• L’eau en Bretagne

    L’année 2010 présente une pluviométrie annuelle proche de la moyenne sur l’ensemble de la Bretagne avec cependant de forts contrastes, entre des périodes pluvieuses et des périodes marquées par de forts déficits, notamment au printemps. Les débits des rivières, en début 2010, présentaient des valeurs élevées.

    Après les crues de février, les cours d’eau ont connu un épisode de tarissement important atteignant fin juillet des références décennales sèches.

    Les pluies de fin août et de l’automne ont permis de stopper cette période de sécheresse.

    Les nappes souterraines ont connu une période de baisse importante au printemps-été, conduisant à des niveaux inférieurs à la moyenne en sortie d’été. En fin d’année, les pluies d’automne ont permis de retrouver des niveaux proches de la moyenne, voire même supérieurs.

    Les travaux et études de protection et de prévention contre les inondations se sont poursuivis. En particulier, le plan de prévention des risques inondations a été approuvé sur les 14 communes du Bassin de Saint-Eloi.

    Avec un volume global écoulé égal à 2009, les flux d’azote ayant rejoint le littoral ont légèrement augmenté, par rapport à 2009. Ils représentent environ 72 900 T d’azote. La concentration moyenne en nitrate a été de 29 mg/l ; ce qui représente une légère hausse par rapport à 2009.

    La teneur en pesticides les plus fréquemment observés, est globalement en baisse sur les 10 dernières années mais la contamination persiste. Des pics de pollution élevés ont été recensés. Le glyphosate et sa molécule de dégradation l’AMPA restent les pesticides les plus présents dans les eaux.

    Les indicateurs biologiques identifiés pour déterminer l’état des masses d’eau, en application de la directive cadre sur l’eau, montrent une situation contrastée suivant les indicateurs d’une part et la répartition géographique d’autre part.

    Les invertébrés témoignent sur l’ensemble de la région d’une situation très satisfaisante ; cependant, les diatomées, les végétaux aquatiques et les indices poissons font état d’une situation globalement moins bonne et d’une disparité entre l’ouest et l’est de la région où les résultats sont qualifiés de moyen à médiocre.

    Après traitement de potabilisation, les eaux distribuées conservent, comme les années précédentes un bon niveau de qualité.

    Pour les eaux littorales, on observe toujours une contamination bactérienne sur deux sites suivis « Arguenon-Léguer ».

    En 2010, les échouages d’algues vertes sont les plus bas de la série 2002-2010.

    Dans le domaine de l’eau, les Commissions Locales de l’Eau (CLE) ont commencé la révision des SAGE, lorsqu’ils étaient approuvés pour une mise en conformité avec la loi sur l’eau et une mise en compatibilité avec le SDAGE Loire-Bretagne, avec un objectif de révision pour fin 2012.

    Les actions prévues dans le volet GP5 « Poursuivre la reconquête de la qualité de l’eau pour atteindre le bon état écologique des milieux aquatiques » du contrat de projet Etat-Région 2007-2013, ont été poursuivies par les différents acteurs locaux. Ces interventions doivent concourir à l’atteinte du bon état des eaux tel que prévu dans le projet de SDAGE.


    Télécharger :

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • CERTU : Fiches décrypyage du Grenelle  / Récupération et utilisation des eaux de pluie

    La vocation commune d’appui méthodologique aux territoires a conduit Etd et le Certu à mutualiser leurs compétences pour réaliser un décryptage de l’impact du Grenelle 2 sur la mise en oeuvre des politiques publiques des collectivités dans les champs de l’aménagement, de l’environnement et des transports.Destinées aux collectivités de toute taille, les 25 « fiches décryptage du Grenelle » proposées par Etd et le Certu traitent des questions abordées dans la loi Grenelle 2 pour le déploiement desquelles un éclairage technique ou juridique s’avère indispensable.

    Chaque fiche explicite le contenu de la loi « ce que dit la loi » et approfondit les conséquences et les impacts pour les collectivités « ce que cela implique pour les collectivités ». Enfin, quand le sujet le permet, des éléments de méthodes et des illustrations sont fournies à partir des expériences menées par « quelques collectivités pionnières ». Pour ceux qui veulent aller plus loin, les fiches proposent dans la rubrique « en savoir plus » les ressources documentaires indispensables et les contacts avec les rédacteurs des fiches.

    Promulguée le 12 juillet 2010, la loi portant engagement national pour l’environnement, dite « Grenelle 2 », est un texte d’application et de territorialisation du Grenelle Environnement et de la loi Grenelle 1, qui décline pour six domaines majeurs les objectifs entérinés par le premier volet législatif.

    Téléchargement gratuit des fiches pour les thématiques : Transports, Bâtiments et urbanisme, Biodiversité, Énergie et climat...) sur le catalogue du Certu

    Récupération et utilisation des eaux de pluie

    Télécharger « fiche4_Eau_pluie.pdf »

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • CERTU : Fiches décryptage du Grenelle / Taxe pour la gestion des eaux pluviales urbaines

    La vocation commune d’appui méthodologique aux territoires a conduit Etd et le Certu à mutualiser leurs compétences pour réaliser un décryptage de l’impact du Grenelle 2 sur la mise en oeuvre des politiques publiques des collectivités dans les champs de l’aménagement, de l’environnement et des transports.Destinées aux collectivités de toute taille, les 25 « fiches décryptage du Grenelle » proposées par Etd et le Certu traitent des questions abordées dans la loi Grenelle 2 pour le déploiement desquelles un éclairage technique ou juridique s’avère indispensable.

    Chaque fiche explicite le contenu de la loi « ce que dit la loi » et approfondit les conséquences et les impacts pour les collectivités « ce que cela implique pour les collectivités ». Enfin, quand le sujet le permet, des éléments de méthodes et des illustrations sont fournies à partir des expériences menées par « quelques collectivités pionnières ». Pour ceux qui veulent aller plus loin, les fiches proposent dans la rubrique « en savoir plus » les ressources documentaires indispensables et les contacts avec les rédacteurs des fiches.

    Promulguée le 12 juillet 2010, la loi portant engagement national pour l’environnement, dite « Grenelle 2 », est un texte d’application et de territorialisation du Grenelle Environnement et de la loi Grenelle 1, qui décline pour six domaines majeurs les objectifs entérinés par le premier volet législatif.

    Téléchargement gratuit des fiches pour les thématiques : Transports, Bâtiments et urbanisme, Biodiversité, Énergie et climat...) sur le catalogue du Certu

    Télécharger « fiche3_Taxe_eaux.pdf »

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Réagissant à la mort de plusieurs cygnes sur le plan d'eau du Toul Dour (Le Télégramme d'hier), la communauté de communes tient à apporter son lot de précisions. La CCPBS tient à «informer les habitants desservis en eau par la retenue du Moulin Neuf que l'ensemble des analyses réalisées sur l'eau à la sortie de l'usine de production est d'une qualité satisfaisante et irréprochable. L'eau, en France, est le produit alimentaire le plus surveillé. L'eau brute et l'eau traitée à Bringall ne dérogent pas à la règle. L'ensemble des analyses effectuées par l'agence régionale de santé est conforme aux exigences de qualité et de sécurité. Il n'y a aucun doute permis et sa consommation est absolument sans risque, voire conseillée. L'usine de potabilisation d'eau de Bringall a été modernisée en 2007. Elle est à la pointe en matière de traitement des eaux. Son processus d'ultrafiltration de l'eau garantit une eau de qualité plus que satisfaisante. L'ensemble des analyses est à disposition, en toute transparence, en mairie, au siège de la communauté de communes ou sur le site de la CCPBS. Concernant la mortalité des cygnes sur la retenue d'eau, la CCPBS se déclare vigilante et parfaitement consciente de la problématique, au même titre que les associations de sauvegarde de l'environnement et des citoyens. Elle surveille depuis de nombreuses années la présence de cyanobactéries. Ces analyses ont lieu du 1ermai au 31octobre; période pendant laquelle elles se développent le plus en raison de la chaleur et de la baisse du niveau d'eau. La situation en 2010 est, selon l'agence régionale de santé, totalement conforme aux règles d'hygiène concernant l'eau destinée à la potabilisation». '(Le Télégramme)

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Après des années de procédure, le tribunal administratif de Rennes a finalement rendu son verdict, concernant le permis de construire de la station d'épuration de Combrit-Sainte-Marine. Un premier jugement avait prononcé l'annulation du permis de construire de la station, le 30avril 2009. Le tribunal administratif a rejeté la requête des opposants au projet et a définitivement validé ce permis de construire. Il a, de plus, condamné les plaignants, Monsieur Rouiller et la SPE (Sauvegarde et protection de l'environnement) à verser 500 EUR de dommages et intérêts au Sivom et 500 EUR à la commune de Combrit-Sainte-Marine.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Station d'épuration. Le permis de construire validé

    Après des années de procédure, le tribunal administratif de Rennes a finalement rendu son verdict, concernant le permis de construire de la station d'épuration de Combrit-Sainte-Marine. Un premier jugement avait prononcé l'annulation du permis de construire de la station, le 30avril 2009. Le tribunal administratif a rejeté la requête des opposants au projet et a définitivement validé ce permis de construire. Il a, de plus, condamné les plaignants, Monsieur Rouiller et la SPE (Sauvegarde et protection de l'environnement) à verser 500 EUR de dommages et intérêts au Sivom et 500 EUR à la commune de Combrit-Sainte-Marine.

    in "Le Télégramme"

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique