• Présentation du nouveau Plan local d'urbanisme

    Christian Loussouarn, adjoint à l'urbanisme, Jacques Beaufils, maire,
    entourés de M. Garot et de Mme Belzon, présente le nouveau PLU. |

    Quatre-vingts personnes se sont déplacées, mardi, salle de Croas Ver, pour découvrir la version communale du nouveau Plan local d'urbanisme (PLU).

    Après un mot d'accueil de Jacques Beaufils, le maire, et un rappel de la situation des documents d'urbanisme communaux par Christian Loussouarn, adjoint à l'urbanisme, M. Garot du cabinet Geolith et Mme Belzon du cabinet LGP ont présenté le nouveau PLU que la commune remettra aux services de l'Etat pour validation définitive au premier trimestre 2016.

    L'étude de ce nouveau PLU a été lancée en janvier 2012, suite à l'annulation, en décembre 2011, du PLU de 2008 par le tribunal administratif de Rennes. M. Garot en a présenté les divers zonages, les contraintes administratives, ainsi que les études associées : diagnostic agricole, zonage d'assainissement des eaux pluviales et des eaux usées, étude et inventaire du bocage en collaboration avec les associations locales, zonage des zones humides, zone de submersion, zonage archéologique.

    Christian Loussouarn a invité les propriétaires d'anciens bâtiments méritant une rénovation à contacter dès à présent le service urbanisme de la commune. Par ailleurs il a rappelé « les difficultés que pose la loi Littoral dont tiennent compte les choix de zonage proposés par la commune ».

    Il a également relevé, les difficultés que pose l'évolution régulière des interprétations de lalLoi Littoral au regard des jurisprudences issues des jugements des tribunaux. En espérant, a-t-il précisé, « que sur ce point le travail mené par la commune sera validé par les services de l'Etat ». Les Combritois peuvent consulter en mairie cette version communale. Le PLU devrait être arrêté en conseil municipal en septembre ou octobre, avant sa communication à l'administration et la mise en place de l'enquête publique en fin d'année. in Ouest France

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Les élus ont rencontré les habitants de Sainte-Marine

    La municipalité a organisé une rencontre, samedi, salle de Penmorvan, à Sainte-Marine, afin d'informer la population sur ses projets et de répondre aux questions qu'elle se pose.

    Fusion avec l'Île-Tudy

    La fusion avec l'Île-Tudy pour créer une commune nouvelle a été évoquée. Une décision doit être prise avant la fin de l'année. « Un petit contact a déjà été engagé. J'attends désormais de rencontrer le maire de l'Île-Tudy, a indiqué Jacques Beaufils, le maire. Les deux communes partagent déjà beaucoup de dossiers ensemble : dune, centre de loisirs, assainissement, etc. Tout ceci entraînerait la suppression du Sivom. »

    Limitation de vitesse

    Parmi les sujets abordés figuraient des demandes de limitations de vitesses, notamment dans les rues de la Plage, du Petit-Bourg et de l'Odet. Un radar pédagogique sera installé pour sensibiliser les conducteurs.

    Voirie et urbanisme

    Concernant la propreté de l'entrée de Sainte-Marine, « les employés communaux vont s'y atteler », indiquent les élus.

    À propos de la réfection des voiries, « après Combrit, nous allons d'abord porter nos efforts sur la rue de la Plage, puis celle de l'Odet et enfin du Petit-Bourg ».

    Quant au stationnement de certains véhicules de professionnels au port qui, selon certains, « gâchent le paysage et les photos », « des places de stationnement supplémentaires vont être créées au Petit-Bourg en diminuant certains espaces verts ».

    Par ailleurs, le plan local d'urbanisme « arrive au bout ». Une réunion d'information sera organisée. Au sujet de la submersion marine « un nouveau projet a été présenté. La digue devrait être surélevée et devrait être élargie avec un enrochement du côté mer. »

    « Château rose »

    La salle a demandé si le « château rose », qui a fait l'objet d'une réhabilitation, retrouvera sa couleur rose initiale. « Nous suivons ce dossier de très près, ont indiqué les élus, car la conformité n'est pas respectée. »

    Propreté de la plage

    Le nettoyage de la plage « se fait deux fois par semaine en été ». Lors de l'arrivée des algues vertes, « une entreprise privée est contactée ».

    Les projets

    Concernant l'implantation d'un distributeur de billets, « une étude est en cours avec un commerçant, les banques ne souhaitant pas y installer une borne qui ne sera pas assez rentable ».

    Le terrain du lavoir, au port, « sera réaménagé en 2016, pour y créer un jardin public avec des bancs et des arbres fruitiers, après réfection des murs. » Ces travaux sont chiffrés à 115 000 €, avec une subvention espérée de 58 000 €.

    Enfin, la rénovation du centre nautique débutera en septembre.

    in Ouest France

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Pour une pêche à pied en toute sécurité

    Pêche à piedPêche à pied sur l'estran

    Avec la saison estivale qui bat son plein, les pêcheurs à pied se font plus nombreux. Où pratiquer la pêche à pied sans risque en Bretagne ? Pour le savoir, rendez-vous sur www.pecheapied-responsable.fr.

    L'Agence régionale de santé en Bretagne et l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer) ont mis à jour sur ce site Web les fiches « qualité sanitaire des coquillages » d'une centaine de sites de pêche à pied de loisir en Bretagne.

    Près d'un tiers des sites sont interdits à la pêche de façon permanente. D'autres sites font l'objet d'interdictions temporaires. Il est donc important de s'informer pour une pratique en toute sécurité.

    En savoir plus :

    http://www.pecheapied-responsable.fr/

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Deux randos nature : le Polder et le bois de Roscouré

    Stéven, guide nature à la Communauté de communes du Pays Bigouden sud
    présente avec Jacques les deux randonnées nature prévues sur la commune |

    La communauté de communes du Pays bigouden sud, qui gère les espaces naturels appartenant au Conservatoire du Littoral et au Conseil départemental du Finistère, propose cet été deux randonnées nature sur la commune. Elles sont placées sous la responsabilité de Steven. La première, dénommée La Terre surgit de la mer, qui a lieu tous les lundis à 14 h (départ du parking de Kerscuntec) invite à découvrir le polder. « Ici, comme l'indique Steven, plus besoin d'attendre la marée basse pour découvrir cet espace naturel riche en faune et en flore... mais aussi en histoire ! En effet, il y a peu de temps la mer occupait ce lieu ». La seconde a pour cadre le bois de Roscouré. Dénommée Promenons-nous dans les bois, elle se déroule tous les vendredis à 14 h (départ parking du cimetière). « Bois, mer ou rivière ? précise Stéven, pourquoi choisir ?, Roscouré offre tout ! Des sentiers boisés surplombent l'estuaire, témoignage des dernières glaciations. Ces sorties sont susceptibles d'être annulées en cas d'intempéries ». Il est conseillé de porter des chaussures adaptées à la marche et de prendre un vêtement de pluie et des jumelles. Inscription : préalable indispensable au 07 88 09 14 01.

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Evaluation du volet préventif du plan 2010-2015 de lutte contre les algues vertes en Bretagne - Bilan et propositions

    Yves BERGER, Josiane CONDE, Claire HUBERT, Pierre RATHOUIS (coordonnateur) et François ROUSSEL
    Evaluation du volet préventif du plan 2010-2015 de lutte contre les algues vertes en Bretagne - Bilan et propositions
    • Type : Rapport/étude
    • Date de parution : 2015
    • Nombre de pages : 110 pages

    Après cinq années de mise en œuvre, ce rapport dresse l'état d’avancement du plan de lutte contre les algues vertes (2010-2015) en Bretagne. 
    Il porte sur l’évaluation du troisième volet du plan, lequel comporte 5 actions complémentaires qui touchent l’économie des exploitations agricoles mais aussi les collectivités et éventuellement d’autres acteurs :
    • action n°1 : réduire les flux de nutriments en provenance des installations de traitement des eaux usées domestiques et industrielles,
    • action n°2 : engager la reconquête des zones naturelles,
    • action n°3 : faire évoluer l'agriculture vers des systèmes de production à très basse fuite d'azote dans le cadre de projets territoriaux,
    • action n°4 : développer des filières pérennes de traitement de l'ensemble des lisiers excédentaires notamment par la méthanisation,
    • action n°5 : améliorer le respect des réglementations par des contrôles renforcés et plus efficaces.

     

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires