• Une partie de l'assistance pendant l'assemblée générale de la société de chasse Les Courlis.

    45 sociétaires ont participé, dimanche, à l'assemblée générale de la société de chasse des Courlis. Johnny Bilien, président, a remercié les personnes qui ont participé aux travaux autour de la volière et pour le piégeage, notamment Jean-Yves Viol qui a coordonné le tout. Corentin Volant, secrétaire, a dressé le bilan cynégétique de l'année écoulée « qui est très moyen (autant de renards capturés que de lapins prélevés soit 74 de chaque) ». Il a signalé qu'à la volière de Kerjégu 700 faisans sont nés. Il a parlé du règlement : un faisan par chasseur, le jour de chasse est limité à deux par semaine, le tir de la poule faisane sera interdit après le 18 novembre (fermeture le 15 décembre), le lapin deux par jour par chasseur, la perdrix est interdite. Les dates des battues sont précisées sur la carte des sociétaires. La première se fera le 19 septembre. Puis il a signalé que « les rapports avec le Conservatoire sont très bons, la gestion du site étant confiée à la Communauté de communes ». La société a enregistré l'arrivée d'un nouveau membre : Bertrand Bideau et d'un nouveau garde : Jean-Michel Lajus. Roger Vetter, trésorier, a dressé le bilan financier qui s'avère sain. David Goncalves rentre au conseil d'administration qui a élu le bureau : président : Johnny Bilien, vice-président : Ludovic Le Bolzer ; secrétaire : Corentin Volant ; trésorier : Roger Vetter. in "Ouest France"

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Télécharger « dep29.pdf »

     

    La liberté de se promener dans la campagne est donc soumise à restriction du 15 septembre 2013 au 28 février 2014.

    Vous journées de liberté : les mardis et vendredis non fériés ! La chasse est toujours autorisée le dimanche.

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • C'est quoi un bon chasseur ? les invités répondent à cette question et à celles des auditeurs.
    avec :
    - Pierre de Boisguilbert, dir com de la Fédé Nat chasseurs de France
    - Dominique Py, de France Environnement pour l’association Humanité et biodiversité
    - Christophe Baticle, sociologue à l'Université de Picardie Jules Verne, Amiens. Département de Sociologie-Anthropologie-Démographie

    chasseur © Dimitar Marin - Fotolia - 2013

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Google Bookmarks

    votre commentaire
  • L'assemblée générale de la Fédération de chasse du Finistère (FDC 29), qui compte 11.000 adhérents, s'est tenue, samedi, à Châteauneuf-du-Faou. Parmi les points évoqués, le second Schéma départemental de gestion cynégétique (SDCG, de 2014 à 2020), qui ne fait pas l'unanimité. Dans le collimateur des chasseurs : réglementations, directives et autres nouvelles dispositions légales qui compliquent les choses. « Le schéma évolue comme une pathologie diarrhéique réglementaire, a martelé Pierre Ménez, président de la FDC 29. Pas moins de 150 dispositions légales, ayant une incidence sur la chasse, ont été publiées au cours de l'année ! ». in" Le Télégramme"

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les pièges de quatrième catégorie sont les pièges qui n’ont pas pour but de tuer l’animal dès le déclenchement du piège mais de retenir l’animal par une partie de son corps. Ils se déclenchent par pression sur une palette, par grattage ou d’autres systèmes de déclenchements possibles. Un émerillon devra être disposé sur le piège de façon à ce que le lacet soit libre et ne fasse pas de nœuds lorsque l’animal tournera autour.

    Ces pièges doivent être homologués, l’agrément de piégeur est nécessaire pour poser de tels pièges, et la déclaration préalable en mairie est obligatoire.

    Les pièges de quatrième catégorie doivent être relevés quotidiennement dans les deux heures qui suivent le levé du soleil.

    Les pièges de quatrième catégorie.

    Les règles à respecter:

     

    ADMINISTRATIF.

    1) Piège homologué P.H.E obligatoire sur le piège.

    2) Agrément obligatoire.

    3) piège numéroté au chiffre de l'agrément du département

        + numéro d'ordre  ( ex 80-2553 ).

    4) Déclaration en deux exemplaires.

        1) - en Mairie où est pratiquée le piégeage,publié à l'emplacement

             réservé aux affiches officielles.

        2)- Au déclarant qui doit la présenter à toute demande des Agents

             chargés de la Police.

        Déclaration valable jusqu'au 30 juin de l'année cynégétique en cours

    5) Relevé des pièges chaque matin  au plus tard dans les deux heures

        qui suivent le lever du Soleil.

    6) Relevé annuelle à envoyer au préfet avant le 30 septembre de

         l'année  Cynégétique.

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire