• Documents à télécharger

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • L'an dernier, le département comptait un peu plus de 6 000 pêcheurs en rivières. La nouvelle saison de la pêche à la truite et au saumon débute à partir de ce samedi.

     

    Les conditions météo s'annoncent plutôt favorables pour la pêche aux saumons. (Crédit photo : fédération de pêche du Finistère).

    Les conditions météo s'annoncent plutôt favorables pour la pêche aux saumons. (Crédit photo : fédération de pêche du Finistère).
    Par Matthieu Gain

    Le bonheur des uns fait souvent le malheur des autres… Les pêcheurs en rivière du Finistère peuvent se réjouit du temps sombre et légèrement pluvieux attendu pour la fin de la semaine. Ces conditions météo sont en effet favorables pour la capture de truites et saumons.

    La pêche dans les cours d’eau de première catégorie (qui abritent principalement des truites et des saumons) débute à partir du samedi 9 mars jusqu’au 15 septembre. L’an dernier, le Finistère comptait un peu plus de 6 000 pêcheurs. « Nous avons constaté un léger tassement des effectifs, a relevé Pierre Péron, le président de la fédération départementale pour la pêche et la protection du milieu aquatique, lors d’une conférence de presse mercredi 6 mars à Quimper. Cette tendance est toutefois nationale. »

    Relève

    Le bilan de l’année 2012 laisse cependant entrevoir des signes encourageants à commencer par le nombre de jeunes, âgés de moins de 12 ans, détenteurs d’une carte découverte. Ils étaient un peu plus de 2 000 l’an dernier. Le nombre de femmes, soit 252 au total, était également en progression en 2012.

    Cette année, la fédération départementale pour la pêche et la protection du milieu aquatique annonce la tenue de plusieurs événements et compétitions de pêche à Châteaulin, Châteauneuf-du-Faou, Huelgoat… « Des pourparlers entre l’association agréée pour la pêche et la protection du milieu aquatique (AAPPMA) de Quimper et l’association des Vitrines ont également eu lieu pour relancer l’opération Quimper à la pêche, a ajouté Mathieu Le Bouter, en charge du développement de la pêche loisir à la fédération. L’événement pourrait avoir lieu les 22 et 23 juin. »

    En attendant, les pêcheurs seront de sortie ce samedi. À Quimper, les rivières de l’Odet, du Jet et du Steïr se prêtent très bien à ce loisir. Pour en savoir plus sur les parcours, vous pouvez consulter le site Internet de l’AAPPMA de Quimper.

    Pratique. Il existe plusieurs cartes de pêche. Pour les personnes de plus de 18 ans, compter un minimum de 72 euros. Pour les moins de 12 ans : 3 euros. Pour les femmes : 30 euros.

    in http://www.cotequimper.fr/

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • L'ouverture de la pêche en première catégorie (saumon et truite) a lieu samedi matin. Elle intervient après une année 2012 abondante mais un tassement du nombre des pêcheurs en eau douce.

    « Les conditions climatiques laissent présager une ouverture pour la truite et le saumon de bon augure », a estimé hier, à Quimper, Pierre Péron, président de la fédération du Finistère pour la pêche et la protection du milieu aquatique. Une pêche qui, dans le département, se pratique sur du poisson sauvage en première catégorie.

    6.032 pêcheurs en 2012

    Cette ouverture intervient alors que les effectifs continuent à se tasser légèrement dans le département depuis 2010. L'an dernier, le nombre d'adhérents aux 25 associations locales de pêche a été de 6.032 passionnés dont 791 pêcheurs de saumons et de truites de mer auxquels s'ajoutent 796 cartes vacances journalières et 270 cartes vacances hebdomadaires, les 2.012 jeunes de moins de 12 ans (+ 46) et les 252 cartes promotionnelles « découverte femme ».

    « Déringardiser le loisir pêche »

    « Nous voulons déringardiser le loisir pêche », a réaffirmé Mathieu Le Bouter, permanent de la fédération 2. L'ouverture de la pêche a été l'occasion de mettre l'accent sur les événements prévus cette année avec la reconduction du jeu concours « Big fish » (www.peche-en-finistere.fr), l'Open float tube GN Carla de Châteauneuf-du-Faou, manche du championnat national (probablement fin août), l'Enduro carpe sur l'étang à Huelgoat, le street fishing GN Carla de Châteaulin, prévu le 7 septembre. Enfin, le championnat « leurres junior », treize dates tout au long de l'année et le « mouches junior ». En 2013, des points de la réglementation ont été changés. Au quota par bassin s'ajoute un quota individuel de captures : deux saumons de printemps et huit castillons. Après le 15 juin, la taille du saumon de printemps est abaissée de trois centimètres et ramenée à 67 cm. Pratique Samedi à 8 h : ouverture en première catégorie (truite, saumon). Fermeture de la truite le 15 septembre avec possibilité de pêcher le saumon jusqu'au 31 octobre sur certains cours d'eau. Ouverture de la seconde catégorie (perche et brochet) le 1er mai et le 1er juin pour le sandre. Possibilité de prendre sa carte chez son dépositaire ou sur www.cartedepeche.fr

    in "Le Télégramme"

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Pêche en rivière de Pont l'Abbé

    Le parcours


    Limite amont : Route Départementale 156     
    Limite aval : Moulin Fao
    La rivière de Pont L’Abbé est le principal cours d’eau du Pays Bigouden. Cours d’eau bondissant vers les sources, elle s’assagit peu à peu avant d’alimenter la retenue du Moulin Neuf (50 hectares).
    Au niveau du parcours proposé, elle présente une belle alternance de zones calmes et rapides, favorables au développement de la population de truites fario sauvages. Les sous berges, nombreuse, sont autant de postes pour les poissons. S’écoulant principalement au milieu de prairies, l’accès est relativement aisé. Ce parcours est géré en « parcours mouche avec graciation » par l’AAPPMA du Pays Bigouden.

    photo parcours



    Les accès

    L’accès au parcours se fait à partir de la route départementale 785 Quimper/Pont L’Abbé. Prendre la sortie Plonéour Lanvern route départementale 156. Continuer sur environ 6 kilomètres.
    Juste avant de franchir la rivière, un premier point de stationnement se situe le long de la route. Vous serez alors tout en amont du parcours. Sinon, passer la rivière et prendre la 1ère route à gauche. Faire 500 mètres puis tourner encore à gauche en direction du Moulin Fao. Vous atteindrez ainsi l’aval du parcours.


    Les poissons

    La truite fario sauvage bien sûr. De beaux spécimens fréquentent ce parcours.

    Les techniques


    De manière générale, en début de saison, la mouche noyée et la pêche à la nymphe au fil permettent de tromper les premiers poissons. Ce n’est véritablement qu’avec l’arrivée des beaux jours (mois de mai) que la pêche en sèche obtient de bons résultats. Quelque soit la technique employée pour la truite, l’approche doit être discrète pour ne pas effrayer ces sauvages demoiselles.
    En ce qui concerne le choix des mouches, faîtes dans la discrétion car les truites sont assez méfiantes. Oreille de lièvre, petit sedge, nymphe casquée sont de bons modèles lorsque les poissons sont en postes ; d’autant que la pêche à vue est possible.
    Si la rivière vous semble vide, un bon palmer ou un beau sedge proposé le long des bordures ne devrait pas laisser les truites insensibles.

    Ce n’est que du bon sens…respectez les propriétés qui vous accueillent en refermant les barrières, en ne gênant pas le passage avec votre véhicule.

    Un point sur la réglementation

    Des cartes de pêche sont disponibles à proximité du parcours :

    -    Magasin Chasse et Pêche, place de la République, 29 120 Pont L’Abbé (02 98 87 17 71)
    Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Christian Loussouarn (président AAPPMA Pays Bigouden) e-mail aappmapbigouden@orange.fr

    Attention : parcours mouche, remise à l’eau obligatoire de toutes les captures.
     
    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • CONSEIL MUNICIPAL DU 4 juillet 2012

    REDEVANCE POUR AUTORISATION D’OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC FLUVIAL

    REDEVANCE POUR AUTORISATION D’OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC FLUVIAL


    Monsieur Jacques Beaufils, adjoint aux finances, présente le dossier.


    Par délibération n° 2009-52 du 25 mars 2009, le Conseil Municipal a émis un avis favorable aux concessions conchylicoles de Messieurs CAMPION et PERENNOU dans la concession portuaire de Sainte Marine.


    Il convient de délibérer sur les tarifs des redevances annuelles dues pour les autorisations d’occupation du domaine public fluvial accordées en vue de l’exploitation de cultures marines.


    Le Conseil Municipal, après avoir délibéré, valide à l’unanimité les tarifs suivants :
     Culture des moules (captage, élevage, dépôt)
    o Moulière à plat – l’are : 0.74 €
     Pour la détermination de la redevance, les fractions d’are, de mètre carré ou de mètre sont négligées si elles n’excèdent pas, respectivement, 50 centiares, 50 décimètres carrés ou 50 centimètres ; dans le cas contraire, elles sont comptées pour un are, un mètre carré ou un mètre.
     Le tarif minimum, pour chaque exploitant, est fixé à 25.15 €. Ce tarif minimum n’est pas applicable en ce qui concerne les redevances afférentes à la première année d’exploitation.
     En cas d’apparition de cultures nouvelles, il sera sursis au paiement de la redevance jusqu’à la fixation d’un tarif par arrêté du ministre chargé du domaine après avis du ministre chargé des cultures marines.

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique