• CONTRAT DE RIVIERE ODET- STEiR- JET Etude de Ia salubrite de l'estuaire de I'Odet

    La Ria de l'Odet, dirigee nord-sud, serpente sur environ 28 km entre la ville de Quimper, confluence des rivieres de l'Odet et du Steir et Ia pointe de Benodet (carte 1). En aval de Quimper elle s'elargit apres la pointe du Corniguel pour former Ia baie de Kerogan (150 ha), immense vasiere a maree basse, lieu de predilection pour de nombreux limicoles.Cette baie se retrecit a Lanroz au sud ou debouche les anses de Toulven et Saint Cadou pour aboutir au defile des vire-court. Par la suite l'estuaire s'elargit sensiblement jusqu' a I' embouchure, decoupe au passage par l'anse de Combrit sur la rive droite et celles de Kerandraon et Penfoul sur Ia rive gauche.


    Cet espace naturel remarquable tant convoite (tourisme, urbanisation, cabotage, peche et aquaculture, ... ) a fait l'objet, dans le cadre du Schema de Mise en Valeur de la Mer (SMVM) de Ia Pointe du Raz a l'Odet, d'une reflexion visant a reserver la zone amont aux cultures marines ainsi qua Ia preservation du milieu naturel. Rappelons que des 1910, GuerinGanivet lors d'un inventaire des gisements naturels de mollusques comestibles des cotes de France y recensait d'anciennes huitrieres (Sainte-Barbe, Penveret,Combrit et Garrec-Alic).


    De nos jours seul le gisement du Perennou subsiste. L'arrete prefectoral relatif au classement de salubrite des zones conchylicoles de production du Finistere en date du 20/02/1997 classe ce gisement en zone C, abrogeant ainsi les decisions de 1941 qui interdisaient le ramassage des coquillages sur cette riviere. Depuis son classement en 1941 et jusqu'en 1969 (extraction de 50 T), date de !'apparition d epizooties dues aux parasites Marteilia refringens, puis plus tardivement a Bonamia ostreae, des autorisations d'exploitation ont ete accordees regulierement, limitant a deux jours par mois (mai a novembre) le dragage des huitres. La demiere prospection en octobre 1998, malgre Ia presence de Marteilia refringens (5.12%) et surtout Bonamia ostreae (23%) sur les individus de 4ans et plus a permis de constater une amelioration du recrutement du gisement par rapport a 1992. Ces observations conduisent le SIV ALODET a envisager une rehabilitation du bane du Perennou qui se traduirait par son nettoyage ( enlevement des coquilles vi des et des etoiles de mer) ainsi qua Ia reimplantation de jeunes huitres.


    Initie par }'association du pays de Quimper, le contrat de riviere Odet-Steir-Jet est aujourd'hui gere par un syndicat a vocation unique, le SIV ALODET, compose de 22 communes sur les 27 geographiquement concemees par le bassin versant. Engage sur une periode de 5 ans, ce contrat s'inscrit dans une demarche d'approche globale de Ia gestion des eaux, tant qualitative que quantitative. Dans ce contexte, les enjeux relatifs ala preservation et la reconquete de Ia qualite des eaux s'averent une priorite incontoumable, tant du point de vue economique que pour I' image de marque de ce site comouaillais. Aussi, le syndicat s'estil attache dans une phase initiate a etablir un bilan sous la forme d'un reseau de suivi de Iaqualite de l'eau du bassin versant de I'Odet. Par ailleurs, la necessite d'affiner le profil sanitaire de l'estuaire, et par la meme d'evaluer les potentialites d'implantation de pares conchylicoles, a conduit a creer un reseau specifique, constitue de cinq points de prelevements d'huitres, complementaires au point deja suivi par I'IFREMER

    Télécharger « 13604.pdf »

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :