plobannalec-Lesconil fermée depuis janvier pour agrandissement, modernisation et mise aux normes a ouvert ses portes jeudi 15 mai. Elle offre un service amélioré aux usagers. Sa surface a été doublée pour faciliter et sécuriser la circulation. L’accès aux bennes a été sécurisé pour prévenir tout risque de chutes. Elle représente également un progrès environnemental car d’avantage de déchets seront triés, recyclés et valorisés. En attendant la modernisation des autres déchèteries, nous vous invitons à vous rendre en priorité dans cette nouvelle déchèterie pour optimiser notre collecte de déchets.

    Davantage de déchets valorisés ?

    Dans la déchèterie modernisée, quatre flux supplémentaires de déchets vont être recyclés ou valorisés. Valoriser plus de déchets constitue un avantage écologique (moins de déchets, moins de matières premières nécessaire pou produire, etc) et économique (coûts de traitement réduit et revente de matière) indéniable. Vous pouvez dorénavant mieux trier vos encombrants qui étaient jusqu’alors enfouis.

     

    Quels sont les nouveaux flux recyclés ?

    1. Les meubles : la CCPBS adhère à l’éco-organisme « éco-mobilier » (agréé par le ministère de l’écologie) qui organise la filière de collecte et de valorisation du mobilier usagé, par le réemploi, la réutilisation, le recyclage ou encore la production énergétique.
      Tout le mobilier est concerné, quel que soit :
      - l’usage (sièges, matelas, meubles de cuisine, etc.)
      - le matériau (bois, métal, plastique, etc.)
      - l’origine (maison, jardin, garage, etc.)
      - l’état
      - la taille
    2. Le bois
    3. Le placoplâtre : il est trié et réutilisé en plâtrerie
    4. Les déchets incinérables : ce sont les plastiques divers, les déchets dont la taille est inférieure à 80 cm x 80 cm. Ils sont incinérés pour une valorisation énergétique

    Les autres déchets comme les déchets verts, les gravats, le carton les déchets électriques et électroniques, etc. sont toujours acceptés, triés, recyclés et valorisés.

    Retrouvez la liste des déchets acceptés en déchèterieRetrouvez les informations pratiques concernant les déchèteries
    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Collecte des déchets d’activité de soin à risque infectieux

     

    Boîtes de collecte des déchets d'activité de soin à risque infectieux

    Depuis le 1er avril 2014 et à la suite d’une évolution de la réglementation, les déchèteries du Pays Bigouden Sud ne reçoivent plus les déchets d’activité de soins à risques infectieux (DASRI). Ce sont les déchets produits par les patients qui s’administrent un traitement médical hors des structures de soins et sans l’intervention d’un professionnel de santé.

    Depuis décembre 2012, l’éco-organisme DASTRI a été agréé par les pouvoirs publics pour organiser et financer la reprise des DASRI.

    Qu’est-ce que cela change pour les patients ?

    Premièrement, ils peuvent désormais récupérer les boîtes de collecte de leurs déchets uniquement dans les pharmacies. Celle-ci-ne sont plus distribuées en déchèteries.

    Deuxièmement, les points de collecte des boîtes de DASRI pleines doivent être gérés par les pharmacies qui les fournissent ou éventuellement par les laboratoires d’analyses médicales, à défaut de pharmacies volontaires.

    En attendant que la filière se structure sur le territoire bigouden, les Communautés de communes du Pays Bigouden Sud et du Haut Pays Bigouden se sont provisoirement organisées pour apporter une réponse ponctuelle.

    Dans l’attente d’ouverture de points de collecte dans les pharmacies, les boîtes de DASRI doivent être déposées dans la déchèterie de Kerlavar à Plonéour-Lanvern. Récemment construite, elle répond aux normes réglementaires pour recevoir les DASRI, contrairement aux déchèteries de la CCPBS dont les locaux ne sont pas suffisamment ventilés. 

    Pour des informations complémentaires, vous pouvez également consulter le site de l’éco-organisme DASTRI : www.dastri.fr.

    Le point de collecte le plus proche (!!!) :

    • PHARMACIE OCEANE
    • 1 RUE JEAN CHARCOT
    • 29950
    • BENODET
    • 9h-12h30 14h-19h15

     

    • PHARMACIE EMERY
    • 1 RUE SEBASTIEN GUIZIOU
    • 29750
    • LOCTUDY
    • 9H-12H et 14H-19H

     

    Collecte des déchets d’activité de soin à risque infectieux

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires