• CCPBS. Raynald Tanter en favori

    CCPBS. Raynald Tanter en favori

    Photo : Ouest-France

    La Communauté de communes du Pays bigouden sud aurait pu basculer à droite. Il n'en sera rien. Les élus de Saint-Jean-Trolimon ont décidé de voter à gauche.

    On connaîtra jeudi soir le nom du successeur de Jean-Paul Stanzel (PS) à la Communauté de communes du Pays bigouden sud (CCPBS). Des interrogations pesaient sur la couleur politique de la future présidence. Elle devrait finalement rester à gauche. Et Raynald Tanter fait figure de grand favori.

    Saint-Jean votera à gauche

    En effet Katia Gravot, maire de Saint-Jean-Trolimon, qui vendredi soir a « souhaité décider avec toute (son) équipe du positionnement » de sa commune a annoncé, hier, dans un communiqué que les élus après un vote à bulletins secrets ont « donné une majorité au groupe de sensibilité de gauche ». Un positionnement qui doit permettre à la gauche de conserver la présidence de la CCPBS. Une présidence que convoitent Thierry Mavic, maire de Pont-l'Abbé mais également Raynald Tanter, maire de Penmarc'h qui nous l'a confirmé hier. La décision de Saint-Jean fait du second le favori. Ce que laissait d'ailleurs aussi entendre, hier soir, Thierry Mavic.

    Une dizaine de vice-présidences

    Reste désormais à savoir quel sera le visage du nouveau bureau communautaire. Selon nos informations, il devrait y avoir une dizaine de vice-présidences. Un nombre jugé « possible » par Raynald Tanter, qui explique que cela sera « en adéquation avec les politiques publiques et nos compétences et leurs évolutions ». Six vice-présidences semblent dévolues à la gauche. Outre celle que décrocherait Katia Gravot, Vincent Gaonac'h (vice-président sortant), Éric Jousseaume (maire de l'Île-Tudy), David Chevrier (maire de Treffiagat) ou encore Bruno Jullien (Plobannalec-Lesconil) sont pressentis à gauche. La majorité à gauche étant moins large qu'en 2008, la droite et le centre en récupéreraient quatre. Loctudy tout comme Pont-l'Abbé devrait logiquement prendre une vice-présidence. Le Guilvinec, Plomeur sont sur les rangs. Hier soir Thierry Mavic assurait n'avoir pas pris de décision. « Nous avons une réunion de groupe ce (hier) soir ». Quant à Raynald Tanter, actuellement vice-président du conseil général, il a réaffirmé, hier, qu'il ne sera pas candidat aux élections territoriales de 2015 mais qu'il ira au bout de son mandat.

    in "Le Télégramme"

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :