• Dragage des ports de Cornouaille : Conseil Général / Réunion publique du 28 juin 2010

     

     

    Pierre Maille, Président du Conseil général, Michaël Quernez, Vice-président du Conseil général, chargé de l’insertion et de l’économie, Annick Le Loch, Conseillère générale déléguée à la pêche et Raynald Tanter, Conseiller général du canton du Guilvinec animeront une réunion publique relative au dragage des ports de Plobannalec-Lesconil et Loctudy avec les maires de Loctudy et de Plobannalec-Lesconil, le lundi 28 juin à 19h00, Salle du Centre culturel du Lac (près du stade de Kerandouret), à Loctudy.

     

    Contexte

     

    Le Conseil général poursuit son engagement en faveur de l’aménagement et de la modernisation des infrastructures portuaires du Finistère, notamment dans le pays de Cornouaille; dans ce cadre, le rétablissement des profondeurs, c’est à dire les opérations de dragage des ports départementaux, constituent des travaux importants, nécessaires à leur bon fonctionnement et de ce fait à la dynamique économique, issue de notre richesse maritime.

     

    Les dossiers de dragage déposés en Préfecture, font l’objet d’une instruction préfectorale, déclenchant – si le dossier est conforme - l’ouverture de l’enquête publique, puis, le cas échéant, un arrêté autorisant les travaux.

     

    2 sites sont concernés dans le Finistère: Concarneau (bassin du Moros), Loctudy, Plobannalec-Lesconil.

     

    Le Conseil général est, comme beaucoup de collectivités locales, confronté à deux difficultés :

     

    • Le traitement des sédiments issus des dragages
    • Le coût des travaux des sédiments issus des dragages

     

    C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il s’est associé à un programme de recherche européen Interreg SEATARMS, avec l’association des ports locaux de la Manche, afin de trouver des solutions d’avenir tout à la fois pérennes financièrement et compatibles pour l’environnement.

     

    L’ensablement et l’envasement continus des ports de Loctudy et Lesconil rendant nécessaire le dragage pour la sécurité et des conditions d’exploitation portuaires normales. L’opération de dragage est menée conjointement par les communes (ports de plaisance) et le Conseil général (ports de pêche), ce dernier assurant la coordination du dossier.

     

    Coût = 5.458.000 € , à la charge proportionnelle des collectivités locales.

     

    Le traitement des sédiments peut-être terrestre (valorisation ou stockage des sédiments pollués) ou maritime (clapage), selon la nature des sédiments qu’il faut distinguer en trois types :

     

    1. Les sédiments non pollués (étant issus du milieu marin, ont vocation à être immergés en mer)
    2. Les sédiments pollués non dangereux (doivent être stockés à terre, dans des sites adaptés)
    3. Les sédiments pollués et dangereux.

     

    Dans le cas du dragage des ports de Plobannalec-Lesconil et Loctudy, sur les 165.000 mètres cube de sédiments :

     

    • 155.000 mètres cube sont des sédiments non pollués et peuvent être clapés en mer;
    • 3.000 mètres cube sont non pollués et leurs caractéristiques (issus du banc du chenal, donc sédiments sableux) permettent de les valoriser dans le cadre du renforcement d’une plage;
    • 625 mètres cube sont considérés comme pollués non dangereux = stockage à Ty Coq.

     

    Le site de Ty Coq

     

    Dans le Finistère, seul le site de Ty Coq à Combrit est adapté à recevoir ce type de sédiments. Il est composé de trois bassins, pouvant stocker un volume maximum de 67.000 mètres cube, et d’un bassin de rétention. Il a déjà reçu des sédiments issus du port du Guilvinec.

     

    Le dispositif technique assure l’étanchéité et la sécurisation du lieu. L’état de la qualité des eaux souterraines est surveillée, avant, pendant, et après les travaux.

     

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :