• Le sort poursuit Caramel qui se remet d’une blessure due à la machoire d’un piège.
    Le sort poursuit Caramel qui se remet d’une blessure due à la machoire d’un piège. (Photo SERGE FERREUX)

    La vie de ce chat a mal commencé. Récupéré dans un arbre où il s’était réfugié, il ne pouvait plus en descendre car il est aveugle. Placé chez un membre de l’association La Chatière, il est devenu la mascotte du groupe qui la baptisé Caramel, vu la couleur de son pelage.

    Chat très gentil et affectueux, il coule des jours heureux près de sa maîtresse. Jusqu’à ce jour de 2012 où il rentre, après trois jours d’absence, avec une très vilaine blessure au train arrière qui a nécessité l’ablation de la queue, une réparation chirurgicale de son anus assorti de longs soins douloureux, au terme desquels la mascotte est sauvée !

    Dans un piège à renard

    La méchanceté humaine va cependant rattraper Caramel qui s’est fait prendre dans un piège à renard disposé sur un passage où le chat circule habituellement.

    Caramel a la patte avant gauche broyée et l’association ne sait pas si elle pourra sauver sa mascotte. "Pouvez-vous vous regarder dans une glace chaque matin sans dégoût", s’insurge la présidente de l’association en s’adressant au poseur du piège.

    Une plainte a été déposée à la gendarmerie et une demande à la mairie de recherche d’autres pièges va être faite... Il ne faudrait pas qu’un enfant subisse le même sort que Caramel.

    in "Le Midi Libre"

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  •  Alors qu’il était à sa fenêtre, Patrick Tessier a été touché par le tir d’un chasseur. Son épouse témoigne.

    Marie-Paule Tessier écarte à peine pouce et index : « On nous a dit que le plomb était passé à ça du cerveau. Mon mari a failli mourir et va peut-être perdre son œil… » Coup dur pour ces Parisiens venus assister à des obsèques. Ils sont restés, ce week-end, dans la maison familiale de Perros-Guirec (Côtes-d’Armor).

    Un chevreuil devant la maison

    Dimanche matin, Patrick Tessier, 58 ans, referme une fenêtre quand il aperçoit un chevreuil contre le grillage, à trois mètres. Il essaie de le faire furie en criant. Des chasseurs en battue ont aussi vu l’animal.

    Marie-Paule Tessier, dans la salle de bains, entend deux coups de feu. Quelqu’un crie à l’aide. « J’ai d’abord cru que c’était mon beau-frère qui avait été touché, puis j’ai vu Patrick, écroulé ; il saignait. J’ai crié aux chasseurs : ' Vous avez tiré sur mon mari ! ', mais eux continuaient à marcher tranquillement. Ensuite, ils m’ont dit qu’ils avaient pris mes cris pour des propos anti-chasse… »

    Le chasseur a reconnu son erreur

    Les chasseurs étaient postés à moins d’une centaine de mètres. Plus d’une dizaine d’impacts de plomb ont criblé les volets et arrosé la façade sur une bonne largeur. « Ce n’est pas la première fois qu’on voit des chasseurs ici. Mon mari trouvait inadmissible de pénétrer dans des propriétés privées et de chasser si près des maisons. »

    Le blessé a été hospitalisé à Brest où il a été opéré, hier.

    Dimanche, interrogé par les gendarmes, le tireur maladroit, 66 ans, aurait reconnu avoir commis une grave erreur. Pris par sa chasse, il en aurait oublié les maisons alentour. Il sera à nouveau entendu lorsque les enquêteurs en sauront plus sur l’état du blessé et les éventuelles séquelles. Ceci permettra de déterminer la qualification pénale de l’acte et les suites judiciaires à lui donner.

    in "Ouest-France"

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Accidents de chasse en France saison 2012-2013 : 57 morts

    Ce document contient la liste des accidents à la chasse en France en 2012-2013.

    Morts à la chasse en 2012-2013 : avril (1), mai (1), juin (2), août (2), septembre (5), octobre (7), novembre (7), décembre (18), janvier (9), février (5), mars (0),

    Février : 5 morts

    1. Dimanche 24 février – Magnien (Côte-d’Or) : L'accident a eu lieu à Magnien, une commune située entre Autun et Arnay-le-Duc. Dans des circonstances que l'enquête de gendarmerie s'efforcera de déterminer, un sexagénaire a reçu une décharge au niveau de l'abdomen. Il a été grièvement blessé. Il a été secouru par les sapeurs pompiers et par les médecins urgentistes du SMUR de Beaune. Il a été transporté sur le CHU de Dijon. Le chasseur est décédé.
    2. Mardi 19 février – Custines (Meurthe-et-Moselle) Le tir "accidentel" lui a déchiqueté la main gauche. Le chasseur âgé de 58 ans était en action, fusil en main et prêt à tirer. Une balle de sa propre carabine aurait été tirée accidentellement le blessant gravement à la main gauche. C'est un agriculteur qui passait sur le secteur qui l'a évacué des bois avant la prise en charge des pompiers. L'homme a été opéré hier dans la soirée. 
    3. Dimanche 17 février - Autheuil-Authouillet (Eure) - Un chasseur s'est blessé à la main. Une cartouche aurait explosé dans le canon de son fusil au moment où il a tiré. L’homme âgé de 57 ans, domicilié à Ailly, a été transporté au centre hospitalier d'Evreux par les pompiers de Gaillon.
    4. Samedi 16 février – Hourtin (Gironde) - Un chasseur qui participait à une battue aux sangliers a été blessé au genou par la balle d’un autre chasseur, âgé de 75 ans. La victime a été évacuée par les secours vers le CHU Pellegrin de Bordeaux. Le chasseur à l’origine du tir a été hospitalisé à Lesparre, en état de choc.
    5. Lundi 11 février - Le Poinçonnet (Indre) - Un accident de chasse dans la forêt de Châteauroux, non loin du rio de La Motte. Alors qu'ils s'apprêtaient à récupérer un sanglier qu'ils croyaient mortellement touché, des chasseurs se sont approchés de l'animal gisant au sol. Alors qu'ils n'étaient qu'à quelques mètres, le sanglier – d'environ 70 kg – bondissait soudainement et percutait un chasseur dont le fusil glissait et une balle partait. Le projectile se fichait dans le bras gauche d'un autre chasseur se trouvant non loin de là. L'homme d'une quarantaine d'années a été pris en charge par les pompiers et le Samu, puis transporté dans un état sérieux, vers l'hôpital de Châteauroux.
    6. Samedi 9 février 2013 – Vosne-Romanée (Côte-d'Or) – Accident cardiaque à la chasse - Un homme de 78 ans est décédé, alors qu’il participait avec des amis à une partie de chasse sur les hauteurs de Vosne-Romanée (canton de Nuits-Saint-Georges). Victime d’un malaise, le septuagénaire n’a pu être réanimé, malgré l’intervention rapide des secours.
    7. Samedi 9 février - Sixt-sur-Aff (Ille-et-Vilaine) - Un jeune homme de 22 ans a été tué accidentellement par l’arme de l’ami avec lequel il chassait, samedi soir, sur le terrain de la ferme familiale. Le drame a eu lieu au lieu-dit la Corbinais. Deux amis, âgés de 22 et 23 ans, habitants de la commune, tiraient des pigeons sur une exploitation agricole lorsque l’un a tiré accidentellement sur l’autre. Le jeune habitant de la ferme, où a eu lieu le drame, est décédé malgré l’intervention du Samu et des pompiers.  L’ami, choqué, a été entendu par les gendarmes de Pipriac. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de cet accident.
    8. Jeudi 7 février - Mort mystérieuse d'un chasseur près de Gourbesville. Deux hommes étaient partis chasser ensemble, mais chacun de son côté. Vers midi, l’un des chasseurs, ne parvenant pas à contacter l’autre, est parti à sa recherche. Il l’a retrouvé mort, atteint d’un coup de fusil. Le chasseur mort était âgé de 65 ans et habitait Saint-Joseph. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de ce décès.
    9. Dimanche 3 février – Kerzinan (Côtes d’Armor) - L’homme ouvrait une fenêtre de sa maison de Kerzinan, une zone en partie boisée de Perros-Guirec, lorsqu’il a été atteint par un plomb à l’oeil et au visage, alors qu’une battue aux chevreuils organisée par une société de chasse locale se déroulait à proximité. La victime a été transportée au CHU de Brest. Selon le parquet de Saint-Brieuc, son pronostic vital n’est pas engagé. Un chasseur a été identifié et entendu par les gendarmes. Une enquête est en cours, a-t-on appris auprès du parquet à Saint-Brieuc, qui parle d’un «acte totalement involontaire».
    10. Samedi 2 février - Souesmes (Loir-et-Cher) - Un rabatteur blessé par un sanglier. Un accident de chasse est survenu à Souesmes. Un rabatteur participant à une battue s'est fait charger par un sanglier. Un Gièvrois de 50 ans, blessé au niveau de la jambe gauche, a été évacué vers les urgences de l'hôpital où il devait se faire poser des points de suture.
    11. Samedi 2 février 2013 - Chaumes-en-Brie (Seine-et-Marne) - Un chasseur (ou un garde chasse) tué?  On ignore encore les circonstances exactes du drame, mais un un homme d'une soixantaine d'années qui participait à une chasse privée a été tué. Des gendarmes étaient ce dimanche matin au lieu-dit Arcis pour procéder à des constatations.
      6/02/13 : Chasseur tué par balle, un meurtre? Un autre chasseur mis en examen et écroué. Un chasseur de 67 ans a été mis en examen pour "coups mortels" lundi soir et écroué après la mort d'un homme avec qui il participait samedi à une chasse privée à Chaumes-en-Brie (Seine-et-Marne), tué d'une balle, a appris mardi l'AFP de source judiciaire. La victime, âgée d'une soixantaine d'années, est décédée des suites d'un coup de feu provenant d'une arme de chasse. L'auteur présumé a été placé sous mandat de dépôt. "Il s'agirait d'une altercation entre deux hommes qui a mal tourné. Mais l'homme n'a pas été mortellement blessé suite à un tir lié à un animal, cela n'a rien à voir avec l'acte de chasse", a précisé Bruno Mollot, directeur de la FD des chasseurs de Seine-et-Marne. Pour Pierre de Boisguilbert, porte-parole de la fédération nationale des chasseurs (FNC), "si la thèse du crime se précise, cela n'a rien à voir avec la chasse et il faut donc éviter les amalgames" précisant qu'il "faut attendre de connaître les circonstances exactes de ce drame". En tout cas voilà un « accident » qui fait sortir les gros crocodiles du bois. Pas clair tout cela. Un chasseur aurait)il perdu son sang froid?

    Janvier : 9 morts

    1. Mardi 29 javier 2013 - Bagnères-de-Luchon - Accident de chasse. Un chasseur s'est blessé avec son arme mardi après-midi, dans le Luchonnais. L'homme a glissé sur la neige et a déchargé son fusil dans le bas de ses reins. Le malheureux chasseur a été pris en charge par les pompiers du centre de secours de Luchon et a été évacué en fin d'après-midi vers un hôpital toulousain par l'hélicoptère du SAMU.
    2. Dimanche 27 janvier – Orbec (Calvados) - Accident de chasse : un homme grièvement blessé. Un homme participait à une battue au gros gibier dans un bois lorsqu’il a glissé. Son fusil s’est déclenché et l’a touché à bout portant à la jambe. Sérieusement blessé à l’aine, il a été évacué par l’hélicoptère de la Sécurité civile du Havre et transporté au CHU de Caen.
    3. Dimanche 27 janvier - Chamant (Oise) - Un automobiliste tué par une balle perdue. Un automobiliste âgé d'une cinquantaine d'année qui circulait sur la D932, entre Senlis et Compiègne (Oise), est mort après avoir été touché par une balle perdue en pleine tête. Lorsque le conducteur a été mortellement blessé, une collision s'est alors produite sur la départementale avec deux autres véhicules. Ce suraccident a provoqué l'intervention du Samu afin de porter secours aux personnes blessées dans le carambolage. Un tireur visait un sanglier à la carabine et la balle aurait ricoché sur la tête de l'animal pour repartir en sens inverse, effectuant encore plusieurs centaines de mètres. L'épouse de la victime, qui se trouvait à ses côtés, n'a pas été blessée mais a été hospitalisée, "choquée". La D932 traverse à cet endroit des zones boisées, mais également des champs bordées par la forêt d'Halatte. Un chasseur a été placé en garde à vue.
    4. Samedi 26 janvier - L’Abergement-de-Cuisery (Saône-et-Loire) - L’accident de chasse s’est produit  lors d’une battue au chevreuil au lieu-dit « Mollard-Audran ». La possibilité que la balle, qui avait ricoché, ait été tirée par la victime elle-même, était alors évoquée. Il n’en est rien et c’est bien la balle d’une autre personne qui est venue toucher le mollet de son camarade de chasse après avoir ricoché sur un obstacle. Transportée à l’hôpital par les pompiers, la victime a dû subir quelques points de suture mais l’homme est ressorti de l’hôpital le jour même.
    5. Samedi 26 janvier - Vensac (Gironde) : le chasseur se tire dans le pied. Un chasseur s'est blessé lors d'une battue au chevreuil. Alors qu'il manipulait son arme en pleine action de chasse, il s'est tiré dans le pied. Blessé, il a été conduit au centre hospitalier de Pellegrin à Bordeaux.
    6. Lundi 21 janvier - Vioménil (Vosges) - Un homme de 50 ans, accompagné d’amis, s’est rendu à une partie de chasse dans la forêt de Vioménil. A 18 h, le quinquagénaire a été retrouvé, mort des suites d'un malaise cardiaque.
    7. Dimanche 13 janvier - La Verrie (Vendée) - Un accident de chasse s’est produit à proximité du lieu-dit Ravineau. Un homme a été atteint par une cinquantaine de plombs, le blessant au thorax et au bras. Ses jours ne sont pas en danger. Il a été transporté par les secours au centre hospitalier de Cholet.
    8. Mercredi  16 janvier – Plouisy (Côtes-d’Armor) – Un chasseur de 64 ans est décédé lors d’une partie de chasse. C’est vers 11 h 30 que ce sexagénaire a été victime d’une crise cardiaque. Les secours ont été immédiatement prévenus par ses collègues mais les médecins du Samu n’ont pu ranimer le chasseur. Le corps étant situé à proximité d’une voie de chemin de fer, il a fallu stopper le TER de 12 h 49 qui quittait Guingamp en direction de Paimpol durant sept minutes afin de permettre le passage du véhicule des pompes funèbres.
    9. Lundi 14 janvier - Aragon (Aude) : leur 4 x 4 bascule 8 m plus bas, les chasseurs n'ont que des blessures légères. En route sur un chemin forestier d’Aragon, deux habitants du village, de retour d’une partie de chasse, sont sortis miraculeusement victimes de blessures légères d’un impressionnant accident. 
    10. Dimanche 13 janvier - Saulcy-sur-Meurthe (Vosges) - Un rabatteur qui participait à une battue en forêt au sommet du col de l’Anozel, entre Taintrux et Saulcy-sur-Meurthe, a été blessé au pouce. Le tireur, situé à une soixantaine de mètres du rabatteur a mis en joue un sanglier mais sa balle aurait, selon les 1ers éléments de l’enquête, ricoché sur un obstacle avant qu’un éclat ne blesse la victime.  Les pompiers ont pris en charge le rabatteur qui a été ensuite transporté au centre hospitalier de Saint-Dié-des-Vosges. Les gendarmes ont effectué les constatations d’usage et ouvert une enquête.
    11. Dimanche 13 janvier - La Verrie (Vendée) - Un homme blessé dans un accident de chasse. Un accident de chasse s’est produit vers 15 h cet après-midi à proximité du lieu-dit Ravineau. Un homme a été atteint par une cinquantaine de plombs, le blessant au thorax et au bras. Ses jours ne sont pas en danger. Il a été transporté par les secours au centre hospitalier de Cholet.
    12. Dimanche 13 janvier – Cavaillon (Vaucluse) - Accident de chasse : il tire dans les fesses de son frère. Un homme de 52 ans a été blessé aux fesses dans un accident au quartier Les-Iscles, en bord de Durance. La victime a reçu des plombs de l’arme de son frère. Le coup est parti quand le tireur a trébuché. La victime a été hospitalisée. Les blessures sont légères.
    13. Dimanche 13 janvier – Clayes (lle-et-Vilaine) - Vers 15 h, un père de 56 ans a tiré accidentellement sur son fils, âgé de 30 ans, au lieu-dit Clairville. D’après les premiers éléments, les deux hommes chassaient sur les terres agricoles familiales, lorsque le père a été surpris par la réaction d’un de ses chiens. Il s’est alors retourné, tirant accidentellement avec son fusil de chasse. Le fils a été touché à l’aine. Il a été pris en charge par les pompiers et le Samu et transporté à l’hôpital Pontchaillou, à Rennes. Ses jours ne sont pas en danger. Le père a été entendu par les gendarmes.  
    14. Dimanche 13 janvier – Loqueffret (Finistère). Le corps sans vie du chasseur disparu a été retrouvé. Alors que les recherches avaient repris ce dimanche matin pour retrouver le chasseur disparu depuis la veille, l’hélicoptère Dragon 29 de la sécurité civile de Quimper a localisé le corps sans vie du chasseur dans la zone où il avait été aperçu pour la dernière fois en vie samedi matin, vers 10 h 30, en compagnie de la meute, non loin de la route d’Huelgoat. Le médecin légiste de Brest est attendu sur place pour déterminer les causes exactes du décès. Plus d’une soixantaine de personnes et une équipe de la brigade cynophile de Brest ont effectué des ratissages hier soir jusqu’à 0 h 30 et à partir de ce matin 8 h 30. Le chasseur de Tréméoc était âgé de 69 ans.
    15. Dimanche 13 janvier – Eymoutiers (Haute-Vienne) - Un chasseur blessé lors d'une battue - A l’occasion d’une battue aux sangliers, c’est un chasseur qui s’est pris une balle. L’accident s’est produit au lieu-dit “La Vacheresse”. Les chasseurs s’étaient postés en bordure de la RD 30. Des sangliers ont franchi la route et un talus et l’un des hommes a fait feu. Une balle a ricoché et touché un autre chasseur posté environ 80 mètres plus loin. Elle lui a traversé la jambe gauche au-dessus du genou. La victime a dû être évacuée par les secours au CHU. L’auteur du coup de feu a été placé en garde à vue. Une enquête est en cours.
    16. Samedi 12 janvier - Curbans (Alpes de Haute-Provence)  - Un chasseur a été retrouvé inanimé, blessé à la tête, en bordure du chemin, au lieu-dit Le Château de Rousset. Rapidement prévenus, pompiers et médecin de la commune n’ont pu que constater le décès du chasseur. La victime avait 84 ans. Ce jour-là, comme à son habitude, il était parti seul à la chasse. On l’a retrouvé avec son fusil encore en bandoulière, et c’est ce fusil qui l’a tué. A-t-il trébuché ? a-t-il accidentellement déclenché le tir en voulant se saisir de son arme, en accrochant une branche ou en effectuant quelque geste inconsidéré ? L’enquête le dira peut-être.
    17. Samedi 12 janvier – Dormelles (Seine-et-Marne)-  Un accident de chasse, plutôt rare. Sur plusieurs tours de guet, des chasseurs surveillent le bon déroulement des opérations. Soudain, l’un d’eux chute du haut de son perchoir, situé à près de 600 m d’une voie carrossable (D120).  Les pompiers sont prévenus, et notamment le groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux (Grimp), chargé de porter secours aux blessés dans des endroits peu accessibles pour les véhicules. Après des premiers soins, le chasseur, blessé gravement, a été héliporté à l’hôpital de Montereau.
    18. Samedi 12 janvier - Steinseltz (Bas-Rhin) - Malaise mortel d'un chasseur - Le corps d'un homme d'une cinquantaine d'années, gisant inanimé, a été découvert en forêt, près de Steinseltz, dans la région de Wissembourg, dans le nord du Bas-Rhin. Les secours n'ont pas pu réanimer la personne qui est décédée sur place. Il s'agit d'un chasseur qui revenait d'une partie de chasse et qui a fait un arrêt cardiaque.
    19. Vendredi 11 janvier – Dambach-la-Ville (Bas-Rhin) - Un jeune homme de 23 ans est décédé dans un accident survenu au rocher du Falkenstein, dans la forêt domaniale de Dambach-la-Ville, lors d’une chasse à laquelle il prenait part. Il a été tué sur le coup par une balle qui l’a touché en pleine poitrine. Elle a été tirée par son cousin, de qui il était très proche. Il est effondré. Autopsie : C'est un tir direct.
    20. Jeudi 10 janvier 2013 – Malguénac (Morbihan) - Malaise. Un chasseur retrouvé mort. Un garde-chasse de 62 ans est décédé à la suite d’un malaise. Il faisait partie d’un groupe de chasseurs qui s’étaient retrouvés à 9 h dans le secteur du lieu-dit le Logéo et avait le rôle de piqueur.  Vers 10 h, ses camarades ne le trouvant pas, sont partis à sa recherche. Ils ont découvert le corps sans vie du malheureux dans un bois, non loin de là.
    21. Mercredi 9 janvier – Ruelisheim (Haut-Rhin) Garde-chasse gravement blessé à une main. Lors d’une ronde à la station d’épuration de Ruelisheim, un agent des brigades vertes a constaté que des renards étaient pris au piège et mal en point dans un bassin d’eau usagée. Il a donc fait appel à la société de chasse locale, qui a dépêché un garde-chasse pour qu’il abrège les souffrances de ces bêtes. Mais alors que cet homme tirait sur l’un d’eux, son canon a explosé. Les pompiers et les gendarmes se sont rendus sur place. L’homme, âgé de 56 ans, présentait une grave blessure à la main gauche, avec le majeur arraché. Il a été transporté d’urgence au service SOS Mains de la clinique Diaconat-Roosevelt à Mulhouse. Une enquête est en cours.
    22. Dimanche 6 janvier – Accident de chasse à Kernon en Langonnet (Morbihan) - Un chasseur de 60 ans a chuté dans un fossé. Son fusil s’est déclenché. Il s’est très sérieusement blessé à la main. Le malheureux a été évacué par les secours vers le centre hospitalier de Carhaix, d’où il devait sans doute être transféré vers le CHU de la Cavale-Blanche à Brest. 
    23. Dimanche 6 janvier à Baugé. (Maine-et-Loire) -Un chasseur, atteint par des impacts de plomb, légèrement blessé. Un accident de chasse, sans trop de gravité, s'est produit ce midi un peu avant 13 heures à Baugé, le long de la départementale 766, route d'Echemiré. Un homme de 71 ans, qui chassait avec une autre personne, a été touché au bras par douze impacts de plomb. Légèrement blessé, il a été transporté au CHU d'Angers par les pompiers de Baugé.
    24. Samedi 5 janvier – Brignoles (Var) - Un chasseur grièvement blessé. Un chasseur a chuté d’environ trois mètres pendant une battue. L’homme est tombé dans un endroit difficile d’accès, sous les barres du Candelon, à proximité du col de l'Amarron. Les secours ont dû marcher une demi-heure avant de pouvoir rejoindre la victime. Et lui porter les premiers soins. Aimé Combat, un quadragénaire bien connu à Brignoles a été évacué par l’hélicoptère de la sécurité civile à l’hôpital Sainte-Anne de Toulon. Gravement blessé, il était conscient. Son pronostic vital ne serait pas engagé.
    25. Lundi 1 janvier 2013 – Bourdet (Deux-Sèvres) -  Un chasseur quadragénaire du Bourdet a glissé dans la Courance. Son corps a été repêché hier à Saint-Hilaire-la-Palud dans les eaux tumultueuses du canal du Mignon, au Lidon de Saint-Hilaire-la-Palud. Passionné de chasse , il avait participé lundi matin à une battue aux chevreuils. A l'issue de cette chasse, il a fait part de son intention de repartir l'après-midi, chasser le pigeon. Les berges particulièrement mouvantes et glissantes en cette période de crues, ont sans doute été fatales à ce quadragénaire.


    Décembre : 18 morts

    1. Dimanche 30 décembre – Aiglepierre (Jura) Lors d’une battue l'un des chasseurs est pris d'un malaise. Il s'écroule et meurt. 
    2. Dimanche 30 décembre – Vaux-Andigny (Aisne) Un chasseur blessé par ricochet. Un accident de chasse est survenu hier matin à Vaux-Andigny. Alors qu’il manipulait son arme pour tirer un gibier, un chasseur a été blessé au pied. La balle a en effet ricoché et atteint le chasseur en bas du corps. L’homme a été transporté au centre hospitalier ; ses jours ne sont pas en danger. Les gendarmes de Wassigny, sous la houlette de la communauté de brigades de Guise, ont procédé aux constatations.
    3. Dimanche 30 décembre - Les Lèches (Dordogne) : un chasseur percuté par un cerf. L'homme de 72 ans participait à une battue aux sangliers dans les bois des Lèches. L'homme, légèrement blessé à la tête, a été conduit à l'hôpital de Bergerac pour des radios de contrôle.
    4. Dimanche 30 décembre 2012 – Chaspinhac - Aux alentours de 10h30, un chasseur de 61 ans participant à une battue s'est écroulé sur le seul suite à un arrêt cardiaque. L'incident s'est déroulé autour de Chaspinhac et l'intervention des sapeurs-pompiers de Beaulieu, du Puy-en-Velay et du SAMU 43 n'ont pas suffi à réanimer la victime. Le sexagénaire était domicilié à Lavoûte-sur-Loire.
    5. Dimanche 30 décembre - La Bresse (Vosges) - Un homme de 56 ans, qui participait à une journée de chasse avec d’autres collègues, a été pris d’un malaise cardiaque au lieu-dit Le-Pré-Jacquot. Le malaise ayant eu lieu dans un milieu enneigé, les secours ont dû utiliser un quad pour aller à la rencontre du groupe de chasseurs. Pour la circonstance, une équipe spécialisée de montagne était également mobilisée. Il avait également été fait appel à un hélicoptère en provenance de Strasbourg pour un éventuel hélitreuillage de la victime. Le quinquagénaire n’a pas pu être réanimé.
    6. Samedi 29 décembre - Oiron (Deux-Sèvres) - un accident de chasse qui s'est produit dans une propriété privée d'Oiron, a fait un blessé léger. Après un coup de feu, un projectile aurait cassé une branche d'arbre laquelle serait tombée sur le pied d'un des chasseurs, le blessant légèrement. Le blessé a été transporté au centre hospitalier . Les gendarmes thouarsais procédaient aux auditions des témoins de cet incident. Et de l’arbre ?
    7. Samedi 29 décembre – Vicq-Exemplet (Indre) - Originaire de Châteaumeillant et âgé de soixante et un an, un chasseur est mort au cours d'une partie de chasse avec un groupe d'amis. Selon les premiers éléments de l'enquête, il aurait reçu dans le thorax une balle qui aurait ricoché sur une pierre.
    8. Samedi 29 décembre - Mehun-sur-Yèvre (Cher) - Le chasseur disparu est toujours introuvable. Le chasseur de Mehun-sur-Yèvre disparu le 25 décembre n’a toujours pas été retrouvé. Les recherches sur place ont cessé et la gendarmerie procède actuellement à des vérifications. L’homme est désormais inscrit au fichier des personnes disparues. Après l'alerte donnée par un membre de la famille, un important dispositif de pompiers et de gendarmes avait été déployé mercredi en fin de matinée pour retrouver l'homme parti traquer le canard sur les bords de l’Yèvre. Selon le parquet, « la thèse de l’accident semble vraisemblable. Il ne serait pas étonnant que le chasseur a été emporté par le courant. Il n’y a pas de raison de suspecter autre chose ».
    9. Samedi 29 décembre – Aiglun - Un sanglier blesse un jeune chasseur - Dans la vallée de l'Estéron, à proximité du village d'Aiglun, un jeune chasseur a été chargé par un sanglier qui l'a blessé à la cuisse avec ses défenses.  le chasseur a été hélitreuillé avant d'être transportér aux urgences de l'hôpital Saint-Roch. 
    10. Samedi 29 décembre Saint-Claude (Jura) - Un père de famille d’une soixantaine d’années est décédé d’un malaise cardiaque alors qu’il chassait du côté de la cascade de la queue de cheval au-dessus de Chaumont. Les secours arrivés sur place n’ont pas pu le réanimer.
    11. Vendredi 28 décembre - Wannehain (Nord) : Un homme a été très sérieusement blessé au bras avec un fusil de chasse, alors qu'il participait vraisemblablement à une battue dans la campagne environnante. L'accident s'est produit sur la route de Bachy. Les gendarmes et les secours se sont rendus sur place. Pris en charge, l'homme a perdu beaucoup de sang avant d'être transporté au centre hospitalier de Lille, dans un état particulièrement grave.
    12. Mercredi 26 décembre - Prades (Ardèche) : un chasseur grièvement blessé à la tête, son collègue en garde-à-vue. Un accident de chasse s’est produit dans les bois de Prades. L’homme a été héliporté dans un état grave par le Dragon 34 à l’hôpital de Montpellier. Son collègue parti avec lui a été placé en garde-à-vue. Les deux hommes tentaient d’achever un sanglier blessé lorsque l’un des deux a tiré sur l’autre, le blessant à la tête. "On attend de connaître l’état de santé de la victime pour savoir si on prolonge ou non la garde-à-vue", a indiqué le procureur de Privas. Les conditions du tir sont également examinées. On prolonge et le chasseur décède. Il semblerait qu'il s'agisse d'un ricochet.
    13. Lundi 24 décembre - Un chasseur gravement blessé à Sulniac (Morbihan) - Un homme de 40 ans a été retrouvé gravement blessé à la face par une arme à feu, dans un champ, entre Questembert et Elven, en début d’après-midi. Il était parti chasser le pigeon avec un collègue chasseur plus âgé. C’est son camarade qui a donné l’alerte. La gravité de la blessure a nécessité le transfert du blessé vers le CHU de Rennes par hélicoptère de la protection civile.
    14. Samedi 22 décembre – Baulon (Ile-et-Vilaine)- Un chasseur grièvement blessé au visage au lieu-dit la Briantais lors d'une battue aux chevreuils. Il semblerait que l’un des chasseurs ait quitté son poste alors qu’un autre tirait sur un chevreuil. L’homme a reçu plusieurs plombs au niveau du visage. Il a été transporté au centre hospitalier universitaire de Pontchaillou, à Rennes. (Le chevreuil, cela se tire à plomb ? Qui déconne, le journaliste ou le chasseur?)
    15. Mardi 18 décembre – Tarascon (Bouches-du-Rhône) - Deux noyés : Un père et son fils de 14 ans, partis pêchés sur une embarcation, n'ont pas été retrouvés. A Tarascon, l'émotion est palpable car la famille Pendola est connue. "Henri est impliqué dans la vie locale, surtout dans le domaine de la chasse".  "Deux Tarasconnais viennent d'être victimes de leur passion", souligne l'élu qui parle "d'accident cruel".
    16. Mardi 18 décembre - Pardaillan (Lot-et-Garonne) : un chasseur de 54 ans, seul dans un bois, au lieu dit Les Costes, a fait tomber son arme posée contre un arbre, faisant partir un coup de feu. Il a été transféré au centre hospitalier de Marmande, puis au Tripode à Bordeaux, pour y être opéré. Il a posé son fusil, a été ramasser un oiseau, a voulu remettre la main sur son arme et a été touché dans la partie supérieure de la jambe. Ses cris de douleurs et appels à l'aide ont été entendus par un voisin. Il souffrait énormément. Il a fallu le transporter sur un brancard jusqu'à l'ambulance. C’est un chasseur confirmé, passionné... pas prudent.
    17. Dimanche 17 décembre- Un chasseur retrouvé mort en forêt de Triqueville (Eure) - Le chasseur a été retrouvé mort au pied d'un arbre dans la nuit de samedi à dimanche. Près de Pont-Audemer en forêt de Triqueville, un chasseur a été retrouvé mort au pied d'un arbre, sur lequel est installé un mirador de chasse à 25 mètres. Une enquête a été ouverte mais la piste de l'accident ou du malaise est envisagée.
    18. Dimanche 16 décembre 2012 - Accident de chasse dans un bois situé entre Méhers et Châtillon-sur-Cher lors d’une battue aux sangliers mobilisant deux lignes de tireurs. L'adolescent âgé de 16 ans qui se trouvait avec son père, a été atteint à l'omoplate par un éclat de balle. Un infirmier et l'équipe du Smur de Romorantin lui ont apporté les premiers soins. Hospitalisé un temps à Romorantin il a été transféré au centre hospitalier Trousseau à Tours. Le rapport de gendarmerie a établi que les consignes de sécurité avaient été bien communiquées et respectées.
    19. Samedi 15 décembre – Saint-Brieuc (Côtes d'Armor)  – Le chavirage d'une embarcation de chasseurs fait deux morts et un blessé grave. Il s'agit de chasseurs de gibiers d'eau du gibier qui se déplaçaient sur la côte au moment de la marée basse. Cinq chasseurs s'étaient embarqués le matin dans deux embarcations. La première embarcation était rentrée au port plus tôt, et a donné l'alerte en ne voyant pas revenir l'autre bateau.  L'embarcation a chaviré en fin d'après-midi entre la pointe des Guettes et Saint-Brieuc. Les trois hommes ont été repérés par l'équipage d'un hélicoptère qui participait aux recherches. Le premier cadavre a été retrouvé en mer vers 20h, le second aux alentours de 20h30. Les circonstances du chavirage sont toujours inconnues. Que s'est-il passé?
    20. Samedi 15 décembre - Accident de chasse dans la forêt domaniale de la Hardt sud sur le ban communal de Petit-Landau (Haut Rhin). Un chasseur, âgé d’une soixantaine d’années, a pris une balle de gros calibre dans un genou. L’homme, gravement blessé, a été transporté à l’hôpital du Moenchsberg de Mulhouse. Il a, semble-t-il, été blessé accidentellement par un autre chasseur, âgé d’une quarantaine d’années, qui voulait tirer sur un sanglier. Le coup est parti et a touché son camarade. 

    21. Dimanche 9 décembre - Montigny-Montfort (Côte d’or) : malaise mortel lors d’une partie de chasse. Un homme est décédé dimanche après-midi durant une partie de chasse se déroulant sur le territoire des communes de Montigny-Montfort et Nogent-lès-Montbard. La victime était âgée de 65 ans. Alors qu’il se trouvait en poste, cet habitant de Grignon a succombé à une crise cardiaque. Il a été retrouvé allongé au sol par d’autres chasseurs vers 14 h 30. Après avoir prévenu les sapeurs-pompiers de Montbard, ils ont tenté de réanimer la victime par un massage cardiaque. En vain.
    22. Dimanche 9 décembre - Rémilly (Nièvre) - Un chasseur de 25  ans s'est tiré accidentellement un coup de fusil dans le pied, lors d'une battue. Il a été conduit au centre hospitalier de Decize. (Journal du Centre du 11/12/2012, reçu par courrier de M.M.)
    23. Samedi 8 décembre - Velet (Haute-Saone) - Un chasseur s’est blessé vers 12 h 45, en fin de traque, sur la commune de Velet (canton de Gray). L'homme, âgé de 68 ans, grièvement blessé a été conduit à l'hopital de Besançon.
    24. Samedi 8 décembre 2012 – Bedoin (Vaucluse) - Un homme de 40 ans été très grièvement blessé à la tête à la suite d’un accident de chasse. L’accident est d’autant plus dramatique que le coup de feu a été tiré par l’un des fils de la victime, âgé de 18 ans. Cela s'est produit sur le versant Sud du Mont Ventoux, au cours d’une chasse au sanglier. La victime chassait en compagnie de ses deux fils et d’un de leurs amis quand l’accident s’est produit. Blessé à la tête par un projectile, le père a été aussitôt pris en charge par les trois autres membres du groupe qui l’ont transporté, par leurs propres moyens, jusqu’au centre de secours de Bedoin. Le blessé a été évacué par hélicoptère, vers un hôpital marseillais, dans un état jugé “très grave”. Au point que son pronostic vital semble engagé. Effectivement, le Dimanche 9 décembre, le chasseur blessé à Bedoin est mort.
    25. Vendredi 7 décembre - Ua Huka (Polynésie française) - Un chasseur âgé de 29 ans a été retrouvé mort alors qu’il était parti chasser la chèvre, en groupe, dans une vallée de l’île de Ua Huka, aux Marquises. L’homme a été découvert par ses compagnons de chasse avec une balle de petit calibre logée dans le front. Le projectile est resté logé dans la boîte crânienne.  Le corps a fait l’objet d’une autopsie lundi 10 décembre. Une enquête a été ouverte en recherche des causes de la mort par le Parquet de Papeete. L’équipe de la Section de recherche de la gendarmerie dépêchée dès samedi sur les lieux, privilégie pour l’instant la thèse d’une mort accidentelle. L’accident se serait produit au cours d’une chasse à la chèvre très mal organisée, l’homme occupant le rôle de rabatteur alors que des coups de feu était tirés dans tous les sens. Il aurait été mortellement atteint par une balle perdue.  Le Parquet de Papeete devrait ouvrir dans les jours prochains, une information judiciaire pour homicide involontaire par imprudence. 
    26. Jeudi 6 décembre- La Robine-sur-Galabre (Alpes de Hautes-Provence) Sur les hauteurs de la commune, à une dizaine de km de Digne, une charge de sanglier a fait un blessé. Le chasseur de 55 ans a, tout comme son chien, été chargé par la bête qui lui a fait une profonde plaie à la cuisse, sans toucher l’artère fémorale. La victime, difficilement accessible a été héliportée aux urgences de Digne (via PB, lu dans La Provence du 7/12)
    27. Mercredi 5 décembre 2012 - Saint-Connan (Côtes-d'Armor) - Un homme pris d’un malaise est décédé lors d’une partie de chasse à Saint-Connan au lieu-dit la Belle-Etoile. Ce sont ses collègues qui ont appelé les secours. Dépêchés sur place, les sapeurs-pompiers de Quintin et Guingamp, ainsi que l’hélicoptère du Samu 22, n’ont pu ranimer la victime, âgée de 80 ans environ.
    28. Mercredi 5 décembre - Lardiers (Alpes de haute-Provence) - Lors d'une battue aux sangliers organisée par la société de chasse, un chasseur participant âgé de 52 ans décidait de se déplacer pour une raison inconnue. Il s'est retrouve masqué par la végétation et sur la ligne de tir d'un autre chasseur. Celui-ci, un homme de 73 ans  ne le voit pas. Il ouvre le feu sur un sanglier qui passe à ce moment à proximité du chasseur posté. Ce dernier est atteint d'une balle dans la cuisse. Sérieusement blessé, la victime est héliportée vers l'hôpital de la Timone à Marseille, son pronostic vital ne serait pas engagé. Le parquet de Digne-les-Bains a ouvert une enquête.
    29. Dimanche 2 décembre - Bouvignies (Nord) - Un accident de chasse a eu lieu aux environs de la rue du Grand Hem. Un chasseur pose son fusil pour ouvrir une barrière. Au moment où il ouvre le portillon, un coup de feu part et touche au dos un autre chasseur. Une enquête pour blessure involontaire est ouverte par la brigade de gendarmerie d'Orchies.
    30. Dimanche 2 décembre  - Saint-Jean-du-doigt (Finistère) - Une partie de chasse s'est terminée tragiquement, au lieu-dit Toul-al-Lann. Un chasseur âgé de 61 ans, momentanément isolé de ses deux compagnons, a, semble-t-il, perdu l'équilibre en voulant enjamber une clôture électrique entre deux champs. Un coup de feu est parti. Les secours ont retrouvé le chasseur, agriculteur à la retraite mort.
    31. Dimanche 2 décembre – Mouchin (Nord) Accident de chasse - Un enfant de 9 ans a été "gravement" blessé à la tête. L'enfant accompagnait son oncle et quatre autres adultes à la chasse, en fin de matinée, lorsqu'il a été atteint par une balle à hauteur de la tête, a indiqué la gendarmerie. Gravement blessé selon les pompiers, l'enfant, dont le sexe n'a pas été indiqué, a été hospitalisé au CHR de Lille. La gendarmerie a ouvert une enquête. Des tests d'alcoolémie ont été pratiqués sur toutes les personnes qui accompagnaient l'enfant.
    32. Samedi 1 décembre – Azay-le-Rideau (Indre & Loire) - Le chasseur disparu depuis mercredi retrouvé mort. Vendredi, au 3éme jour de sa disparition, l'homme a été retrouvé, à 500 mètres à peine du lieu de rassemblement de la chasse auquel il avait pris part mercredi. Le chasseur était mort, ayant vraisemblablement succombé à un malaise, le jour même de sa disparition.

    Novembre : 7 morts

    1. Mercredi 28 novembre : Un accident de chasse a failli passer inaperçu : La Fédération des chasseurs de Haute-Vienne évoque un « incident » et pas un accident. Le blessé n'a pas porté plainte. Ni les secours, ni l’ONCFS n’ont été prévenus. S'il était mort, ils l'aurait peut-être enterré sous des feuilles ? "l'incident" d'Oradour-sur-Glane est classé au 18 novembre, mais chut, cela ne doit pas se savoir !
    2. Lundi 26 novembre 2012 - Un chasseur a légèrement blessé son frère, chemin du Cougne à Gréolières en lui tirant dans le dos.  Deux frères assez âgés décident de partir à la chasse au lapin. Heureusement, en fonction du gibier qu’ils recherchent, leurs fusils ne sont chargés que de petit plomb. Peut-être desservi par une mauvaise vue, l’un des frères prend l’autre pour cible et lui tire dans le dos. L’a t-il confondu avec un sanglier ou quelque autre représentant de la faune locale ? Toujours est-il que, se rendant compte de sa méprise, il lui porte immédiatement secours, le raccompagne à leur domicile et prévient les secours. La victime, légèrement blessée, a été transportée par la route jusqu’au centre hospitalier de Grasse.
    3. Dimanche 25 novembre 2012 – Baerenthal, pays de Bitche (Moselle) - Un chasseur a raté sa cible, la balle s’et logée dans la jambe d’un autre chasseur, une centaine de mètres plus loin. Elle lui transpercé le fémur droit et afinit sa course dans le fémur gauche. La victime a été prise en charge par les sapeurs-pompiers et transporté à l’hôpital de Haguenau où elle a été opérée. D’après les premiers éléments de l’enquêt, il semblerait que les consignes de sécurité n’aient pas été respectées. Le tireur risque d’être poursuivi pour blessures involontaires.
    4. Dimanche 25 Novembre 2012 - Un chasseur et son chien retrouvés décédés à Olonne-sur-Mer (Vendée).  Un homme parti à la chasse en compagnie de son chien a été retrouvé décédé cet après-midi, dans un trou d’eau, à Olonne-sur-Mer. Selon les premiers éléments de l’enquête menée par la police, l’animal aurait chuté dans la fosse entourée d’un muret. Son maître se serait blessé en sautant pour tenter de le récupérer. Ne pouvant s’extraire de la fosse, il serait mort noyé, ainsi que son chien.
    5. Dimanche 25 Novembre - Charantonnay (Nord Isere) - Le chasseur tirait le lapin, il touche une promeneuse âgée de 61 ans qui se promenait sur un chemin au lieu-dit la Curandière, en compagnie d’autres marcheurs. La femme a été blessée sur l’avant du corps, plus précisément elle a reçu sept plombs dans les jambes et le thorax. Elle a été prise en charge peu après 16 heures par les médecins avant d’être transférée vers l’hôpital Lucien-Hussel de Vienne, afin de lui ôter les plombs restés sous la peau. « Il s’agit d’une cartouche de calibre 17, utilisée pour chasser les lapins », rapporte un gendarme. « Le chasseur était confirmé. Il se trouvait à plus de 50  mètres du groupe. Il a tiré à droite du chemin, en direction d’un champ dégagé. Or, à ce moment-là, les randonneurs, cachés par des buissons, arrivaient par la gauche à l’endroit où le chemin tourne à angle droit.» 
    6. Dimanche 25 Novembre - La Chapelle (Savoie) - Le coup de fusil part accidentellement, un chasseur blessé gravement. Alors qu’une sortie de chasse se terminait, un chasseur de 55 ans a été blessé gravement à la jambe, à La Chapelle. D’après les premiers éléments, un second chasseur se trouvant à proximité était en train de manipuler son arme quand le coup est parti et a touché son compagnon de chasse. 28 Novembre : Le chasseur est mort des suites de ses blessures.
    7. Samedi 24 novembre 2012 – Accident de chasse mortel - Un accident a provoqué la mort d’un chasseur de 65 ans lors d’une battue organisée dans la campagne au niveau du hameau « Hôtel Chon » à La Chapelle d’Andaines (Orne). L’homme faisait partie d’un groupe de 8 amis qui participaient à une battue aux sangliers. C’est en déposant son fusil au sol que le coup serait parti. Tous les chasseurs ont été auditionnés par les gendarmes afin de déterminer les circonstances de ce drame. Le parquet d’Argentan a ordonné une autopsie. Elle sera pratiquée à Caen en début de semaine prochaine. 15/12/12 : Deux chasseurs mis en examen.
      Samedi 24 novembre 2012 - Un chasseur se tire une balle dans le bras - Un accident de chasse a eu lieu, hier matin, dans le secteur de La Chapelle-du-Mont-du-Chat où évoluaient un père et son fils. Ce dernier aurait voulu décharger son arme de ses munitions alors qu’il se trouvait sur un chemin en dévers. Il aurait orienté le canon de sa carabine en direction de son bras gauche. Le coup serait alors parti. Un tir à bout portant, la balle a traversé le muscle du bras. Le chasseur a eu de la chance, ses jours ne sont pas en danger, aucun organe vital n’aurait été touché. Il a été transporté au centre hospitalier de Chambéry. Les gendarmes ont ouvert une enquête afin de déterminer les conditions précises de cet accident de chasse.
    8. Vendredi 24 Novembre - En forêt de Fiménil (Vosges) - Un chasseur de 48 ans manipule sont arme et se tire dans la main. Sa main est en partie arrachée. Les pompiers ont décidé de le transporter au centre chirurgical de Nancy. source : Vosges matin du 25.11.2012
    9. Jeudi 22 novembre – Accident de chasse mortel à Saint-Césaire-de-Gauzignan (GARD) - Un vigneron, touché par une balle de fusil tiré par un chasseur lors d’une battue aux sangliers à Saint-Césaire-de-Gauzignan, à une quinzaine de kilomètres d’Alès, est mort des suites de ses blessures. L’agriculteur, âgé de 70 ans, a été touché au ventre alors qu’il taillait ses vignes. Pris en charge par les secours, il est décédé. Le parquet d’Alès a ouvert une enquête et des spécialistes étaient toujours sur place vendredi pour déterminer les circonstances de l’accident, a précisé une source judiciaire, ajoutant que le carnet de cette battue avait été saisi. L’auteur présumé du coup de feu a été entendu par les gendarmes et laissé en liberté. Il sera entendu une seconde fois après l’autopsie prévue lundi. Selon les résultats de l’autopsie, une information judiciaire pour "homicide involontaire" pourrait être ouverte.
    10. Lundi 19 novembre – Bertric-Burée (Dordogne) - Deux cueilleurs de champignons blessés par un chasseur - Deux promeneurs qui étaient en train de chercher des champignons ont été atteints par des plombs tirés par un chasseur. Celui-ci, âgé de 82 ans et habitant la commune, se trouvait sur sa propriété. Selon les premiers éléments de l'enquête, il cherchait à atteindre une poule faisane qui était en train de s'envoler, et n'aurait pas vu les promeneurs. Tous deux sont âgés de 70 ans et habitent le Ribéracois. Atteinte au thorax, l'une des deux victimes a été transportée vers l'hôpital Pellegrin à Bordeaux. La seconde serait moins grièvement blessée : touchée sur le côté droit du corps et au bras, elle a été évacuée au centre hospitalier d'Angoulême.
    11. Dimanche 18 novembre – Oradour sur Glane (Limousin) - Un chasseur avait reçu une balle dans la cuisse, lors d'une chasse au sanglier organisée au lieu-dit « Montgénie ». L’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) va transmettre les conclusions de son enquête au procureur de la République. Des manquements aux règles de sécurité et des infractions au Code pénal auraient été relevés. Aucune plainte n’a toutefois été déposée par le chasseur blessé. La Fédération des chasseurs de Haute-Vienne évoque un « incident » en attendant la fin de la procédure tandis que les protagonistes de l’affaire gardent le silence. Deux chasseurs se faisaient face à 200 mètres l’un de l’autre quand le sanglier est apparu. L’un des deux hommes a alors fait feu mais sa balle de calibre 12 a ricoché, a manqué l’animal et a traversé la cuisse de la victime, passant à un centimètre de l’artère fémorale. Le blessé a été conduit à l’hôpital de Saint-Junien. Ni les secours, ni l’ONCFS n’ont été prévenus. Plusieurs manquements aux règles de sécurité auraient été relevés : le projectile, tiré en direction d’habitations, a traversé une route. Dans la mesure où il y a mise en danger de la vie d’autrui, Le tireur, le responsable de la battue et le président de l’association de chasse risquent jusqu’à un an de prison avec sursis, 15.000 € d’amende et le retrait du permis de chasser.
    12. Dimanche 18 novembre 2012 – Accident de chasse à Blis-et-Born (Dordogne) - Un chasseur de 21 ans s'est tiré dessus par accident en s'interposant entre deux chiens au pavillon de chasse du lieu-dit "La Miranderie".  Alors que deux chiens se battaient, le jeune chasseur est intervenu, a saisi son fusil, chargé, par le canon et frappé les chiens avec la crosse pour les séparer. Sous le choc, le coup est parti. Le chasseur a été blessé à l'abdomen (pas à la cervelle) avec des petits plombs. Les secours ont transporté le jeune homme à l'hôpital de Périgueux.
    13. Jeudi 15 novembre – Bonneville (Haute-Savoie) - Un homme de 50 ans a été victime d'un grave accident de chasse alors qu'il participait à une battue aux sangliers. L'homme a reçu une balle dans la jambe. Le tireur est en garde à vue. Six hommes chassait sur les bords de l'Arve. Cinq d'entre eux se sont postés pour attendre le passage d'un sanglier traqué par le sixième chasseur. L'un des hommes en poste a visé l'animal mais il a touché celui qui menait la traque. La balle est rentrée par l'aine pour ressortir par le haut de la cuisse. Son pronostic vital est engagé. Il a été évacué vers le Centre Hospitalier Alpes Léman, avant d'être transféré à l'hôpital Michallon de Grenoble.
    14. Jeudi 15 novembre 2012 - Ganties (Haute-Garonne) –  Claude Méda, 61 ans, une figure du monde agricole de Labarthe-Rivière consacrait sa retraite à la chasse. Il réparait la toiture de sa palombière, à Ganties. Le paloumayre est tombé, se tuant sur le coup.
    15. Lundi 12 novembre – Franxault (Côte d’Or) - Un chasseur a été blessé aux abords du lac de Chour. Un chasseur lui aurait tiré une balle dans le pied, alors qu'ils s'apprêtaient à viser un chevreuil. Blessé, il a été évacué. 
    16. Dimanche 11 novembre – Saint-Maurice-L’ExiI (Nord Isère) Accident de chasse lors d'une battue : la balle a traversé la boîte crânienne  - Un chasseur de 45 ans  a été blessé lors d’une battue organisée par l’Acca locale. La balle est entrée à côté de l’oeil, a traversé la boîte crânienne  pour ressortir du côté de l’oreille. Le chasseur blessé a été transporté  sur l’hôpital de Vienne. Une enquête est en cours.
    17. Dimanche 11 novembre 2012 – Causses-et-Veyran (Hérault) - L'hélicoptère Dragon 34 a décollé du lieu dit Le Jougrand à Causses-et-Veyran, au nord de Murviel-lès-Béziers. A son bord, un chasseur de 26 ans qui a fait une chute depuis un pont. Souffrant de blessures légères à la colonne vertébrale, il a été évacué vers l'hôpital montpelliérain de Lapeyronie. Après avoir tiré un coup de fusil, le chasseur a été déséquilibré et il est tombé d'un pont. Le jeune homme s'est retrouvé bloqué à 5-6 mètres de profondeur.
    18. Samedi 10 novembre -  Accident de chasse à Puylaroque (Tarn et Garonne) - En fin de journée lors d'une battue, un chasseur de 68 ans a été blessé aux jambes par un sanglier qui le chargeait. Le nemrod a été transporté à l'hôpital de Montauban.
    19. Samedi 10 novembre 2012 – Accident de chasse à Kerguisquet (Meslan, Finistère) – Un chasseur de 55 ans meurt dans le purin. Il tentait de récupérer son chien, tombé dans une fosse à purin, et y est tombé à son tour. Les sapeurs-pompiers sont arrivés rapidement sur les lieux. Ils ont eu recours à une pompe pour vider la fosse. Deux heures plus tard, ils retrouvaient le corps, sans vie, du chasseur.
    20. Mardi 6 novembre – Accident de chasse à Verneuil-sur-Serre (Aisne) - Lors d'une battue,  un jeune homme de la commune âgé de 17 ans qui remplissait son rôle de rabatteur a fait débusquer huit sangliers d'une zone de broussailles. Le mâle dominant de la harde a chargé le trappeur au niveau de la cuisse qui est tombé dans le marécage. Heureusement, un chasseur qui se trouvait à proximité a chargé son arme et a abattu l'animal de deux balles. L'adolescent a été emmené à l'hôpital de Laon pour la pose de 17 points de suture et la peur de sa vie.
    21. Dimanche 4 novembre 2012 - Accident de chasse à Meursault : un chasseur blessé au visage. Les secours sont intervenus pour venir en aide à un homme qui venait d'être victime d'un accident de chasse. D'après les premiers éléments, un chasseur aurait voulu viser un sanglier, mais sa balle aurait fait ricochet et serait venue percuter le visage d'un autre chasseur, lequel a été gravement blessé.
    22. Dimanche 4 novembre - Accident de chasse à Vacqueyras - Deux chasseurs chevronnés étaient dans les vignes au lieu-dit Font de Blaù pour tirer des faisans. Les deux hommes avançaient apparemment de part et d'autre d'un fossé quand l'un d'eux a tiré sur un gibier qui venait de s'envoler. Mais les plombs ont atteint son collègue à l'épaule et au visage.  Les pompiers et les gendarmes sont arrivés sur les lieux et la victime a dû être hospitalisée.
    23. Dimanche 4 novembre – Accident de chasse à Baudres (Indre) - Un homme de 19 ans s'est blessé alors qu'il était à la chasse.  L'incident s'est déroulé au lieu-dit « Le Chaudenet ». L'homme s'est blessé tout seul en tirant à bout portant sur une souche. Une dizaine de plombs ont fait des ricochets et l'ont blessé à la main et au bras. Le petit malin a été transporté à l'hôpital de Châteauroux.
    24. Samedi 3 novembre – Accident de chasse à Rions (Gironde) - Un vététiste qui roulait sur un chemin de terre en forêt a soudain entendu un coup de feu. Un chasseur avait tiré sur du gibier et le vététiste a été légèrement blessé par des plombs.  Le chasseur a été identifié et entendu par les gendarmes de Cadillac.
    25. Samedi 3 novembre - Accident de chasse à Rasteau - Un chasseur de 65 ans grièvement blessé par un sanglier. La charge du sanglier a eu lieu dans un sous-bois situé quartier "Route de Cairanne". Le chasseur a vu l'animal fondre sur lui. Il lui a tiré dessus, mais l'a uniquement blessé. Le sanglier, qui perdait énormément de sang, s'est alors enfoncé dans les bois. Il ne restait plus au chasseur qu'à suivre l'animal à la trace. C'est au cours de cette traque que le sanglier s'est brusquement retourné et a chargé le chasseur, le blessant grièvement aux deux jambes. Arrivés rapidement sur les lieux, ses collègues de la battue alertent les secours. Les sapeurs-pompiers de Vaison-la-Romaine prendront en charge le malheureux pour l'évacuer sur l'hôpital d'Orange. Depuis quelques années, le gros gibier et notamment les sangliers, pullulent provoquant d'énormes dégâts dans le vignoble.
    26. Samedi 3 Novembre - Accident de chasse mortel à Arengosse (Landes) - Lors d’une battue au sanglier, un homme de 62 ans positionné en bordure de la route de Morcenx, a été mortellement touché par une balle de fusil de chasse. La battue rassemblait une trentaine de personnes. L'un des chasseurs a vu le sanglier passer, il a crié, et à partir de ce moment-là beaucoup de coups de feu sont partis.  Les gendarmes tentent  de déterminer quel tireur pourrait être à l'origine de cet accident. Une autopsie est prévue. Un chasseur de 85 ans est en garde à vue...

    Octobre : 7 morts

    1. Lundi 29 octobre – Accident de palombière à Lahontan (Béarn) - Un chasseur de 52 ans originaire du Pays basque a chuté d'une palombière perchée à 15 mètres de haut et s'est écrasé sur le toit d'une cabane. Sérieusement blessée, la victime a perdu connaissance mais avait repris conscience à l'arrivée des secours. D'abord prise en charge par les pompiers, elle a ensuite été transportée par l'hélicoptère de la Sécurité civile Dragon 64 à l'hôpital de Pau.
    2. Descente acrobatique d'une palombièreLundi 29 octobre –Accident de palombière à Orion (Béarn) - Les sapeurs pompiers ont dû réaliser une spectaculaire intervention pour secourir une victime coincée dans l'une de ces cabanes perchées : ils ont descendu un chasseur blessé en utilisant un brancard. Un homme de 42 ans a fait une chute en descendant d'une échelle de trois mètres de haut. Pensant aller mieux, il retourne dans la palombière. Mais 3/4 d'heure plus tard, la douleur est plus forte et le chasseur ne se sent pas bien. Ses collègues de chasse décident donc d'appeler les pompiers.  Une ambulance est dépêchée sur place. La victime se plaignant de douleur au dos et aux cervicales, une équipe GRIMP (Groupement recherche et d'intervention en milieux périlleux) est sollicitée. Il faut en effet descendre le chasseur placé dans un brancard de la palombière de 8 mètres de haut. Les cinq spécialistes ont mis en place une tyrolienne et une barquette de transfert. La victime a été transportée à la clinique de Saint Palais.
    3. Lundi 29 octobre – Accident de chasse à Angirey (Haute-Saône) - Un chasseur de bécasses de 44 ans gravement blessé par un sanglier . Il chassait la bécasse dans un bois quand l’animal a chargé l’homme, lui arrachant une partie du mollet avec ses canines, avant de prendre la fuite. Gravement blessé, le chasseur a réussi à utiliser son téléphone portable pour appeler sa femme, qui a prévenu les secours. Les pompiers et le Samu ont retrouvé le quadragénaire, qui a été transporté en hélicoptère au centre hospitalier régional de Besançon.
    4. Dimanche 28 octobre - Accident de chasse à Pierrepont (Aisne) - Un homme de 30 ans qui chassait sur la parcelle de son père, dans les marais de la Souche, a été victime d'un grave accident. Il souffre de multiples fractures, notamment au tibia et a été héliporté au CHU d'Amiens Nord. Il avait posé à terre son fusil sans le neutraliser, le temps d'installer un piège. Son chien, en frôlant l'arme, avait fait partir un coup de feu qui l'avait touché à la jambe gauche. 
    5. Dimanche 28 octobre - Accident de chasse mortel à CESSIEU - Malaise fatal pour un chasseur qui avait été pris d’un malaise, dans le secteur du chemin des Mouttes, à Cessieu. Malgré les efforts de ses compagnons, puis des sapeurs-pompiers de Ruy et La Tour-du-Pin ainsi que du Samu berjallien, ce Cessieutois âgé de 68 ans n’a pu être ramené à la vie.
    6. Dimanche 28 octobre - Accident de chasse mortel à Heiltz-L’évêque (Marne). Un traqueur a été mortellement touché en pleine poitrine dimanche matin lors d'une partie de chasse. La victime est un homme de 32 ans.  Un homme de 32 ans originaire de Changy a été tué, touché en plein poitrine. A leur arrivée, les pompiers ont essayé de le réanimer, en vain. L'homme est décédé sur place.  Une vingtaine de chasseurs était à l'affût du gibier dans un bois bordant la RD14 entre Heiltz-L'Evêque et Outrepont quand l'accident s'est produit.  La victime devait faire sortir le gibier du bois. Ce n'est qu'à la fin de la partie de chasse, en rebroussant chemin que ses camarades se sont aperçus que l'un des leurs manquait à l'appel. En revant sur leur pas, il ont découvert l'homme gisant au sol. 
La thèse de l'accident est privilégiée. Un enquête est ouverte pour homicide involontaire.
    7. Samedi 27 octobre - Accident de chasse à Morcenx (40) - Un cueilleur de champignons de 34 ans a été atteint par des plombs et blessé dans le dos et à l'aine, alors qu'il cueillait des champignons dans une parcelle isolée de la forêt. Pris en charge par les pompiers et l'équipe médicale du Samu, la victime a été évacuée vers l'hôpital où elle a subi une intervention chirurgicale. Les gendarmes attendent que la victime soit en mesure de témoigner, pour pouvoir localiser plus  précisément la zone où les faits se sont déroulés et entamer les études balistiques. La thèse de l'accident de chasse semble la plus probable. Aucune battue n'était organisée par l’ACCA, seule la chasse individuelle pouvait avoir cours. 
    8. Samedi 27 octobre – Accident de chasse à Ramatuelle (Var) - Un chasseur se blesse grièvement. Un chasseur participant à une battue sur le Domaine de la Bastide Blanche s'est blessé au bras. Le coup est parti tout seul. Les sapeurs-pompiers de Saint-Tropez sont intervenus rapidement. Devant la gravité de la blessure, l'homme a dû être évacué à bord de l'hélicoptère Dragon 83 vers l'hôpital Saint-Anne à Toulon.
    9. Samedi 27 octobre - Accident de chasse à Saint-Pierremont (Ardennes) – Un chasseur de 50 ans a été touché par une balle au niveau de la cuisse. Il a rapidement été pris en charge par le SMUR de Vouziers avant d'être transporté vers un hôpital de Reims. Ses jours ne sont pas en danger.
    10. Jeudi 25 octobre - Accident de chasse à Arthon (Indre) Balle perdue - Au lieu-dit « La Verrerie » sur la D 990, une voiture a reçu une balle qui provenait du fusil d'un chasseur. Plus de peur que de mal, l'automobiliste n'a pas été blessé.
    11. Lundi 22 octobre - Accident de chasse à La Cambe, dans le Bessin  à quelques kilomètres d'Isigny-sur-Mer et de Grandcamp-Maisy. Un jeune homme de 17 ans qui accompagnait son père à la chasse au gibier d'eau dans un gabion des marais du secteur, s'est montré maladroit avec son fusil. Ce mineur, qui effectuait là une de ses premières sorties armé, a malencontreusement actionné la queue de détente de son fusil alors que celui-ci était orienté canon vers le bas. Il a été hospitalisé à Bayeux.
    12. 21 octobre 2012 : Chassez les idées reçues, rencontre, convivialité, nature. Accompagnez gratuitement les chasseurs près de chez vous, une matinée, gratuitement, sans formalités, en toute sécurité !
      21/10/2012 Chassez les idées reçues, rencontre, convivialité, nature. Accompagnez gratuitement les chasseurs près de chez vous, une matinée, gratuitement, sans formalités, en toute sécurité !
      Dimanche 21 octobre - Les secours en montagne ont été requis à Ustou pour un accident de chasse aux alentours de 13h pour un chasseur. Lors d'une battue, ce chasseur s'est luxé la hanche. Il a été dirigé vers le CHIVA.
    13. Dimanche 21 octobre – Accident de chasse à Moyen, canton de Gerbéviller (Meurte-et-Moselle). Un chasseur était occupé à charger son arme lorsque la cartouche engagée dans la chambre a explosé. Touché au visage, aux mains et sur différents endroits du corps par des morceaux de ferrailles et de plomb, l’intéressé a été pris en charge peu après par les sapeurs-pompiers. Un deuxième chasseur a été atteint par quelques plombs au niveau du ventre.
    14. Samedi 20 octobre - Accident de chasse à Millemont (Yvelines). "Ma femme a ouvert la porte fenêtre puis le volet du salon à 9h31. Elle a refermé la porte fenetre à 9h32 puis est remonté à l'étage. A 9h33, la vitre de la porte fenêtre explose. Du plomb perfore le dossier du siège situé en face. J'appelle la gendarmerie située à 500m. Deux gendarmes vont voir les abrutis qui refusent d'arrêter la battue."  Les choses s'enchainent : le procureur de la république envoie des renforts de gendarmerie, arrêt de la battue, confiscation des armes, interrogatoires des chasseurs, trois impacts de balles brenneke sont retrouvés dans le pavillon, 29 infractions sont constatées par la police judiciaire.  "J'ai rarement vu des cons pareils, ils ont voulu me donner un cours de balistique".  La gendarmerie réalise une enquête balistique. Trois personnes sont en garde à vue. Une plainte au pénal a été déposée. Le coupable a été identifié en fin de soirée. "Comme je n'étais pas là au moment des faits je leur ai bien expliqué que si ma femme et ou ma fille avaient été tué il y aurait eu une boucherie. La France est peuplée de Dupont la joie. Faut faire avec m'a ton dit."
    15. Samedi 20 octobre - Accident de chasse à Jausiers, dans la vallée de l’Ubaye (Alpes-de-Haute-Provence). Il était aux environs de 11 heures lorsqu’un chasseur quinquagénaire, qui portait son fusil en bandoulière, s’est blessé avec sa propre arme. Le coup est parti accidentellement alors qu’il marchait, lui arrachant la première phalange du pouce. Il a lui-même réussi à prévenir les secours, qui sont intervenus à bord de l’hélicoptère de la gendarmerie de Digne-les-Bains. Il a été évacué sur l’hôpital de Digne.
    16. Samedi 20 octobre - Accident de chasse à Vitrolles (Hautes-Alpes), un chasseur s’est également blessé en montagne, en glissant sur un terrain en pente, dans le massif de Céüse. Souffrant de fractures aux membres inférieurs, il a été secouru par les gendarmes du PGHM de Briançon et évacué sur l’hôpital de Gap.
    17. Mercredi 17 octobre - Accident de chasse à Moissac (Tarn et Garonne) - L'un des chasseurs, un Moissagais de 61 ans, a reçu dans la jambe droite une balle de fusil de l'un de ses camarades de chasse. Le blessé a été transporté à la clinique du Pont-de-Chaumes. 
      http://www.ladepeche.fr/article/2012/10/19/1469139-accident-de-chasse-a-moissac.html
    18. Mercredi 17 octobre - peu avant 8 heures, les pompiers de Marck ont été appelés pour un accicent de chasse aux Hemmes-de-Marck (Pas-de-Callais) où un accident de chasse venait de se produire. Un chasseur a été blessé au flanc droit par des plombs. Il a été transporté au centre hospitalier de Calais.
    19. Dimanche 14 octobre - Accident de chasse à Saint-Marcellin-en-Forez (Loire) - Un chasseur victime d’un malaise : Un homme de 48 ans qui chassait non loin du lieu-dit La Roche a été pris d’un malaise. La victime souffrait d’une paralysie du côté droit, et présentait les symptômes d’un accident cardio-vasculaire. La zone étant escarpée, l’équipe médicalisée du SAMU s’est rendue sur place en hélicoptère et a transporté la victime jusqu’au CHU Nord.
    20. Dimanche 14 octobre - Accident de chasse à Jallais (Maine-et-Loire) - Tiré par son chien, le chasseur tombe dans la mare. Un chasseur, qui se trouvait au lieu-dit La Forêt-sur-Jallais, marchait avec son chien, quand l'animal l'a brusquement tiré en avant. Plus de peur que de mal, mais le chasseur a fini dans une mare. Pour le sortir de cette situation bien inconfortable, les sapeurs-pompiers ont été sollicités. Le chasseur, et le chien, sont indemnes.
    21. Vendredi 12/10 - Accident de chasse à Saint-Nazaire-le-Désert (Drôme) - Des chasseurs participaient à une battue aux sangliers sur la petite commune de la vallée de la Roanne de Saint-Nazaire-le-Désert. Un homme âgé de 68 ans, qui a vu du mouvement dans un taillis, a fait feu pensant qu’il s’agissait d’un sanglier. Il a tiré sur un de ses jeunes collègues, âgé de 19 ans, le blessant sérieusement à la jambe. Le jeune chasseur a été évacué par hélicoptère au centre hospitalier de Valence
    22. Mercredi 10/10 – Accident de chasse mortel à Chantelouve - Un chasseur âgé de 64 ans a fait une chute mortelle d’une centaine de mètres, dans le secteur du Grand Armet. Le chasseur et un proche se trouvaient sur les contreforts est, à une altitude d’environ 2 200 mètres. Le chasseur a perdu l’équilibre dans une zone de gradins très raides. Les policiers de la CRS, transportés sur place par un appareil de la Sécurité civile, ont porté assistance au témoin, choqué, et ont ramené le corps dans la vallée.
    23. Mardi 9/10 - Accident de chasse à Saramon (Gers) Un coup de fusil lui arrache le doigt. Un Gersois âgé de 55 ans a eu le doigt arraché par une cartouche au lieu-dit Baillasbats. Il était aux aguets dans une palombière quand il a laissé échapper son fusil. Il a alors voulu le rattraper. C'est la que le coup est parti et lui a arraché l'index de la main droite. La victime a également été touchée par quelques plombs au visage. Les pompiers ont transporté le chasseur blessé au centre hospitalier Purpan, à Toulouse, où les médecins devaient tenter de lui réimplanter son doigt.
    24. Lundi 8/10/2012 - Accident de chasse mortel à Saint-Laurent-Nouan (Loir-et-Cher) - Piqûres de guêpes mortelles au lieu-dit La Proutière. Un groupe d'amis termine une matinée de chasse. Alertés par des cris, ils retrouvent l'un d'eux à terre, victime de plusieurs piqûres de guêpes, ayant involontairement marché sur un nid terrestre. Deux chiens ont été également terrassés et conduits en clinique vétérinaire. Les secours ont été déclenchés à 11 h 44, les pompiers ont eu beaucoup de difficultés pour intervenir vu l'importance de la colonie d'insectes.
 Les premiers secours apportés par les pompiers et l'intervention du Samu ont malheureusement été vains et la victime, âgée de 51 ans est décédée des suites des piqûres de guêpes.

    25. Dimanche 7 octobre – Accident de la route mortel à Fanjeaux (Aude)  Un chasseur de 57 ans meurt en rentrant de la chasse. Un terrible accident de la route a coûté la vie à un chasseur, tué sur le coup puisque les efforts entrepris pour le ranimer n'ont servi à rien. La victime rentrait de Laroque-de-Fa où il venait de participer avec son frère et des amis à une partie de chasse au sanglier.
    26. Dimanche 7 octobre - Accident de chasse à Villiers-le-Bel (Val d’Oise) - Un blessé grave
      La victime, un homme de 40 ans, blessée à la main et à l'abdomen, a été transportée à l'hôpital et opérée en urgence. L'auteur du coup de feu, un ami,  a pour sa part été placé en garde à vue.
      Un homme de 40 ans a été grièvement blessé  par un ami. L'accident a eu lieu vers 18h, sur un terrain situé à cheval entre les  communes de Villiers-le-Bel et Bouqueval.
    27. Dimanche 7 octobre - Accident de chasse à Betheniville (Marne) - Un chasseur blessé par une gerbe de plombs. Une battue s'est mal terminée pour un chasseur de 56 ans, touché à la cuisse par une gerbe de plombs dans les champs de Bétheniville, au lieu-dit Le Fer-à-Cheval, le long de la voie SNCF désaffectée. Trois hommes participaient à la battue. Ils avançaient en ligne mais, lors de la progression, la victime s'est retrouvé séparé des deux autres par un bosquet le dissimulant à leur vue. La marche n'étant plus synchronisée, l'homme a pris de l'avance. C'est à ce moment-là qu'un lièvre a jailli. L'un des chasseurs agé de 34 ans a fait feu, sur sa gauche, dans un angle de 45°, sans voir son collègue qui se trouvait dans le prolongement du tir. Il a pris une vingtaine de petits plombs en haut d'une cuisse.

    28. Dimanche 7 octobre, Accident de chasse à Grandvillers (Vosges) - Un cerf charge un chasseur: Un homme de 37 ans qui réside à Grandvillers s’est fait charger par un cerf. Il souffre de traumatismes facial et thoracique.  Le chasseur était accompagné de son fils âgé de 7 ans, qui a été légèrement blessé et surtout très choqué. Les sapeurs-pompiers ont donc dû utilisé leurs 4x4. Le lieu de l’accident était situé au cœur de la forêt communale, à environ un kilomètre de la départementale 420 qui traverse le village. Il aura fallu aux équipes de secours une bonne partie de la matinée, pour ramener les victimes sur des routes carrossables.
    29. Vendredi 5 octobre - Accident de palombière à Amou (Landes) - Un chasseur brûlé au troisième degré aux mains et au visage. Une fêlure sur la carcasse de la bouteille de gaz a provoqué l'incendie de la caravane placée en bas de la palombière, au lieu-dit Menaout. Un cinquantenaire a été évacué par hélicoptère jusqu'au service des grands brûlés de l'hôpital Pellegrin de Bordeaux. Les trois autres personnes sont indemnes ; la caravane a été entièrement détruite par les flammes.
    30. Vendredi 5 octobre - Accident de palombière - Une mésaventure est arrivée au deuxième adjoint de Lécussan parti à la chasse dans sa palombière. Pour accéder à celle-ci il a construit un élévateur. Un jour de septembre, alors qu'il se livrait à son passe-temps favori, une poulie dans le système s'est cassée et lui est tombée sur la tête. Il se trouvait à ce moment-là à 18 mètres de hauteur. Sonné et blessé, il a tenté sur son téléphone de prévenir les secours… en vain. Pas de ligne. Il a fallu qu'il rassemble toutes ses forces pour parvenir à rentrer chez lui, ensanglanté, d'où il a été transporté au service des urgences de Saint-Gaudens.
    31. Mercredi 3 octobre - Un chasseur blessé par un sanglier près de Saugues (Haute Loire) : Un chasseur de 50 ans a été blessé, à 15h50, alors qu’il se trouvait dans les bois près du « Pont-de-Pouzas », en bordure de la RD589. Le quinquagénaire venait de se faire charger par un sanglier et était légèrement blessé au niveau des jambes. Son état de santé a nécessité l’intervention des sapeurs-pompiers de Saugues puis son transport vers les urgences.
    32. Mardi 2 octobre - Accident de chasse mortel dans l'Eure : le chasseur décède de ses blessures. Nous avons appris hier le décès d'un homme de 73 ans ayant vécu à Saint-Aquilin-de-Pacy, dans l'Eure. Le sexagénaire a été victime d'un accident de chasse dimanche 23 septembre à Saint-Aquilin-de-Pacy. Il a succombé à ses blessures. Selon les informations que nous avons pu recueillir, le chasseur terminait sa journée de chasse lorsqu'il a fait une chute dans un champ. Son fusil était chargé. Il aurait été touché, selon les témoignages, à l'aine et à l'épaule. Héliporté vers le centre hospitalier Charles-Nicolle de Rouen, l'homme - qui était reparti au Portugal, son pays natal, pour y passer sa retraite - est décédé deux jours plus tard.
    33. L’accident de chasse mortel survenu dimanche 30 septembre à Grange sur Baume (Jura) a fait une victime : l’auteur du coup de feu qui avait fait un blessé est décédé dans la journée d’une crise cardiaque. Agé de 68 ans, l’homme résidait à Pupillin.

    Septembre, l'ouverture : 5 morts

    1. Dimanche 30 septembre, aux alentours de 16 h, pompiers et gendarmes ont été appelés à se rendre pour un accident de chasse au bois de Châtillon, près de la commune de Thury (Saône-et-Loire). Un chasseur, habitant le village, a été blessé à un pied alors qu’il se baladait seul dans le bois. Pendant sa promenade, il se serait emmêlé les pieds dans les ronces et aurait malencontreusement déclenché la queue de détente de son fusil qu’il tenait à son épaule par la sangle.
    2. Dimanche 30 septembre - Un chasseur blessé lors d’une battue aux sangliers
      Un homme de 67 ans a été blessé au ventre par une balle lors d’une battue aux sangliers dimanche matin. L’accident de chasse s’est produit vers 8h30 sur la commune de Granges-sur-Baume (Jura).
    3. Samedi 29 septembre - Accident de chasse à Saint-Christophe - Un chasseur de Chabanais a été sérieusement blessé par un sanglier blessée 80 kg.  Une patte arrière déchiquetée, le sanglier parvient à sauter sur Pascal Beaulieu. Chargé, piétiné, mordu, il  s'en sort avec 50 points de suture, un doigt aux tendons et muscles sectionnés, une jambe à la chair déchirée et 3 jours d'hôpital. On a voulu le saigner avec une dague mais il a chargé et s'est acharné sur sa victime.
    4. Vendredi 28 septembre - Accident de chasse à Cassagnas (Lozère) - Une partie de chasse au lieu-dit le Magistavol, a fait un blessé : un Gardois âgé de 45 ans. Alors qu’il traquait un sanglier en compagnie d’autres chasseurs, le chasseur a fait une chute et s’est accidentellement tiré dans le genou, avec son arme. Il a été transporté vers le CHU de de Nîmes.
    5. Dimanche 23 septembre - Une partie de chasse a tourné à l'accident, dimanche matin à Sainte-Soulle (17). Vers 10h40 un homme de 63 ans a trébuché avant de se tirer une balle dans la jambe avec son fusil. Gravement blessé il a été évacué sur le Centre Hospitalier de La Rochelle.
      (Source papier : Sud-Ouest-France le 26/09, merci à R.G.) 
    6. Dimanche 23 septembre - Accident de chasse à Figari (Corse du S) - Alors qu'il était en train de nourrir des chats errants sur un terrain à proximité de chez lui, un homme âgé de 85 ans a été victime de plusieurs tirs.  A quelques mètres de là, un chasseur au pigeon, alerté par les cris de douleur, se rend compte de sa méprise et vient immédiatement lui porter secours. Sérieusement blessée au thorax par une quarantaine de petits plombs, la victime a été évacuée à l'hôpital de Bastia. Le chasseur imprudent, qui s'avère également être le propriétaire du blessé, a remis spontanément son fusil de chasse aux gendarmes.
    7. Dimanche 23/09 -  Un chasseur de 81 ans s'est blessé avec son fusil lors d'une partie de chasse à Penne d'Agenais (47). L’homme s'est déchargé une salve de plombs dans le bras. Ses compagnons l'ont entendu poussé un cri vers 10 h 30. L'octogénaire aurait glissé sur un talus et le coup serait parti alors qu'il voulait rattraper son fusil. La victime souffrant déjà de problèmes de santé, a été transportée au centre hospitalier de Pellegrin, à Bordeaux.
    8. Dimanche 23/09 - Accident de chasse fatal à Saint-Martin-de-Brômes. (Alpes de Haute-Provence) - Un homme de 83 ans a succombé après avoir été touché à l'épaule par le tir d'un chasseur lors d'une battue au sanglier à laquelle il était totalement étranger. L'accident s'est produit en début d'après-midi dans la forêt de Vaumaure, sur la commune de Saint-Martin-de-Brômes. Une enquête a été ouverte par le parquet de Digne.
    9. Dimanche 23/9 – Accident de chasse mortel à Eauze (Gers) - Un chasseur tué par une décharge de plomb en pleine tête. Un chasseur est mort en fin de matinée, atteint en pleine tête par une décharge de son fusil de chasse au moment où il glissait dans un fossé. L’homme, âgé de 64 ans, prenait part à une chasse au faisan avec un de ses amis, non loin de la commune d’Eauze, à l’ouest du département. Le fusil était chargé et le coup est parti lorsque cet homme a glissé dans un fossé. La décharge de petits plombs l’a atteint dans la tête.

    10. Dimanche 23/09 - Un homme se blesse avec son fusil. L’accident est survenu au départ de la chasse, vers 8h30, sur un parking, chemin de la Ramaz, à Cissieu. Le chasseur avait posé le canon de son fusil sur son pied droit quand le coup est parti accidentellement. Le fusil était chargé d’une cartouche de petits plombs qui ont traversé la chaussure, bien sûr, mais aussi le pied, au niveau du coup de pied. L’homme de 62 ans a été pris en charge par les autres chasseurs présents sur le parking, avant d’être secouru par les sapeurs pompiers.
    11. Dimanche 23/09 – Accident de chasse à Trets – Un chasseur d'une quarantaine d'années a été légèrement blessé par un autre chasseur à Trets. La victime a été atteinte par des plombs de calibre 6.
    12. Samedi 22/09 - Un chasseur renversé sur la RD1 à Rougiers. Un chasseur de sangliers a été victime d'un accident de la circulation, ce samedi matin peu avant neuf heures sur la RD1 à un kilomètre à l'Est de Rougiers. Alors qu'il était posté, lors d'une battue, l'homme âgé de 51 ans a traversé l'axe routier au moment où survenait un véhicule léger roulant en direction de Tourves. Le choc a été très violent. Le piéton est retombé très lourdement au sol, victime de nombreuses blessures et lésions. 
    13. Samedi 22/9 - Accident de chasse mortel pour un enfant à Vendres (Hérault) - Un enfant de neuf ans a été mortellement blessé, lors d’un accident de chasse à Vendres.  Un père de famille âgé de 43 ans, chassait en compagnie de son fils. Il a posé son fusil contre des barbelés, sans le décharger ni mettre la sécurité. Au moment de reprendre l’arme, du fil barbelé s’est coincé dans la gachette. Le coup est parti et a atteint l’enfant à l’épaule. Il est décédé sur les lieux.  Une enquête a été ouverte. http://serignan.blogs.midilibre.com/archive/2012/09/23/vendres-accident-de-chasse-un-enfant-de-9-ans-meurt-dans-les.html
    14. Mercredi 19/09 – Accident de chasse à Reims (Marne) Un enfant blessé lors d'une chasse aux lapins dans les terrains vagues de la Croix-Blandin à Reims, derrière la rue des Macécliers.  le père a confié le fusil calibre 12 à son fiston de 12 ans, le temps de ramasser les cartouches qu'il avait tirées, mais sans penser à mettre la sécurité. L'enfant a manipulé l'arme et s'est tiré une balle dans le pied, se blessant assez sérieusement. Une procédure est ouverte pour vérifier s'il était autorisé à posséder une arme et à tirer le lapin.
    15. Mercredi  19/9 - Vigan, sur la commune de Mandagout, un homme âgé de 63 ans a été blessé lors d’une battue aux sangliers. Le chasseur aurait été touché dans le dos, au niveau de la hanche, par une balle du fusil d’un autre chasseur qui aurait vu un sanglier. La victime a été transportée par hélicoptère au CHU de Nîmes.
    16. Mardi 18/09 - Accident de palombière mortel à Bussac (24) - PALOMBIERE - Un Périgourdin d'une soixantaine d'années a été retrouvé mort, au pied de sa palombière, au lieu-dit La Rousselie-haute. Ce serait un voisin qui l'aurait trouvé. Une enquête a été ouverte.
    17. Dimanche 16/9 - Accident de chasse à Saint-Just-en-Chaussée (Oise 60). Le chasseur se tire une balle dans le pied. Un chasseur venu de l'Aisne s'est accidentellement tiré une balle dans le pied, en fin de journée près de Saint-Just-en-Chaussée, alors qu'il effectuait le protocole de sécurité. Il a été transporté à l'hôpital par les secours.
    18. Dimanche 16/9 - Accident de chasse à Saint-Michel-de-Double (Dordogne). Le chien appuie sur la gâchette. Un Périgourdin de 55 ans a dû être amputé de la main droite à la suite d'un accident de chasse peu banal, son jeune chien ayant appuyé sur la gâchette du fusil en voulant «faire un câlin» à son maître.
      Un bleu de Gascogne appuie sur la gâchette
      Un bleu de Gascogne...
      appuie sur la gâchette
      L'homme participait comme rabatteur à une battue au chevreuil lorsque deux de ses chiens, des sang-bleu de Gascogne, sont partis vers un chevreuil. Le troisième chien, plus jeune, que son propriétaire sortait pour l'entraîner à la chasse, est resté près de lui. Puis «il s'est jeté sur moi, pour me faire un câlin», a raconté l'infortuné chasseur. «En se jetant, il a posé la patte sur le fusil» et le coup est parti. Grièvement blessé à la main droite, l'homme a été transporté en hélicoptère au centre hospitalier régional de Bordeaux, où l'amputation n'a pu être évitée. Le chasseur a assuré qu'il n'en voulait «pas du tout» à son fidèle compagnon. «Ce n'est pas la faute du chien. Et il est adorable ! Je n'avais qu'à laisser la sécurité (sur le fusil), c'est tout».
    19. Dimanche 16/09 - Accident de chasse à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire) - Un chasseur chargé par un taureau. Un chasseur de 81 ans a été chargé par un taureau dans la prairie de Frangy. Blessé et difficile à retrouver, l'homme a finalement été conduit en soirée à l'hôpital par les pompiers.
    20. Dimanche 16/09, ouverture - Un accident de chasse a eu lieu à Thérouanne (Pas-de-Calais) ce dimanche midi, jour d'ouverture de la saison. Un homme a reçu une partie d'une gerbe de plombs dans la jambe. 
    21. Ouverture de la chasse
      Ouverture de la chasse
      Dimanche 16/09, ouverture - Un accident de chasse a fait deux blessés, à Ecques (Pas-de-Calais), à 13h30. Un coup est parti accidentellement touchant deux chasseurs.
    22. Samedi 15/09 - Malaise cardiaque mortel à Formiguères (Pyrénées-Orientales) : Après une nuit de recherches le chasseur retrouvé mort. Un chasseur d'isard âgé de 62 ans a été retrouvé mort à la Serre de Maury, dans la vallée du Galbe. Les secours étaient lancés à sa recherche depuis près de douze heures. C'est un homme de 82 ans, resté près du véhicule du chasseur, mais n'ayant pas les clés , qui a rejoint à pied le village de Formiguères et prévenu d'autres chasseurs qui ont avertis les gendarmes qui ont avertis les CRS de montagne. Six hommes, ont fouillé de nuit les alentours en vain. A 6 heures, ils ont reçu l'appui du Dragon 66, l'hélicoptère de la Sécurité civile. Le chasseur a été localisé à 10 h 30, sous le pic de la Montagnette, à 2 200 mètres d'altitude, sur le versant opposé à son point de départ, mais peu éloigné selon les secours. L'homme était décédé. Il aurait a priori succombé à un malaise cardiaque. Son talkie-walkie mais aussi son téléphone portable étaient posés près de sa main. 
    23. Samedi 15/09 – Accident de chasse à Abondance (de secouristes en Haute-Savoie) Samedi vers 19h30, une sortie chasse allait s’achever au lieudit « le Mont » quand l’un des participants a chuté sévèrement dans un sous-bois en direction d’une pente abrupte ressemblant à un pierrier. Les pompiers locaux ont été rejoints par le chef de groupe de permanence, ainsi que par les bénévoles du Secours en montagne, le SAMU de Thonon-les-Bains, la gendarmerie et l’équipe de l’hélicoptère « Dragon 74 ». La victime souffrait de plaies à la tête et au bassin. Des éclairages avec groupes électrogènes furent apportés sur place par les pompiers. D’autres s’employèrent, à l’aide d’une tronçonneuse, à couper les arbustes pour faciliter la remontée du chasseur de 71 ans. Les professionnels du secours ont réussi à le remonter et il fut évacué sur l’hôpital d’Annecy par hélicoptère vers 22 heures.
    24. Vendredi 14/09 - Un chasseur a été blessé par un sanglier lors d'une battue administrative à Pressac (Vienne). L'animal avait déjà été atteint par un projectile quand il a foncé vers le chasseur, un homme de 52 ans. Il a percuté le chasseur, victime d'une déchirure au mollet et à la main. Le sanglier a été abattu.
    25. Mercredi 12 septembre - Accident de palombière à Salies-de-Béarn - Un chaseur de 78 ans se blesse grièvement en chutant d'une palombière sur les hauteurs du quartier du Coût. L'homme était en train de préparer sa palombière et exécutait des travaux d'élagage quand il a perdu l'équilibre. Il est alors tombé de six à sept mètres depuis l'échelle sur laquelle il se tenait. La gendarmerie, les sapeurs-pompiers de Salies et le Samu se sont immédiatement rendus sur place. Ils ont pris en charge le blessé mais l'état grave de la victime a nécessité un transport en hélicoptère vers le centre hospitalier de Bordeaux.
    26. Mercredi 12 septembre, en fin de matinée, au cours d’une battue aux sangliers, à Saint-Christol d’Albion (Vaucluse), un chasseur, âgé de 38 ans a reçu une balle par ricochet qui lui a traversé la cheville droite et atteint le pied gauche. Le chasseur a été évacué par les secours vers l’hôpital de la Timone, à Marseille.
    27. Dimanche 9/9, l'ouverture - Un conducteur prend du plomb. Dimanche, vers 10 h 30, un habitant de Rom (Vienne) circulait au volant de sa voiture sur la route départemantale 14. Il sortait de Rom en direction de Lezay.  Il a alors entendu un coup de feu et a ressenti immédiatement une légère brûlure sur le haut du front, il a reçu du plomb. Le blessé a reçu les soins d'une infirmière du secteur. Un conducteur qui suivait la victime du tir, lui-même garde-chasse, s'est arrêté et a tenté de rappeler « ces chasseurs » qui ne sont pas restés sur place « soit sciemment, soit parce qu'ils ne se sont pas rendus compte du " dommage collatéral " ». Une enquête a été ouverte par la communauté de brigades de Sauzé-Vaussais qui lance un appel à témoins. Appeler la brigade au 05.49.07.60.03.
    28. Dimanche 9/9, l'ouverture -  Dimanche, alors qu’il chassait près de la carrière de Bonnardel à Génissieux, un homme de 56 ans, originaire de la région parisienne, a été atteint par une dizaine de plombs au visage, au torse et à l’avant-bras. Il s’avère que c’est le tir de son ami, un habitant du canton de Romans de 51 ans, qui a ricoché sur une pierre de la carrière.
    29. Accident de chasse à  Le Chatelard (Savoie) - Dimanche 9/9, l'ouverture - Le chasseur se blesse en dépeçant un sanglier quelques heures seulement après l’ouverture. Vers 8h30, un chasseur, originaire de Saint-Alban-Leysse (Savoie) s’est blessé tout seul avec son poignard alors qu’il dépeçait un sanglier qui venait d’être tué. L’homme s'est planté le couteau dans le bras et s'est sectionné l'artère humérale provoquant une forte hémorragie. La victime a été évacuée par hélicoptère sur l’hôpital de Chambéry, ses jours ne sont pas en danger.
    30. Dimanche 9/9 - Accident de chasse à Tignieu-Jameyzieu (Isère) - Un chasseur de Tignieu-Jameyzieu est en garde à vue après que trois jeunes gens ont été blessés par des plombs de chasse. En cette journée d’ouverture de la chasse, il est environ 17 h 50 lorsque trois garçons, deux mineurs âgés de 13 et 14 ans et un majeur de 19 ans, sont blessés par des plombs alors qu’ils évoluent à la lisière du bois du Grand Taillis à Tignieu-Jameyzieu. Secourus par les sapeurs-pompiers, les trois jeunes gens ont reçu des plombs, l’un à la joue, le deuxième à la limite de l’arcade sourcilière, le dernier dans le dos. Ils ont été brièvement hospitalisés.

    Août 2012 : 2 morts

    1. Mercredi 29/08/2012 - Un chasseur a été blessé à Pontcharra (entre Grenoble et Chambéry). L’homme était parti chasser la sauvagine avec un ami.  Le fusil de ce dernier serait tombé à terre. Un coup de feu serait alors parti intempestivement atteignant le premier chasseur au postérieur. La victime a dû être secourue par les sapeurs-pompiers. Dans le fond, pourquoi pas.
    2. Samedi 25 août - Un chasseur est mort samedi, atteint par la balle d’un ami, dans un accident de chasse survenu lors d’une battue au sanglier à Saint-Vincent-de-Paul, au nord de l’agglomération bordelaise. L’homme, âgé de 68 ans, a été touché à la cuisse et n’a pu être ranimé à l’arrivée des secours.
    3. Mercredi 22 août - Accident de chasse à Livron (Drôme) : 2 chasseurs blessés. « Perdre un œil à 23 ans après s’être fait tirer dessus, ça peut dégoûter… ». La chasse aux gibiers d’eau est ouverte depuis 24 heures. « On s’est “bien” fait tirer dessus ! Mon ami a été touché aux bras et aux jambes. Moi j’ai été atteint à un œil et aux bras. Par chance, nous avions des vestes, elles ont un peu “servi” de gilets pare-balles… ». Blessés, les deux jeunes chasseurs ont crié : « “Vous nous avez tirés dessus !” Mais personne ne s’est manifesté. Nous avons alors aussitôt alerté les  gendarmes. » Le tireur est parti sans laisser sa carte.
    4. Jeudi 16 août 2012 -  Le corps d'un chasseur de 19 ans disparu retrouvé dans le canal de Carentan. Parti chasser avec deux de ses amis, le chasseur s’était déshabillé et mis à l’eau, dimanche soir, pour récupérer un canard. Il a vraisemblablement été entraîné par les courants, intenses dans la baie des Veys. Ses amis avaient rapidement donné l’alerte. D’intenses recherches ont été menées par les sapeurs pompiers jusqu’au lundi en milieu de journée.
    5. Mardi 14 août - Accident de chasse à Cieutat (Hautes-Pyrénées) - Un chasseur qui réalisait l'élagage de sa palombière a fait une chute de 10 m. Grièvement blessé, Patrick de la Fuenté, âgé de 44 ans, domicilié à Asté, près de Bagnères-de-Bigorre, souffre de nombreuses fractures. Il est hospitalisé au Centre Hospitalier de Tarbes, son état est jugé grave.

    Juin 2012 : 2 morts

    1. Mardi 5 juin 2012 - Un chasseur tue son père lors d'une chasse et se suicide -Un agriculteur de Saône-et-Loire a été retrouvé tué par balles après une partie de "chasse aux nuisibles", et son fils a lui-même été retrouvé suicidé lundi après-midi. Les deux hommes, qui géraient ensemble une exploitation avicole à Savigny-sur-Seille, étaient partis à la chasse aux "nuisibles" (fouines et renards prédateurs de volailles) sur leur domaine quand, pour une raison encore indéterminée, le fils a tiré sur son père avant de prendre la fuite. "Le fils a atteint le père dans des circonstances que l'on ignore encore", a raconté à l'AFP la gendarmerie de Louhans. Le fils, âgé de 33 ans, activement recherché depuis la découverte du corps de son père, a été découvert lundi après-midi à quelques centaines de mètres de celui de son père, à l'issue d'une importante opération de recherche de la gendarmerie, appuyée par un hélicoptère. L'autopsie des deux corps doit être pratiquée mardi au CHU de Dijon afin d'orienter l'enquête vers l'homicide volontaire ou involontaire. Le corps du père présente, selon les premières constatations plusieurs impacts de balles.

    Mai 2012 : 1 mort

    1. Mardi 8 mai 2012 - Accident de chasse à Saint-Laurent-de-Vaux (Rhône) : Conseiller municipal de la commune, ce chasseur agriculteur a trouvé la mort mardi matin à Saint-Laurent-de-Vaux, tué accidentellement par son fusil alors qu’il enjambait une barrière, selon les premières constatations. L’agriculteur âgé de 54 ans était producteur de lait. L'est plus, la chasse est fermée.

    Avril 2012 : 1 mort

    1. Jeudi 12 avril – Accident de palombière à Capdrot (Dordogne) PALOMBIERE : un chasseur décède après une chute de 15 mètres d'une palombière. Ce père de famille de 46 ans qui tenait un restaurant à Monpazier est décédé des suites de ses blessures après avoir fait une chute de 15 mètres, à Capdrot au lieu-dit Le Roc pointu. L'homme en passant d'un pin à un autre a fait une fausse manœuvre et a chuté au sol. Les amis et témoins présents lui ont de suite porté secours et, à l'arrivée des secours, il a pu expliquer qu'il avait commis une imprudence. Victime d'un traumatisme dorsal mais sans blessure externe, il a été héliporté par le Smur vers l'hôpital de Bordeaux mais est décédé par la suite.

    Mars 2012

    1. Un incident est survenu lors d'une chasse à courre le Samedi 17 mars en forêt de Chinon. Un cerf avait été pris dans le jardin d'une maison particulière située sur la commune de Saint-Benoît-la-Forêt. La commission de contrôle et d'arbitrage de l'association des équipages a pris connaissance des faits et a décidé de plusieurs sanctions, en accord avec le président de la société de vènerie. Le master du Rallie Touraine, en charge de l'action de chasse ce jour-là, est mis à pied jusqu'à la fin de l'année civile. Par ailleurs, plusieurs chasses sont annulées. Il n'y en aura notamment plus aucune en forêt de Chinon d'ici la fin de la saison (fin mars).

    Morts à la chasse : juin (1), juillet (0), août (2), septembre (6), octobre (14), novembre (8), décembre (4), janvier (7), février (1)

    Cette liste des incidents et des accidents de chasse de la saison 2011-2012 en France ne touche malheureusement pas que les chasseurs. Elle est la plus exhaustive possible. Les suites à long terme des blessures occasionnées par la pratique de la chasse et/ou l'imprudence des chasseurs ne sont pas connues. "La chasse est une discipline où le risque zéro n’existe pas. Les accidents ne sont pas dus à la fatalité. Mais l’imprudence est souvent tragique. (ici)". 

    Aidez moi à compléter cet historique annuel des accidents de chasse. Envoyez vos informations (date, commune, département, explications, lien de la source) à la buvette des Alpages. Cette page est aussi sur FACEBOOK. Elle existe aussi en version hard !

    Accidents de Chasse en France : saison 2011-2012

     

    Accidents de chasse en février 2012 : 1 mort

    1. Samedi 04 février. Un accident de chasse s’est produit à Poullaouen (29). Un homme de 63 ans a trouvé la mort. Il a été tué d’une balle tirée au cours d’une battue au chevreuil qui rassemblait une quinzaine de personnes. (Pan)
    2. Dimanche 19 février 2012 - Un sanglier blesse un chasseur. Un accident de chasse est survenu au lieu-dit Villebourgeon, route de Chaumont-sur-Tharonne, sur la commune de La Marolle-en-Sologne. Un chasseur a voulu tirer sur un sanglier mais son arme n’a pas fonctionné. La bête a chargé l’homme, le faisant tomber et le blessant au dos. La victime a été évacuée par hélicoptère au centre hospitalier d’Orléans.

    Accidents de chasse en janvier 2012 : 6 morts (1 non chasseur)

    1. Dimanche 8 janvier 2012 - Deux chasseurs sont décédés dimanche matin des suites d’une crise cardiaque. Tous deux pratiquaient leur loisir, respectivement sur les territoires de chasse des communes de Thoraise et Montfaucon, lorsqu’ils ont été terrassés. Les secours, dépêchés sur place, ne sont pas parvenus à les ranimer. (ici)
    2. Dimanche 8 janvier 2012 - Un chien de meute isolé aurait surpris un ou une cycliste, sur la D769 entre Taulé et Penzé, et provoqué la chute, aux alentours de 10 h, de six d'entre eux, situés à l'arrière du groupe. Deux femmes et un homme ont été blessés - deux légèrement et l'une plus sérieusement- et emmenés par les pompiers de Morlaix au Centre hospitalier. Les secours sont restés une heure sur place. Seule une moitié des coureurs a pu terminer le parcours de 80 kms. (Rodania!)
    3. Dimanche 8 janvier 2012 - Un homme de 40 ans a été grièvement blessé au mollet par un coup de feu, alors qu’il chassait dans des champs à Bédée, à l’ouest de Rennes. Le Samu et les pompiers sont intervenus pour lui apporter des soins et l’évacuer vers l’hôpital. Les circonstances de l’accident n’ont pas été précisées. (Pan
    4. Vendredi 13 janvier 2012 - Tragique accident de chasse dans une propriété située au lieu-dit «Bardine» sur la commune de Pompogne à l'orée des Landes. A l'occasion d'une battue aux sangliers organisée dans un bois,  un jeune homme de 28 ans a été tué par une balle qui aurait ricoché, l'atteignant à la tête. Une enquête a été diligentée par la gendarmerie. L'auteur présumé du tir au sanglier, un homme de 51 ans, a été placé en début d'après-midi en garde à vue. (Pan) La thèse du ricochet écartée pour celle du tir direct (Ici)
    5. Samedi 14 janvier 2012 – Saulieu, en Côte d’Or - Un chasseur de 53 ans a eu la main déchirée par un coup de fusil accidentel. Il a été transporté par les pompiers à la clinique de Fontaine-lès-Dijon, spécialisée dans la réparation des mains. (Pan)
    6. Dimanche 22 janvier 2012 - Un garçon d'une douzaine d'années a été tué aujourd'hui près de Mesnières-en-Bray en Seine-Maritime d'une balle dans la tempe, tirée - semble-t-il accidentellement - par un chasseur de 82 ans. (Pan)
    7. Samedi 21 janvier 2012 - Saône-et-Loire : Un chasseur de 37 ans se noie dans une flaque d'eau. Le chasseur a été victime d'une crise d'épilepsie, alors qu'il participait à une partie de chasse, dans les bois de Saint-Sernin-du-Bois. 
Le malheureux, seul au moment de la crise, est tombé face contre terre. Et un cruel destin a voulu que ce soit dans une flaque d'eau, un peu plus profonde qu'une autre, dans un petit chemin.
 Ce sont ses camarades de chasse, qui ne le voyant pas, ont effectué les recherches, avant de le découvrir. (Ici
    8. Samedi 21 janvier - Esparros (Haute-Pyrénées). Le président de la société de chasse des Baronnies a trouvé la mort lors d'une battue.  Président depuis plus de vingt-cinq ans, il participait à une battue avec treize autres chasseurs.  Il se trouvait sur une zone accidentée et plutôt pentue. Peut-être a-t-il été victime d'un malaise ou a-t-il fait une chute fatale ? Son corps a été retrouvé une vingtaine de mètres en contrebas. (Ici)
    9. Un chasseur âgé d'une quarantaine d'années, originaire de Saint-Sornin-Lavolps, s'est noyé, le mardi 24 janvier 2012 en fin de soirée, à l'étang de la Sarette, sur la commune de Beyssenac. L'homme a été, semble-t-il, victime d'une hydrocution alors qu'il voulait récupérer un canard tombé à l'eau. (Ici)
    10. Lundi 30 janvier 2012 - Montfort-sur-Risle - lors d'une partie de chasse organisée en forêt domaniale, un des participants a été blessé par balle. Probablement par ricochet. Ce chasseur de  63 ans a été transporté vers le centre hospitalier d'Elbeuf. Ses jours ne sont pas en danger. (Pan)

    Accidents de chasse en décembre 2011: 4 morts

    1. Vendredi 2 décembre 2011 - Deux chasseurs chargés par un sanglier à Cravant. Un accident de chasse s’est produit ce vendredi en milieu de matinée. Deux chasseurs de Cravant-les-Coteaux, qui participaient à une battue dans une forêt privée de la commune, en limite de forêt de Chinon, ont été chargés par un sanglier. Blessé par une de leurs balles, l’animal s’est retourné contre eux. Touché à la jambe et au bras, l’un des chasseurs a été transporté à Trousseau à Tours. Le second, plus légèrement blessé, a été pris en charge au centre hospitalier du Chinonais. Le sanglier a pris la fuite. (Pan)
    2. Un chasseur myope comme une taupeJeudi 1er décembre 2011 à Came (64 Pyrénées-atlantiques): il se tire une balle dans le pied en voulant tuer ...un ours? Non ! Une taupe qui se baladait dans son jardin ! Le chasseur (myope?) de 75 ans a manqué sa cible mais pas son pied. Il a dû être évacué vers l'hôpital de Bayonne.  Décembre commence fort. Une visite dans une jardinerie s'impose, dès la sortie de l'hopital. Je dédicace cette "fatalité" à Dominique M. qui n'aime pas cette liste. (Pan)
    3. Samedi 03/12/2011 – Villiers-en-Bois (Deux Sevres) – Un chasseur hospitalisé : Un chasseur de 46 ans a été atteint par le ricochet d'une balle pendant une battue aux sangliers. Cet habitant de Charente-Maritime a été transporté par un compagnon jusqu'au site du CNRS où les pompiers l’ont pris en charge. Les gendarmes ont ouvert une enquête. (Pan)
    4. Dimanche 4 décembre 2011 - Loisia (39 Jura) - Originaire de l’Ain, un chasseur de 66 ans a été découvert sans vie au lieu-dit le Bois du Ban. Il était parti effectuer une battue avec son association de chasse. Ses collègues ont alerté les secours, quand ils l’ont retrouvé à son poste, inanimé, en arrêt cardiaque. Il n’a pu être sauvé. (ici)
    5. Dimanche 4 décembre 2011 - Vallée de la Doller : un jeune garde chasse grièvement blessé par balle à Dolleren, dans la forêt, au lieu dit La Boos, lors d’une battue aux sangliers. Selon les premières constatations des gendarmes, cet accident est dû à ... un tir d'un chasseur. Souffrant d'une blessure au deux jambes, le chasseur a été secouru par les sapeurs-pompiers et l’équipe de première intervention en milieu de montagne (EPIMM) de la Doller. Il a été évacué par hélicoptère à Strasbourg. 
Une enquête est ouverte. (Pan)
    6. Lundi 12 décembre 2011 : Un blessé à Carnoules dans un accident de chasse : Un homme a été victime  sur un terrain de chasse. Il a été hospitalisé d'urgence à l'hôpital Sainte-Anne de Toulon. Un chasssur a posé son fusil pour franchir un guet. Il l'a ensuite repris mais un coup est parti. Un autre chasseur se trouvait dans l'axe de l'arme a été touché à la hanche. (Pan)
    7. Dimanche 17 décembre 2011 - Le drame s'est produit en début d'après-midi dans une forêt de Caylus, située sur la route de Lacapelle Livron. Le chasseur de 79 ans a été foudroyé par un malaise cardiaque en s'adonnant à sa passion pour la chasse. Malgré leur intervention sur les lieux, les secours n'ont rien pu faire pour le ranimer. (ici)
    8. Dimanche 17 décembre 2011 - En début d'après-midi, un jeune homme est décédé, au cours d'un accident de chasse, en Haute-Marne. Un jeune homme de 18 ans a reçu une balle en plein thorax. L'accident est survenu au cours d'une chasse aux bois sur la commune de Bourdons-sur-Rognon, près de Chaumont, en Haute-Marne. (Pan)
    9. Dimanche 17 décembre 2011 - Un accident de chasse s’est produit sur les hauteurs de Pernand-Vergelesses. Un homme âgé d’une quarantaine d’années, qui chassait en groupe, a été blessé par une arme à feu. D’après les premières constatations, le coup serait d’origine accidentelle, mais l’homme, sérieusement touché au visage, a été transporté dans un état grave au CHU de Dijon. (Pan)
    10. Lundi 18 décembre 2011 - Un sanglier blesse trois hommes lors d'une traque à Wissant. Sur réquisition administrative, le lieutenant de louveterie Ivart avait réuni 70 chasseurs et onze traqueurs pour débusquer des sangliers. La traque a été marquée par un grave accident dans la zone naturelle protégée, en bordure du rivage, à l'entrée sud du village de pêcheurs. Un sanglier d'environ 120 kilos a été extrait de sa cache.  Acculé par plusieurs chiens, il s'est alors défendu plutôt que de prendre la fuite, comme c'est le cas généralement. Certainement blessé quelques jours avant, l'animal a percuté neuf chiens avant de s'en prendre à trois traqueurs dont l'un voulait le neutraliser à l'aide d'un épieu. Le sanglier a blessé les trois personnes, dont deux sérieusement. Ces dernières, transportées à la clinique de Saint-Martin-Boulogne, souffrent de plaies importantes à la jambe. L'un d'eux a même dû être transfusé. Le sanglier a lui été tué. L'accident a mis un terme à la battue dont une telle issue est relativement rare. (Groink)
    11. Samedi 17 décembre 2011 - Un chasseur en blesse un autre. Un homme d’environ 40 ans, a été blessé par balle à une cuisse. Les faits se sont déroulés entre Meyrannes et Bessèges.  Le quadragénaire chassait la grive sur les lieux d’une battue aux sangliers, lorsqu’un des participants aurait tiré sur le chasseur de grives. La victime a été transportée par hélicoptère vers le CHU de Nîmes. L’homme qui aurait tiré a été entendu par les enquêteurs. (Pan)
    12. Dimanche 25 décembre 2011 - Un jeune sérieusement blessé dans un accident de chasse. La battue de Noël a failli tourner au drame pour les chasseurs de Grimaud. Nicolas Laure, un jeune homme d’une vingtaine d’années, a été sérieusement blessé à l’aine par le tir d’un autre chasseur, juste au-dessus du quartier des « Cadéous ». Un sanglier passe, les deux chasseurs tirent sur la bête mais, pour une circonstance qui devra être déterminée par l’enquête de gendarmerie, le Grimaudois a été touché à l’aine par la balle de son collègue. Selon les premières constatations, la balle aurait transpercé l’animal, avant de toucher le jeune chasseur. La victime a été héliportée en direction de l’hôpital Font-Pré, à Toulon. Ses jours ne seraient heureusement pas en danger. (Pan
    13. Dimanche 25 décembre 2011- Un chasseur malchanceux blessé à la main et au thorax, samedi à Freigné, dans le Haut-Anjou. Des chasseurs sont rassemblés pour une chasse au sanglier. Une balle, tirée par un chasseur, ricoche sur un sol rocailleux. Le projectile'un chasseur resté pourtant à bonne distance, tandis qu’un autre morceau le blesse au niveau du thorax. La victime a été transportée à l’hôpital d’Angers. (Pan)
    14. Partie de Chasse à Molières-Cavaillac : Un jeune homme fait une chute de dix mètres. Un jeune homme âgé de 22 ans a fait une chute de dix mètres lors d’une partie de chasse. Souffrant d’une fracture ouverte à la jambe, il a été hélitreuillé à l’hôpital Lapeyronie à Montpellier. (Ici)
    15. Lundi 19 décembre, on a retrouvé un chasseur mort dans sa cabane de chasse, au bord d'un étang  à Saint-Vincent-de-Paul. Le chasseur avec une balle dans le corps; son fusil gisait sur le sol.
    16. Mercredi 28 décembre 2011. Lacrouzette (secteur de Taussac, commune de Montredon). Un jeune chasseur de 30 ans a été grièvement blessé au cours d'une battue au sanglier. Il a reçu sur le torse trois éclats d'une balle tirée par un compagnon de chasse. Le jeune homme était posté en surplomb du tireur semble t-il lorsqu'un sanglier s'est présenté. Le chasseur aurait tiré le gibier à deux reprises mais l'une des balles aurait ricoché. Jonathan Boyer, 30 ans, aurait alors reçu trois éclats de balle dans le thorax. Il a été évacué vers Castres puis vers le CHU de Rangueil.Les blessures graves nécessitent deux opérations chirurgicales. (Pan)
    17. Jeudi 29 décembre 2011 - Un chasseur reçoit un éclat de balle dans la main au lieu-dit "La plantation des pin"s sur la commune de Belvezet, à proximité d’Uzès. un chasseur de 46 ans ouvre le feu sur un sanglier. Il rate la bête et sa balle de calibre 12 termine sa course sur une pierre qui éclate et blesse grièvement à la main droite, son partenaire de chasse âgé de 26 ans. Le jeune homme a été transporté à la Polyclinique du Grand-Sud à Nîmes. (Pan)

    Accidents de chasse en novembre 2011: 19 blessés, 8 morts (2 non chasseurs), 2 chevaux, 1 chien

    1. Mardi 1 novembre 2011 - Un chasseur chargé et blessé par une vache sur le territoire de la commune d'Auty entre Molières et Montpezat. Le chasseur traverse une pâture dans laquelle se trouvent plusieurs veaux et vaches. Une vache lui fonce dessus et l'attrape pour le traîner sur au moins une bonne dizaine de mètres. Tuméfié et endolori par les coups reçus, le chasseur tant bien que mal se relève et titubant, arrive à se réfugier dans le petit-bois voisin, d'où il ne sort pas car le bovidé en colère le surveille l'air mauvais. Les pompiers de Montpezat-de-Quercy et l'infirmière du centre de secours viennent lui donner les premiers soins. En raison de l'état de ses blessures cet homme de 60 ans est ensuite dirigé sur le centre hospitalier de Montauban. (Paf)
    2. Samedi 5 novembre 2011 - Accident de chasse à Philippeville (B) : Un chasseur français a été attaqué par un cerf samedi soir dans les bois de Philippeville dans le sud de la province de Namur. La victime serait un Parisien. Il aurait subi la charge du gibier qui l'a touché à l'oeil. L'homme a été emmené à l'hopital mais ne serait pas décédé. Cet accident en rappelle furieusement un autre plus dramatique. Il y a trois semaine un autre français avait lui été tué par un cerf lors d'une chasset à Vresse-sur-Semois, là aussi à la frontière française dans le sud namurois. (Paf) Ses jours sont en danger, selon le lieutenant des pompiers de Couvin.
    3. Samedi 5 novembre 2011 - Des chasseurs ont été secourus en Haute Corse. Un groupe composé de 9 personnes, qui se trouvait sur l’Etang de Biguglia, s’est fait surprendre par la montée des eaux. Une digue a cédé, et les chasseurs se sont trouvés isolés sur un îlot. Celui-ci se trouvait à quelques mètres seulement de la terre, mais les courants et les vagues ne permettaient pas de rejoindre la rive. Les sauveteurs aquatiques des sapeurs pompiers et l’hélicoptère de la sécurité civile, sont donc intervenus pour secourir le groupe. Celui-ci a été ramené sain et sauf sur la terre. (Ici)
    4. Dimanche 6 novembre 2011 à Contrevoz (Ain, Bas Bugey), dans les bois de la Cochue : Un ramasseur de champignons tué par un chasseur. Le drame s’est produit à l’approche de la nuit lors d’une battue aux sangliers. Les circonstances exactes ne osnt pas encore connues. Un homme occupé à ramasser les champignons a reçu une balle dans la nuque, tiré par un traqueur. La balle de gros calibre ne pouvait laisser aucune chance et la victime est morte sur le coup. Le tireur a été placé en garde à vue. Il s’agit d’un homme âgé de 45 ans, qui réside à la Ravoire en Savoie près de Chambéry. La victime est un homme de 66 ans originaire de Saint-Geoirs, en Isère. (Pan)
    5. Un chasseur écrasé à Hénansal - Au cours d’une sortie de chasse, un homme de 78 ans a été écrasé par un 4X4 conduit par un autre chasseur, vers 12 h 10 le samedi 5 novembre 2011, rue Romain à Hénansal, près de Lamballe. Le conducteur a manœuvré et reculé sans voir la présence d’un piéton derrière son véhicule. Domiciliée à Léhon, près de Dinan, la victime a été mortellement blessée. Le Smur arrivé sur place n’a pu le ranimer. (Paf)
    6. Dimanche 06/11/2011 - Grancey-le-Château. Un chasseur, chargé par des vaches, a été blessé et transporté à l’hôpital par les pompiers. Il aurait pu y rester. Deux chasseurs ont voulu traverser un pré sans savoir que plusieurs bovins s’y trouvaient. Au bout d’une vingtaine de mètres, une première vache a chargé Thomas (28 ans) et lui a asséné un coup de tête, le projetant au sol. Une deuxième vache a porté d’autres coups au chasseur, ce dernier a vainement essayé de se protéger. Maurice a alors tiré une première fois pour effrayer la vache. Celle-ci ne réagissant pas, il a tiré une deuxième fois. « La vache s’est tournée vers moi et m’a donné un coup dans le genou. On a réussi à se dégager en fin de compte. Si je n’avais pas été là, je pense qu’il y passait. Il a eu beaucoup de chance de ne pas se faire piétiner. Cela fait longtemps que je chasse, je n’ai jamais vu des vaches se comporter ainsi. Elles se sont acharnées sur lui ». « Au début, Thomas avait l’air de bien aller, il se plaignait juste de douleurs à la tête et aux côtes. Il s’est lavé le visage puis il a commencé à être pris de vertiges et à vomir. On a appelé les pompiers qui l’ont emmené à l’hôpital pour observation.» (Paf)
    7. Dimanche 6 novembre 2011 - Lhuis (Ain) Un chasseur légèrement blessé à la tête lors d’une battue aux sangliers. Son ami venait de viser un renard, mais la balle de gros calibre s’est fragmentée sur une pierre et a ricoché sur son voisin de battue, le touchant au front. Pendant quelques minutes, ses amis ont craint le pire. Il saignait abondamment et avait perdu connaissance. La victime a été dirigé par les sapeurs-pompiers vers le centre hospitalier de Belley. Aucune plainte n’a été déposée. (Pan)
    8. Samedi 12/11/2011 Vallée de Saint-Amarin : un chasseur se tire une balle dans le pied - Un chasseur habitant de Mollau, a été blessé avec son arme lors d’une battue, aujourd'hui vers 11 h. L’accident s’est produit dans la forêt en contrebas d’un chemin à environ 5 km après le monument du Steingraben au col de Bussang, à Urbès. Selon les premières constatations des gendarmes de Fellering, cet accident pourrait être dû à la défaillance de l'arme du chasseur.
      Souffrant d'une blessure par balle au pied gauche, le chasseur a été secouru par les sapeurs-pompiers de Saint-Amarin et d’Urbès qui ont été aussitôt rejoints par l’équipe de première intervention en milieu de montagne (EPIMM) de la Thur. Les secouristes ont brancardé le chasseur jusqu’au sentier. Ensuite, c’est l’hélicoptère de la Sécurité civile de Strasbourg qui est venu récupérer la victime avant de l’hélitreuiller et l’emmener à l’hôpital Pasteur à Colmar. (Pan)
    9. Samedi 12 novembre - Un chasseur perd deux orteils -  Un chasseur ayant terminé sa journée, et qui souhaitait se reposer, a orienté le canon de son fusil vers le sol vendredi, peu avant 17 heures, à Buironfosse (Aisne) Malheureusement, le coup est parti par accident. Il aurait deux orteils très fortement endommagés. Le chasseur a été secouru en conséquence. (Pan)
    10. Mardi 15/11/2011 - Un homme d’une trentaine d’années, domicilié à Sainte-Marguerite, commune de Monneren, a été sérieusement blessé par la balle d’un chasseur dimanche à Kédange-sur-Canner. Une blessure sérieuse qui a nécessité, sur les coups de 18h, un transport d’urgence à l’hôpital Bon Secours à Metz. (Pan)
    11. Lundi 14 novembre 2011 – à Saint-Marcel-d’Ardèche, le brouillard est épais. Jean-Claude C., âgé de 74 ans, accompagné par un autre chasseur, traque le gibier sur le secteur du quartier Bransas. Les deux hommes, sociétaires de l’Acca locale fréquentent souvent le secteur traversé par une ligne de chemin de fer. Mais "on n’y voyait pas à 10 m". Le chasseur ne voit, ni n’entend arriver le train de voyageurs qui relie Givors à Nîmes. L’homme est percuté . Le corps du chasseur sera retrouvé sans vie par les secours à quelques mètres de là. La procédure de freinage d’urgence, déclenchée par le chauffeur du train de voyageurs, n’a pas permis de stopper le train à temps.
    12. Samedi 19/11/2011 - Souillac (Lot). Sauvetage d’un chasseur blessé sur une palombière à Lanzac
      Les sapeurs-pompiers du Groupe d'intervention en milieu périlleux ont secouru hier, un chasseur blessé et coincé dans des arbres à 16 mètres du sol, après avoir glissé d'une palombière. L'accident s'est déroulé au milieu des bois, au lieu dit « Bruges ». Souillagais, Georges Charbonel, âgé de 73 ans, participait avec ses amis « paloumayres » (chasseurs de palombes) à l'un des derniers week-ends de la saison de chasse. Les chasseurs procédaient au nettoyage de la palombière, une structure en bois qui se dresse à une quinzaine de mètres de hauteur, au niveau de la cime des arbres. La trappe d'accès à la plateforme était ouverte au moment de l'accident. En reculant, par inadvertance, le septuagénaire a glissé en partie dans le trou. Il parviendra dans un réflexe à éviter une chute qui aurait été, à cette hauteur, dramatique, mais se blessera à une hanche. Impossible de bouger tant les douleurs sont vives et la position périlleuse. Le sauvetage nécessitera une heure d'efforts. Il fallait accéder à la victime, la sécuriser avant de la treuiller jusqu'au sol sanglée dans un matelas coquille. Une luxation de la hanche a été diagnostiquée. La victime a été transportée à l'hôpital où elle devrait y subir des examens complémentaires. (Ici)
    13. En promenade au dessus de Méouilles, un jeune chasseur de La Mure rencontre d’autres chasseurs qui ont blessé un gros sanglier. Il décide de se mettre à sa recherche, accompagné d’un ami venu le seconder pour l’occasion ; un sanglier mâle, blessé de surcroît, n’étant pas un adversaire facile! Pendant 3h, les deux compères vont suivre les traces de sang à travers les montagnes de Méouilles. Ayant trouvé le refuge de la bête dans des taillis, un chasseur en fait le tour doucement mais se fait charger par le monstre qui, non seulement l’attaque, mais se met à le poursuivre ; « je hurlais qu’il allait me tuer » nous raconte-t-il. Son ami venant lui prêter main forte s’est montré trop courageux puisque, l’énorme bête rendue enragée, s’est retournée contre lui et lui a ouvert la jambe d’un coup de défense, occasionnant une blessure qui nécessitera une vingtaine de points de suture. Sérieusement blessé lui aussi, le sanglier a été finalement achevé par les deux chasseurs. (ici)
    14. Un chasseur a confondu un autre chasseur avec un ragondinSamedi 19 novembre 2011 - Un chasseur a confondu un autre chasseur avec un ragondin, dans un champ de Pougues-les-Eaux (Sologne). Il a fait feu, blessant à la tête ce séxagénaire dont la vie n'est pas menacée. Un chasseur de Garchizy, 66 ans, a été hospitalisé au centre hospitalier de Nevers, après avoir été victime d'un coup de fusil dans la tête, au lieu-dit Les Riots. Il a été confondu avec un ragondin par un autre chasseur qui s'adonnait à son loisir préféré avec trois amis. Il se trouvait à une trentaine de mètres du tireur. « Aië ! Aïe ! » En entendant ces cris de douleur, le tireur a compris la méprise. Le ragondin qu'il croyait voir près du ruisseau des Champs des Portes était en fait la tête du Garchizois, recouverte d'une casquette, dépassant du cours d'eau en contrebas. (Pan)
    15. 20 novembre 2011 - Un promeneur de 24 ans tué par un chasseur de 75 ans à Pourcharesses (Lozère). Un jeune homme de 24 ans a été tué par le tir accidentel d’un chasseur qui effectuait une battue au sanglier. Le promeneur, un lozérien, marchait seul sur un chemin de la commune de Pourcharesses. En contre-bas, des chasseurs organisaient une battue au sanglier.

 L'un des chasseurs, âgé de 75 ans et originaire d'Alès, aurait vu quelque chose bouger sur le chemin. Il aurait tiré dans la direction à 40 mètres de distance. Le promeneur a été touché en pleine tête d'une balle de calibre 280 Remington, ont précisé les gendarmes. Il a été tué sur le coup. Le chasseur a été placé en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Villefort. L'autopsie du corps de la victime est prévue lundi. (Pan)
    16. À Guiscriff, le chasseur disparu retrouvé mort ce matin. Dimanche 20 novembre 2011 soir, une habitante de Scaër (Finistère) avait signalé la disparition de son mari, parti chasser à Guiscriff (Morbihan). Ce matin, après une nuit de recherches, le corps de l’homme âgé de 74 ans, qui souffrait de problèmes cardiaques, a été retrouvé non loin de son véhicule. Une enquête a été ouverte par les gendarmes de Pontivy. (Ici)
    17. Dimanche 20 novembre 2011 - Un accident de chasse s’est produit dans une forêt située sur le canton de Soulaines. Un chasseur voulant tuer un renard a involontairement blessé son collègue. Selon des indications, la munition tirée aurait ricoché et aurait effectué le chemin en sens inverse, blessant à la jambe un deuxième chasseur situé derrière le tireur, sur la même ligne de tir. Le renard a pris la fuite. (Pan)
    18. Dimanche 20 novembre 2011 - La-Chapelle-Gonaguet. Une balle dans la jambe. Vers midi, lors d'une battue au sanglier, les chasseurs étaient postés dans une prairie située non loin de la route de Ribérac. Le sanglier a traversé le pré et un chasseur l'a mis en joue et a tiré. Selon le maire, “la balle aurait pu ricocher contre un arbre avant de traverser la jambe du président de l'association de chasse”. Le chasseurde 45 ans a été évacué sur Périgueux. Une enquête est en cours. (Pan)
    19. Dimanche 20 novembre 2011 -  Un chasseur touché au bras à Grand-Brassac au lieu-dit Montardit lors d'une battue au sanglier. Les circonstances n'ont pas encore été éclaircies. Le chasseur a été opéré à Périgueux aussi et les gendarmes enquêtent. (Pan)
    20. Jeudi 24 novembre 2011, à La Chapelle-sur-Aveyron (Loiret). Lors d'une chasse au canard, un chasseur a blessé son compagnon de chasse à la main, au ventre et à une jambe. 
Les gendarmes arrivés sur place ont eu un doute. 
Le dépistage d'alcoolémie a révélé que le tireur avait près de 2 grammes d'alcool dans le sang.
    21. Dimanche 27 novembre 2011- Accident mortel en forêt de Levier. Une maladresse est apparemment à l’origine d’un accident, survenu lors d’une partie de chasse, accident qui a coûté la vie à un homme de 59 ans, vers la route de Montblin, à la limite avec la commune de Villers-sous-Chalamont. Le chasseur se trouvait posté sur une battue à la limite communale lorsqu’il s’est déplacé pour une raison personnelle. Malheureusement, le chasseur a glissé pour une raison indéterminée et a chuté. Son arme, qui était chargée, s’est déclenchée lorsqu’elle a frappé le sol. Le chasseur a été touché en pleine tête et a succombé sous l’impact. (Pan)
    22. Dimanche 27 novembre 2011 - Un chasseur chute d’une falaise. Un chasseur de 55 ans, de Bourguignon chassait avec un collègue sur le territoire de la commune de Battenans-Varin. Il se trouvait sur une barre rocheuse lorsque son pied a glissé sur une pierre, occasionnant une impressionnante chute de trente mètre. Une équipe du Groupe d’intervention en milieu périlleux est alors intervenue pour secourir la victime. Il aura fallu attendre plusieurs heures pour parvenir à le dégager pour le transporter vers le centre hospitalier de Montbéliard. Selon un premier diagnostic, la victime souffrirait de fracture à un poignet et une cheville. (Ici)
    23. Dimanche 27 novembre 2011 - Cipières - Un chasseur de 59 ans est décédé, (24) probablement des suites d’un malaise cardiaque. L’homme participait à une partie de chasse en compagnie de plusieurs amis qui l’ont retrouvé mort en revenant, l’après-midi, au point de rencontre. Une autopsie aura lieu dans la semaine pour confirmer l’origine naturelle du décès. (Ici)
    24. Lundi 28/11/2011 - La partie de chasse se termine tragiquement : un chasseur de 23 ans tué sur la commune de Saint-Denis-en-Margeride. (une autre source parle de Saint-Alban-sur-Limagnole). Dans le nord de la Lozère, deux hommes rentrent d’une partie de chasse : sur le parking, devant leur véhicule, ils déchargent leurs armes. Un coup malheureux part, blessant mortellement l’un d’entre eux. Selon le préfet Philippe Vignes, la victime est décédée suite à une blessure au thorax. L’auteur des faits, un garçon de 21 ans, a été placé en garde à vue. La maire a affirmé, comme ses collègues cévenols une semaine plus tôt : "Il y a vraiment besoin de prendre des mesures en ce qui concerne la chasse." Voir 20/11 à Pourcharesses. (Pan)
    25. Lundi 28 novembre 2011 - Un chasseur abattu (23) accidentellement par un ami - Un chasseur italien de 64 ans a été tué accidentellement d’une balle en pleine tête à Colmars-les-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence).  «Les deux amis italiens avaient l’habitude de chasser ensemble dans le secteur. L’auteur du coup de feu, un homme d’une soixantaine d’années, était en train de tirer sur un gibier. Il a armé son arme une seconde fois et a tiré sur son ami». Un médecin des sapeurs-pompiers a constaté le décès. Une autopsie sera pratiquée. Une enquête est en cours. (Pan)
    26. 31 décembre 2011 -  Un chasseur a légèrement blessé un promeneur à  Meyrueis, lors d’une battue aux sangliers.  Posté à une vingtaine de mètres d’une route en lacets, il a tiré sur un sanglier. Sur sa trajectoire, la balle a trouvé un véhicule qui stationnait au bord de la route en question. Le projectile a transpercé la portière de l’automobile et est venu se ficher dans un des éléments de la voiture après avoir touché une passagère à l’avant. Il s’agit d’une ressortissante espagnole, en promenade en Lozère pour les fêtes de fin d’année. Elle a été légèrement blessée au mollet. L’auteur du coup de feu et sa victime se sont rendu à la gendarmerie de Meyrueis.  L’auteur du coup de feu devrait être poursuivi du chef de blessure involontaire au cours d’une action de chasse et est convoqué devant le tribunal de police de Mende pour le 3 avril. (Pan)

    Accidents de chasse en octobre 2011: 14 morts (1 non chasseur), 28 blessés (5 non-chasseurs), 1 vache

    1. Samedi 1 octobre 2011 - Loire. La Grand-Croix : un chasseur se blesse gravement. Le chasseur, âgé d'une cinquantaine d'années, s'est tiré dessus après avoir glissé. Il a été gravement blessé. Parti pour chasser, un homme d'une cinquantaine d'années, originaire de Génilac, a glissé et s'est malencontreusement tiré une balle avec le fusil qu'il portait. La position de sécurité n'était pas enclenchée. Le projectile lui a pratiquement arraché le membre inférieur. (Pan)
    2. Dimanche 2 octobre 2011 - Ain - Un chasseur de 58 ans a été sérieusement touché au torse et au visage par une décharge de plombs, sur la commune de Saint-Martin-du-Mont. Le tireur, un sexagénaire qui faisait partie du même groupe, a du être transporté au centre psychothérapique de l'Ain, en état de choc. (Pan)
    3. Dimanche 2 octobre 2011 - La Grigonnais - Près de Nozay, un chasseur blessé par balles à cause de son chien. Entre Blain et Nozay, à 30 km au nord de Nantes (Loire-Atlantique), un chasseur de 35 ans, a été grièvement blessé au mollet gauche par deux cartouches tirées accidentellement. Vers 10 h 15, au lieu-dit « La Bactière », ce chasseur expérimenté veut franchir un fossé. Il pose son arme au sol, le chien veut suivre son maître et s'empêtre dans ses jambes. Deux coups partent malencontreusement. La victime a été hélitreuillée vers le Centre hospitalier universitaire de Nantes. (Pan)
    4. Dimanche 2 octobre 2011 – La Seyne sur Mer  - Un chasseur hélitreuillé à Évenos. Grosse frayeur, dimanche matin, pour un chasseur de 70 ans, qui participait à une battue sur la commune d'Évenos. Peu avant midi, l'homme originaire du Brûlat du Castellet, a fait une chute d'environ cinq mètres, alors qu'il se trouvait sur un éperon rocheux. Blessé à la tête et au dos, il a été secouru par les pompiers d'Ollioules et du Beausset, arrivés sur place grâce à des véhicules tout terrain. Vue la situation inaccessible de la victime, un hélicoptère l'a transporté jusqu'à l'hôpital Sainte-Anne à Toulon. (ici)
    5. Saint-Venant (Pas-de-Calais) - Dimanche 2 octobre 2011 . Un chasseur visait un lièvre, mais il a tiré sur un traqueur qui se trouvait à deux mètres de celui-çi. La balle est venue toucher le traqueur à la jambe, pratiquement à bout portant. Victime d'une double fracture tibia-péroné située en dessous du genou, il a été amené sur Lille pour des greffes de substances manquantes. C'était un athlète de haut niveau. (Pan)
    6. Dimanche 2 octobre 2011 - Meurthe-et-Moselle, un chasseur tue son amie et se suicide (21, 22). Deux corps sont retrouvés en lisière de forêt à Frémonville, près de Blâmont, dans l’Est de la Meurthe-et-Moselle. Vers 14h h, un homme a tiré sur son amie avec sa carabine de chasse avant de retourner l’arme contre lui. Quelques minutes avant, cet homme et cette dame, âgée de 45 ans, avaient laissé les autres membres de la société de chasse dans la cabane de l’ACCA de Frémonville où ils avaient partagé le repas du midi. Ce chasseur, membre de l’ACCA depuis 35 ans, avait, comme ses compagnons, remballé ses affaires de chasse. Après le départ du couple, le président de cette association, encore dans la cabane, a reçu un message sur son portable, émanant du chasseur, lui demandant d’appeler gendarmes et pompiers car il venait de commettre une énorme bêtise. Un autre chasseur qui avait pris son repas à son domicile et qui allait rejoindre les autres membres de l’ACCA en forêt, a découvert les deux corps, sur un chemin communal, situé entre une prairie et le bois, et ce juste avant l’arrivée des secours. (Pan)
    7. Jeudi 06/10/2011 - Lacrouzette (Tarn) - Le chasseur fait une chute de 9 mètres. Un chasseur âgé de 59 ans, qui était en poste au sommet d'une falaise, lors d'une battue au sanglier, au lieu-dit Taussac, commune de Montredon-Labessonnié a chuté dans un ravin. Il a perdu l'équilibre et a fait une chute d'une dizaine de mètres. Fort heureusement, son roulé-boulé a été stoppé par un arbre, à quelques centimètres d'un re-saut à pic de plusieurs dizaines de mètres qui aurait pu lui être fatal. L'homme s'en tire avec des contusions multiples et peut-être une ou deux fractures à un membre inférieur. (ici)
    8. Dimanche 9 octobre 2011 à Guise - (Aisne). Deux chasseurs aux gros gibiers se rendaient dans les Ardennes. La Land Rover 4X4 a percuté l'arrière d'un attelage agricole qui circulait de Saint-Quentin à Guise. Le conducteur comme son passager ont été tués sur le coup. (19,20) (Ici) Les gendarmes n'avaient constaté aucune trace de freinage sur la chaussée. Les résultats des analyses sanguines post-mortem effectuées sur le conducteur décédé ont montré que le conducteur avait plus de trois grammes d'alcool dans le sang au moment de l'accident. Il avait passé une soirée arrosée la veille. (Ici)
    9. Dimanche 9 octobre 2011 (Ain) - Un chasseur blessé par son ami. Un peu avant midi, deux amis participaient à une chasse au lièvre. Un chasseur de  38  ans s’est éloigné un moment sur le parking avant de revenir dans le bois à l’insu de l’autre. Il a alors été blessé par son ami qui venait de tirer sur un lièvre. La décharge de plombs l’a atteint au niveau des jambes. Originaire de Bourg-Saint-Christophe, a été pris en charge par les pompiers et le Smur d’Ambérieu-en-Bugey, puis évacué à l’hôpital Edouard-Herriot de Lyon. (Pan)
    10. Dimanche 9 octobre 2011, Selens (Aisne) - Un chasseur retrouvé mort dans un bois (18). Un agriculteur a trouvé le corps sans vie d'un chasseur de 80 ans qui gisait dans un bosquet. L'agriculteur a été intrigué par la présence d'un véhicule, stationné dans un chemin. Il a aperçu des chiens, sans personne pour les accompagner. Il a appelé le responsable local de la société de chasse qui lui a indiqué que la voiture appartenait à un membre de son association.  il suivi un chien qui l'a conduit dans un petit-bois où il a trouvé le chasseur sur le dos. L'octogénaire était mort depuis plusieurs heures. Le défunt a chassé dimanche matin en battue. Dans l'après-midi, il est parti seul au petit gibier. Vivant seul chez lui, personne ne s'est inquiété de son absence. (Ici)
    11. Dimanche 9 octobre - Jutigny (Seine-et-Marne). Deux promeneuses, une mère et sa fille, qui empruntaient un chemin communal ont été blessées par le tir d’un chasseur.  La mère a été touchée à l’épaule et au mollet, la fille elle, a été blessée au coude et à la clavicule. elles ont été conduites à l’hopital de Provins.
    12. Mardi 11 octobre 2011 - Tragique partie de chasse pour un chasseur français qui a été victime d'un accident rarissime. Originaire de Saint-Menges, dans le Sedanais (Ardennes), le chasseur âgé d'une soixantaine d'années, est décédé (17) cet après-midi à l'hôpital Manchester (Charleville-Mézières). Il s'est fait empaler par un cerf alors qu'il chassait en Belgique, dans la commune frontalière de Alle-sur-Semois. (Ici)
    13. Jeudi 13 octobre 2011 - Pollestres : Le joggeur se fait tirer dessus. Vers 18 h, il était parti faire son footing sur la traverse entre Pollestres et Nyls. « Il y avait des chasseurs dans les vignes, alors je me suis dit tant pis je vais sur la route, je serai tranquille, explique-t-il. Et au moment où je dépassais le pont de l'A9, j'ai entendu comme une déflagration, un bruit métallique. Je n'ai pas bien compris parce que j'avais mon casque avec la musique. Puis, j'ai eu une sensation de brûlure derrière la tête et dans le cou. J'ai passé ma main et j'ai vu du sang...». Il téléphone à son épouse puis alerte les pompiers. « Je me suis posé sous le pont à l'abri du vent, j'ai fait compression avec ma main et j'ai attendu ». Les secours le transportent à Perpignan. On lui a tiré des coups de feu dessus à une distance de 30 à 50 mètres et il a été atteint par trois impacts de plomb, sur le haut du crâne, à la base du cou et près de l'oreille. « J'ai pensé à mes enfants, je vais me promener là-bas avec eux. On a le droit de chasser, mais tout le monde a le droit de profiter de la nature aussi. » Il a déposé plainte lundi pour "coups et blessures involontaires" auprès de la gendarmerie de Thuir qui a pris contact avec le président de l'ACCA du secteur. (Pan)
    14. Mercredi 12 octobre 2011 - Accident de chasse mortel (16) à Gilley (Doubs) : Un chasseur de 54 ans est mort, tué par un coup de carabine tiré par l'un des deux autres chasseurs qui l'accompagnaient. Les trois hommes participaient à une chasse au  sanglier au lieu-dit "Le Lessus", dans le Haut-Doubs. Le drame est survenu sur ce secteur à 16h. (Pan)
    15. Samedi 15 octobre 2011 à Leuc (Aude), au lieudit «Saint-Charles»  Un des chasseurs de l'équipe en place, constituée d'une trentaine de personnes, a voulu se déplacer et a trébuché en courant. Son arme, un fusil calibre 12 type «drilling», à balle 7.65, était chargée. En tombant le coup est parti, blessant gravement le chasseur de 55 ans dans la région de l'abdomen. La balle  est ressortie à hauteur de la poitrine, après une trajectoire rectiligne, de bas en haut. (Pan)
    16. Samedi 15 octobre 2011 – Accident de chasse sur le plateau de Sault, à proximité du petit village de Bessède de Sault (Aude), au cours d'une chasse au chevreuil. Une quinzaine de chasseurs, était postée au col de Triby. Une balle perdue, tirée par l'un des chasseurs serait venue se loger dans la cuisse droite d'un autre qui se trouvait à 200 m environ du chasseur maladroit. et il a été évacué sur l'hôpital de Perpignan.
 (Pan)
    17. Dimanche 16 octobre 2011 - Saint-Jean-du-Bruel. Un chasseur tué (15) par accident au lieu-dit "La Brunelerie"; le tireur est son fils! Un homme âgé de 51 ans, qui participait à une battue, a été mortellement touché. Il s'agirait d'un tir accidentel de la part d'un autre chasseur. Surpris par un sanglier qui a soudainement surgi, le jeune homme d'une trentaine d'années aurait alors instinctivement voulu abattre la bête en tirant devant lui. Son père aurait été mortellement touché à l'aine par le tir. Les secours dépêchés sur place n'ont pu que constater le décès du Charentais.. (Pan)
    18. Dimanche 16 octobre 2011 - Un chasseur de 32 ans est mort (14) par balle lors d'une battue de chasse au sanglier. Cet accident est survenu ce dimanche matin sur la commune de Blaizy (Haute-Marne). L'homme a reçu une balle de gros calibre dans la tête. Il était seul au moment des faits. 25 chasseurs traquaient le gibier dans cette commune située entre Chaumont et Colombey-les-deux Eglises (52). (Pan)
    19. Lundi 17/10/2011 - le chasseur blesse son collègue en déchargeant son arme. Un drôle d’accident s’est produit hier, chemin du Château-d’Eau à La Chapelle-Gauthier. Un chasseur âgé de 44 ans décharge tranquillement son arme quand le coup part. Il blesse son collègue à la cuisse gauche avec une balle de calibre. (Pan)
    20. Mercredi 19 octobre 2011 - Cessens (Savoie) Alors qu’il chassait le sanglier, il se tire une balle dans la main. Des chasseurs se retrouvent dans un bois à Cessens, sur les hauteurs de La Biolle, pour chasser le sanglier. Parmi eux, un homme d’une soixantaine d’années joue le rôle du traqueur. Il pénétre dans le bois avec ses chiens pour effrayer les animaux et les faire sortir. L'homme a glissé sur une branche et dans sa chute, il a enclenché la détente de son fusil. Le coup est parti et une balle lui a traversé la main droite. Le chasseur a été transporté vers l’hôpital de Chambéry pour être pris en charge par un chirurgien de la main. (Pan)
    21. Accident de chasse mortel (13) à Pliboux : un octogénaire décède. Le drame a eu lieu ce jeudi 20 octobre 2011, vers 10h15. Alors qu’il tentait d’escalader une cloture, un octogénaire originaire de Mairé-Levescault s’est tiré un coup de feu mortel dans le ventre. Cet accident de chasse s’est déroulé lieu sur la commune de Pliboux, au lieu dit La Barre. (Pan)
    22. Samedi 22 octobre 2011 - Saint-Nazaire-en-Royans (Drôme)  Un chasseur d’une quarantaine d’années s’est blessé par balle avec sa propre arme. L’homme qui se trouvait à son domicile à Saint-Nazaire-en-Royans, était en train de nettoyer son fusil de chasse. N’ayant pas actionné la sécurité sur son arme, le coup est parti et du plomb est venu se loger dans sa jambe. L’homme a été transféré au service des urgences de l’hôpital de Romans. (Pan)
    23. Samedi 22 octobre 2011 – Eus (Pyrénées orientales) Un chasseur a été blessé par un autre. La victime, âgée de 66 ans, a reçu des plombs dans la cuisse. Les gendarmes devront déterminer les circonstances dans lesquelles l'homme a été atteint. Il a été évacué vers l'hôpital Saint-Jean de Perpignan par hélicoptère. (Pan)
    24. Alpes-de-Haute-Provence – Samedi 22 octobre 2011- Un chasseur est décédé (12) sur la commune de Beauvezer dans les Alpes-de-Haute-Provence. Vers 11h30, l’homme a fait une chute de 30 mètres au niveau du Rocher de l’Aigle. La victime de 48 ans est décédée sur place. Il n’y avait pas d’accès par voie terrestre, les secours sont donc intervenus avec l’hélicoptère de la gendarmerie. (Ici)
    25. Dimanche 23 octobre 2011 - Saint-Arnould (Loir-et-Cher) au lieu dit « La Trémaudière »,  Il tue son beau-frère à la chasse (11). Quatre amis chasseurs, dont deux beaux-frères marchent à la recherche de gibier.  Un chasseur, situé à 1,5 mètre en arrière de son beau-frère, aperçoit une proie. Il lève son fusil, le doigt sur la détente, mais le coup part plus vite que prévu, sans doute en raison d'une pression légèrement trop importante sur la gâchette. Son beau-frère et décède rapidement. L'auteur du coup de feu et âgé de 53 ans ;  la victime, son beau-frère en avait 52. Cette tragédie a plongé toute une famille dans le plus profond désarroi : sur place, le beau-frère, le frère et le fils de la victime se sont effondrés, d'autant que le petit groupe était constitué de chasseurs aguerris. (Pan)
    26. Dimanche 23 octobre 2011 - Argagnon - Un chasseur a été tué sur le coup (10) par un TER à Aragnon (64), alors qu'il sécurisait la voie ferrée. Le chasseur, âgé de 38 ans, demeurant à Mont a été heurté par le train Pau-Orthez qui roulait à 120 km/h environ. Ce drame s'est produit alors qu'était organisée par la société de chasse locale une battue au sanglier. Le conducteur du convoi, à bord duquel se trouvait une cinquantaine de voyageurs, a actionné son klaxon, mais le chasseur semble alors avoir glissé et être tombé sur la voie. La victime, présentée comme un chasseur « aguerri et très strict sur les règles », avait précisément pour tâche d'avertir les chasseurs du passage des trains. le chasseur était le fils du lieutenant de louveterie du canton de Lagor. Les propos du garde-chasse, responsable des battues à Argagnon, donnent matière à réflexion. « J'avais préconisé qu'il n'y ait pas de battue parce que j'estimais que la proximité de la voie ferrée la rendait trop dangereuse », déclarait le garde qui n'a lui-même pas participé à cette chasse. (Ici)
    27. Grand Brassac (24) : Dimanche 23 octobre : Accident dans une palombière. Un chasseur âgé de 40 ans a reçu un coup de fusil dans le ventre. Il était perché à 15 mètres du sol, du côté de Grand-Brassac près de Ribérac. Il a été évacué par les pompiers du Grimp (groupe d'intervention en milieu périlleux), qui a dû aller le secourir. (Pan)
    28. Dimanche 23 octobre 2011 - Chauffayer (Hautes-Alpes) Un chasseur blessé par un sanglier. Les hommes du peloton de gendarmerie de haute montagne de Briançon sont intervenus ce dimanche sur la commune de Chauffayer pour porter secours à un chasseur âgé de 32 ans victime d’une attaque de sanglier, alors qu’il faisait une battue dans le secteur de la tête du collier. Souffrant d’une plaie au niveau de la jambe, il a été héliporté vers le centre hospitalier de Gap. (Groink)
    29. Dimanche 23 octobre 2011 - Un chasseur prend un vététiste pour un sanglier et lui arrache le mollet.  Un vététiste qui circulait sur les chemins de terre du côté de Cazevieille (Hérault) s’est retrouvé avec le mollet arraché par une balle tirée par un chasseur participant à une battue et destinée à un sanglier. Un autre chasseur, posté non loin de là, a eu la présence d’esprit de rapidement faire un garrot à la victime. Il aura fallu l’intervention des hommes du Grimp et du Dragon 34 pour évacuer le vététiste et le transporter vers le CHRU de Montpellier. (Pan)
    30. Dimanche 23 octobre 2011 - Un jeune chasseur a été blessé par arme à feu lors d'une partie de chasse avec son père, dans un champ près de Feuchy (non loin d'Arras). Touchée à une main, une jambe et au nez, la victime a été médicalisée par le SMUR. C'est son père qui l'a blessé accidentellement en visant un lapin. Le rongeur, aux dernières nouvelles, a passé l'arme à gauche. (Pan)
    31. Lundi 24 octobre 2011 - Saint-Agnan (Aisne) : un chasseur chargé par un sanglier. Un accident s'est produit au cours d'une partie de chasse à côté de Condé-en-Brie. Un homme d'une soixantaine d'année a été blessé par un sanglier. Le chasseur était assis. L'animal l'a surpris en arrivant par derrière. Le cochon sauvage a foncé dans sa direction et l'a frappé dans la partie supérieure du dos, au niveau de l'omoplate.  Les sapeurs-pompiers ont pris en charge le sexagénaire qui a été transporté au centre hospitalier avec une plaie de plusieurs centimètres. La bête a été abattue. (Pan)
    32. Jeudi 27/10/2011 – Portes-les-Valence - Le prenant pour un faisan, le chasseur tire sur un… chasseur ! Deux amis avaient décidé de se retrouver pour une partie de chasse à travers les champs de la commune de Portes-lès-Valence. L’un d’eux, âgé de 77 ans, persuadé d’avoir affaire à un gibier dissimulé dans la végétation, a fait feu dans cette direction avec son fusil de chasse. Faute de faisan, le chasseur a touché… l’autre chasseur! Atteint par des plombs sur différentes parties du corps, le chasseur est hospitalisé. (Pan)
    33. Samedi 29 octobre en Côte d'Or (Bourgogne), un chasseur raconte : "les annonces "fin de traque" se répètent. je n'aime pas ça, c'est inhabituel. J'apprends par téléphone qu' un copain traqueur s'est littéralement fait éjecter par un cerf. La catastrophe n'a tenu qu'à un fil. Alors qu'il attendait un sanglier annoncé 20 secondes auparavent par un autre traqueur, c'est un cerf qui a bondi de la coulée. Notre ami l'a "pris" en plein poitrail et c'est fait traîner sur cinq mètres. Son maillot troué et son torse portaient les marques des andouillers. Son visage ensanglanté et le récit qui nous a été rapportés par les témoins nous ont tous refroidis." (Ici)
    34. Dimanche 30 octobre 2011 - Villardonnel. Un chasseur blessé gravement lors d'une battue aux cochons. Touché par une balle au niveau du thorax, la victime, âgée de 51 ans a été transportée par hélicoptère vers un hôpital de Toulouse, dans un état jugé préoccupant. Il doit en partie son salut à l'intervention immédiate du propriétaire du domaine où se déroulait la chasse, un chirurgien de profession. Un chasseur était posté face à un bois quand en est sorti un sanglier. Il a tiré un premier coup de feu en direction du cochon sauvage, l'atteignant mais sans le tuer instantanément. La bête sauvage a continué sa course, a dessiné un arc de cercle dans un champ sur une centaine de mètres, et le chasseur a fait feu une seconde fois, atteignant au niveau du buste éric Mayor, son coéquipier posté à sa gauche. Les gendarmes ont ouvert une enquête pour déterminer si une négligence quelconque doit être relevée. (Pan)
    35. Dimanche 30 octobre 2011 Un accident de chasse s'est produit Krommestraete, à Bailleul. Un chasseur a reçu du plomb dans la jambe. Il a été transporté au centre hospitalier d'Armentières. La blessure était considérée comme légère. Les policiers de Bailleul ont ouvert une enquête sur les circonstances de cet accident qui demeurent floues. (Pan)
    36. Dimanche 30 octobre 2011 - Accident de chasse à Selles près de Vauvillers (70, Haute- Saône). Un chasseur âgé de 45 ans a été blessé au coude à la suite d’un ricochet.  Le chasseur blessé a été opéré au CHI de Vesoul. (Pan)
    37. Lundi 31 octobre 2011 - Un chasseur a été chargé par un sanglier, au cours d'une action de chasse au lieu-dit « La Fourchetterie », à Millançay (Loir et Cher). Sérieusement blessé à la jambe, la victime a été médicalisée sur place, avant d'être évacuée sur les urgences de l'hôpital de Romorantin. (Paf)
    38. Lundi 31 octobre 2011 - Un homme parti à la chasse a été retrouvé mort (9). Le chasseur retrouvé mort lundi soir en pleine nature à Cavignac n'a pas commis de geste désespéré. Les enquêteurs avaient tout de suite qualifié la mort de suspecte. Parti chasser lundi après-midi, ce Cavignacais de 39 ans tardait à rentrer chez lui. C'est sa compagne qui, après avoir donné l'alerte, avait finalement retrouvé son corps sans vie. La localisation des impacts de plombs paraissait peu compatible avec un acte suicidaire.  Confortés par les conclusions de l'autopsie pratiquée mardi sur ordre du parquet et par les constatations effectuées sur le terrain, les gendarmes de la section de recherches de Bordeaux-Bouliac écartent donc formellement la piste du suicide. Reste celle de l'homicide ou de l'accident de chasse. (Pan) L'enquête se poursuit et penche vers le meurtre (Pan)
    39. Lundi 31 octobre 2011, en forêt de Compiègne : un chasseur raconte : "Un chasseur "a pris un daguet dans la tronche". Ces collègues l'ont retrouvé inerte, du sang coulant sur son visage. "Il ne se sont pas vu ni l’un ni l’autre et contact très brutal, projection sur 5 à 6 m dans le layon." Après contrôle, dans le choc, les 2 coups du fusil du chasseur sont partis simultanément." (Ici)

    Accidents de chasse en septembre 2011: 6 morts, 14 blessés (2 non-chasseurs)

    1. Dimanche 11 septembre 2011 - Hérault : 1 accident de chasse à Soulié fait 1 blessé: le chasseur de 73 ans a été blessé par un proche qui avait tiré sur un faisan. Un septuagénaire a été blessé au visage par un autre chasseur qui voulait abattre un faisan. Située à une trentaine de mètres de la ligne de tir, il a été touché par une gerbe de plombs. (Pan ou Pan)
    2. Lundi 12 septembre 2011 - Saint-Ciers-sur-Gironde : accident de chasse le jour de l'ouverture.
      Un homme de 45 ans a été blessé par son fils de 16 ans qui débutait sa première saison.
      Selon les premiers éléments dont disposent les gendarmes enquêteurs, le jeune n'aurait pas respecté les consignes de sécurité. En effet, il a tiré à deux reprises sur une poule faisane sans se rendre compte que son père se trouvait dans la diagonale de tir. Blessé à l'abdomen et au visage par ce tir de plombs, le quadragénaire a été conduit aux urgences de l'hôpital Pellegrin. (Pan)
    3. Mardi 13 septembre 2011 - Lozère : deux promeneuses blessées par un chasseur. La saison de chasse commence mal en Lozère. Deux femmes ont été victimes d'un accident de chasse samedi dernier. Alors qu'elles se promenaient sur le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, l'une d'entre elle a reçut 5 plombs de 8 millimètres dans le corps. L'autre en a reçu trois d'un chasseur qui tiré avec un fusil de calibre 12. L'homme était en train de chasser de la caille de blé. Les deux femmes ont rapidement pu quitter l'hôpital, mais ont porté plainte. Une enquête a été ouverte. (Pan pan)
    4. Mercredi 14 septembre 2011- Hères. Un chasseur se noie (8) dans l'Adour - Un chasseur de Sarrouilles s'est noyé accidentellement dans l'Adour, à Hères, alors qu'il tentait de repêcher le canard qu'il avait tué et qui était tombé dans l'Adour. (Pan-Plouf)
    5. Mardi 20 septembre 2011 – Bazet - Un chasseur âgé de 70 ans a chuté d'une hauteur de 6 ou 7 m dans la forêt de Talazac. Le chasseur a été retrouvé mort (7) par sa femme au pied de sa palombière. L'enquête a établi qu'il effectuait des travaux d'élagage.(Boum)
    6. Mercredi 21 septembre – Payrin-Augmontel (Tarn) - Deux hommes originaires de Castres, étaient à bord d'un 4X4 et revenaient d'une partie de chasse. Le véhicule a percuté un arbre de plein fouet. Le passager est décédé (6) (78 ans) et le conducteur (75 ans) a été grièvement blessé. (Boum)
    7. Jeudi 22 septembre 2011 - ONNION (HAUTE-SAVOIE) - Peu après neuf heures, un terrible accident de chasse s'est produit au lieu-dit du "Bois joli". Deux chasseurs se préparaient à mener une battue. Les deux amis ont aperçu du gibier dans un champ à proximité de la route.  Après s'être stationnés au niveau du "Bois joli", les deux hommes préparaient leurs fusils lorsqu'un coup de feu est parti à l'intérieur du véhicule. Un homme de 63 ans a été gravement blessé à la jambe, juste en dessous du genou. (Pan)
    8. Samedi 24/09/2011 à Capesterre-Belle-Eau (Guadeloupe) - Un chasseur chute de 80 mètres sur une pente dont la déclinaison est d'au moins 30%. Un homme de 52 ans a été grièvement blessé, samedi dernier, après une chute de plusieurs mètres à la Digue. L'accessibilité étant très difficile, d'importants moyens sont alors déployés ; d'autant que les pluies incessantes n'ont pas facilité l'intervention. 
Il aura finalement fallu près de 3 heures pour ramener la victime. L'homme sera hélitreuillé à Pointe-à-Pitre/Abymes. Il présente de multiples lésions et autres traumatismes. (Ici)
    9. Dimanche 25 septembre 2011 - Accident de chasse à Chavannes-sur-Reyssouze (Ain) : un blessé. Dimanche après-midi, deux cousins âgés de 48 et 51 ans, étaient à la chasse au lièvre quand le plus âgé des deux a reçu accidentellement deux plombs de calibre 12 au genou. Il a été transporté par les pompiers à l’hôpital. Ses blessures seraient légères. (Pan)
    10. Dimanche 25/09/11 - Accident de chasse à Saint-Projet-de-Salers (Cantal) :  Un chasseur de 59 ans a été victime d’un accident au col de Légal, dimanche après-midi. Il a fait une chute lors d’une partie de chasse suite à un coup de feu qui lui a sectionné plusieurs doigts. Il a été transporté par hélicoptère au CHU de Clermont-Ferrand. (NDLB : Il manque une virgule dans cette actualité ! Pan)
    11. Dimanche 25/09/2011 - Alpes de Haute-Provence -  Un chasseur de 45 ans s’est blessé au genou, après avoir chuté. C’était à Prads-Haute-Bléone, dans le pays dignois, au lieu dit « Les Blancs ». La victime a dû être évacuée par l’hélicoptère des gendarmes, et conduit au centre hospitalier de Digne les Bains. (Ici)
    12. Dimanche 25/09/2011 - Pyrénées-Atlantiques - Saint-Goin : un chasseur chute de la palombière et se tue (5) Dimanche, en fin d'après-midi, les pompiers oloronais et les gendarmes de la brigade d'Oloron étaient au chevet du corps sans vie de Pierre Chaguet, 73 ans, victime d'une chute de sa palombière dans le bois communal, en lisière de la route de Barcus. Ce dernier a sans doute vérifié les fils liés à ses appeaux, aux abords de la palombière. Peut-être a-t-il voulu écarter une branche qui gênait. Il a chuté d'une échelle perroquet (un tronc planté de clous pour grimper aux arbres). De sept à huit mètres de hauteur. Il est vraisemblablement mort sur le coup. « C'était un vrai passionné, souffle sur place le maire de Saint-Goin, Jean Marestin. Il était tout le temps au bois. » Le corps a été emporté par les pompes funèbres Lassalle pour être rendu à la famille. (Ici)
    13. Dimanche 25/09/2011 - Accident de chasse à Chavannes-sur-Reyssouze : un blessé. Deux cousins âgés de 48 et 51 ans, étaient à la chasse au lièvre quand le plus âgé des deux a reçu accidentellement deux plombs de calibre 12 au genou. Il a été transporté par les pompiers à l’hôpital. Ses blessures seraient légères. (Pan)
    14. Lundi 26 septembre 2011 – un chasseur de 56 ans avait disparu, dimanche, en fin d'après-midi, lors d'une partie de chasse, près de Broût-Vernet. Inquiets de ne pas le voir revenir, ses collègues chasseurs avaient tenté de le retrouver avant la nuit, en vain.  Les gendarmes de Gannat, assistés d'une équipe cynophile, ont pris le relais jusque vers 3 heures du matin. Les recherches ont repris, lundi matin, avec le renfort d’un hélicoptère. Le corps du chasseur a été découvert vers 10 heures, en bordure d'un champ, non loin du secteur ratissé la veille. Le médecin a conclu à une mort naturelle. (Ici)
    15. Lundi 26 septembre 2011 - Un chasseur se tue (4) à Pierrefeu. Un homme de 65 ans est décédé des suites d'une chute. Ce chasseur, qui participait à une battue au sanglier a fait une chute de 100m. Il a été tué sur le coup. Les secours ont envoyé sur place un hélicoptère pour récupérer le corps. (Ici)
    16. Jeudi 29 septembre 2011 - Laigny : Une balle dans le pied : un chasseur âgé de 60 ans a été blessé au pied, au hameau du Bois-de-Laigny. Le chasseur, comme le font souvent ces derniers, a placé son canon au bout de son pied. Cependant, par inadvertance, il a appuyé sur la détente. Le plomb a donc littéralement troué le pied.
L'homme a aussitôt été transporté au centre hospitalier de Laon par les pompiers locaux. Les gendarmes de la brigade de Vervins étaient sur place. (Pan)

    Accidents de chasse en août 2011: 2 morts, 7 blessés (3 non-chasseurs)

    1. Samedi 20 août 2011 - Un homme d’une cinquantaine d’années a été grièvement blessé par balle, au lieu-dit Vigne-Longue, à la Capelle-Masmolène. Ce dernier aurait tenté de s’interposer entre un chasseur et un autre homme, qui promenait son chien sur le chemin de l’ancienne voie romaine. (Pan) Le policier a été héliporté au CHU de Nîmes.
    2. Dimanche 21 août 2011 (Collioure) - C'est un accident spectaculaire dont ont par chance réchappé deux chasseurs âgés de 30 et 34 ans. Hier matin, aux alentours de 6 h 45, ils circulaient sur l'étroite route de Consolation menant à la tour de la Madeloc. Soudain, arrivés à proximité du col de Mollo, leur véhicule a brusquement quitté sa trajectoire et a été précipité dans le ravin en contrebas. Le premier blessé, souffrant d'une fracture, a pu être rapidement hélitreuillé puis acheminé dans une ambulance jusqu'à l'hôpital de Perpignan. La deuxième victime, qui avait brièvement perdu connaissance dans la chute et présentait un important traumatisme crânien, a été hélitreuillée puis transportée au centre hospitalier de Perpignan à bord de l'hélicoptère. (Boum)
    3. Jeudi 25 août 2011 - Un chasseur blessé à Caunes (Minervois) - Un accident de chasse s'est produit hier matin à Caunes-Minervois, dans le secteur de Notre-Dame-du-Cros. Un Caunois d'une cinquantaine d'années, qui participait à une battue au sanglier, a été blessé par le tir d'un des participants. La victime a été secourue par les pompiers et le Smur. Présentant une fracture ouverte de la cheville, il a été transporté à la clinique Montréal, à Carcassonne. (ici)
    4. Jeudi 25 août 2011- Belle-Île-en-Mer - Un braconnier vise le faisan et blesse par balle à la jambe un joggeur. La victime a porté plainte. Lundi, au carrefour du Bois Trochu en bordure de route, sur la commune de Sauzon, en plein centre de l’île. Selon le témoignage du chasseur, il était en train de courir après un coq qu’il voulait « tuer parce qu’il causait des problèmes au voisinage. J’ai d’ailleurs tué d’autres poules aussi ». Deux armes ont été saisies à son domicile, dont celle qui lui a servi à tirer. Le Parquet de Lorient a été saisi de l’affaire. Le chasseur pourrait être poursuivi pour blessure involontaire d’une action de chasse et braconnage. (Pan et re-Pan)
    5. Vendredi 26 août 2011 - Un chasseur de 59 ans parti préparer des layons pour la chasse à Lizy, près de Laon, a été retrouvé mort (3) sous son tracteur vers 8h. Alors qu'il se trouvait dans petit chemin forestier, une des roues s'est enfoncée dans un grand trou, l'engin sans cabine a basculé et le malheureux s'est retrouvé coincé en dessous. (Ici)
    6. Dimanche 28 août 2011 - Un chasseur tire sur une caille dans un champ de maïs au Brignon. Il n'avait pas vu que dans le même champ se trouvaient deux autres chasseurs. Ceux-ci ont été très légèrement touchés au visage par du petit plomb.Les trois protagonistes se connaissent et ne s'apprécient guère. L'une des deux victimes bouscule alors le tireur. Les gendarmes ont dû intervenir. (Pan)
    7. Accident mortel dans une palombière (2) - Lundi 29/08/2011 Un homme de 30 ans est mort hier, un autre a été blessé dans un accident près d'une palombière à Jacque. (Hautes-Pyrénées). Les 2 hommes préparaient leur palombière à quelques jours de l'ouverture de la chasse. Montés sur un chariot élévateur, ils étaient occupés à élaguer des arbres à proximité de leur cabane pour mieux voir l'arrivée des oiseaux. L'engin de chantier a basculé. L'un des hommes âgé de 30 ans a été tué dans la chute de l'appareil. L'autre, âgé d'une soixantaine d'année a été légèrement blessé. (Boum)

    Accidents de chasse en juin 2011: 1 mort, 1 blessé

    1. Accident de chasse à Lipostheye (Landes) lors d'une battue au sanglier : un chasseur de 35 ans, Sébastien Conésa, a été légèrement touché au bras gauche par une décharge de chevrotine. D'après les premiers éléments, l'auteur du tir serait Hervé Conésa, Président de l'Association de chasse de Liposthey, et frère de la victime. (Pan).
    2. Mardi 21 juin, un chasseur retrouvé mort (1) par balle à Trémery. Et on commence par une énigme. L'accident restant à confirmer.

     

    par http://www.buvettedesalpages.be
    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Chiffres ONCFS - Office National de la Chasse et de la Faunbe Sauvage

    • 
2007-2008 : 163 accidents de chasse : 15 accidents mortels

    • 2008-2009 : 145 accidents de chasse : 22 accidents mortels

    • 2009-2010 : 174 accidents de chasse : 19 accidents mortels

    • 2010-2011 : 131 accidents de chasse, 18 accidents mortels

    • 2011-2012 : 139 accidents, 34 accidents mortels.
    • 2012-2013 : recensés dans la presse : 19 accidents mortels
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • À l'occasion de ses traditionnels voeux, la fédération départementale des chasseurs du Finistère a fait part de ses orientations pour l'année à venir. La préoccupation majeure de la fédération est la révision du schéma départemental de la gestion cynégétique mis en place pour la première fois en 2007. Ce schéma qui vise à préserver l'écosystème en trouvant un équilibre entre le monde agricole, les animaux et la forêt sera en discussion toute l'année. Il devra être mis en place en 2014.

    in "Le Télégramme"

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Kenza, était un épagneul tricolore de 6 ans. «C’était une chienne extraordinaire, très affective et bien dressée», décrit Matthieu, son maître . Photo CL Kenza, était un épagneul tricolore de 6 ans. «C’était une chienne extraordinaire, très affective et bien dressée», décrit Matthieu, son maître . Photo CL Dimanche, c’est le jour de la chasse. Et Matthieu Granet, 31 ans et sa chienne, Kenza, 6 ans, ont l’habitude, avant le repas dominical, de chasser la bécasse dans la commune d’Eraville.

    Dimanche 9 décembre, Kenza s’est fait abattre d’un coup de fusil.  "Un jeune chasseur de 25 ans, lui a tiré dessus", raconte le maître encore triste depuis la perte de sa chienne.

    Alors qu’il voit un groupe de 4 chasseurs, Matthieu décide de s’en éloigner en prenant un chemin blanc. Sa chienne se met en action de chasse dans une haie assez épaisse. Le chasseur entend un coup de fusil.

    Matthieu ne voit pas de l’autre côté de la haie, mais il comprend. «Il a tiré au bruit. C’est une erreur de sécurité très grave et très bête qui aurait pu être évitée. Ca aurait pu être n’importe quoi et surtout n’importe qui», alerte l’habitant de Rochefoucauld.

    Le jeune tireur, aussi choqué que le maître de Kenza, a rendu sa carte de chasse, de lui-même. Pour Matthieu ce n’est pas assez. «Il faut lui retirer son permis de chasse. J’ai une petite fille, ça aurait pu être, elle...».

    Ce jeune chauffeur livreur est tellement «dégoûté», que pour lui, la saison de chasse est finie. «Même si c’est une vraie passion, j’arrête la chasse cette année».

    in"La Charente Libre"

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire