• PLU 2014 : ORIENTATIONS COMMUNALES EN MATIERE DE CROISSANCE DEMOGRAPHIQUESIQUE, DE PROGRAMMATION D’EQUIPEMENTS ET DE BESOINS EN MATIERE D’HABITAT

    LA PRISE EN COMPTE DES DOCUMENTS SUPRA COMMUNAUX :  LES DISPOSITIONS DU SCOT DE L’OUEST CORNOUAILLE

    Nous poursuivons la publication de la présentation du PLU 2014
    faite lors de la "
    Réunion d'échanges avec les associations du 19 décembre 2012".

     

    ORIENTATIONS COMMUNALES EN MATIERE DE CROISSANCE DEMOGRAPHIQUE, DE PROGRAMMATION D’EQUIPEMENTS ET DE BESOINS EN MATIERE D’HABITAT

     

    Permettre la croissance démographique de la commune en assurant l’accueil de nouveaux habitants

     

    • Dans le cadre de l’établissement du diagnostic, plusieurs hypothèses démographiques ont été proposées (hypothèse basse de croissance de 0,5% par an, hypothèse moyenne de 1% par an et une hypothèse haute de 1,5% par an), de manière à mettre en perspective les intentions de la commune et les réalités démographiques.

    • Aussi, il ressort de ces échanges la définition d’une hypothèse médiane, mais toutefois ambitieuse, qui consiste à favoriser une croissance annuelle de l’ordre de 1,2%. Cette hypothèse prévoit ainsi une population d’environ 4 100 habitants à l’horizon 2025, contre 3 500 aujourd’hui.

     

    Evaluer les besoins en matière d’habitat, en cohérence avec les perspectives démographiques et les objectifs de densité

    • En corrélation avec les objectifs démographiques exprimés par la commune, à savoir un gain d’environ 600 habitants sur 12 ans, il s’agit d’assurer une production de nouveaux logements.

    • Cette hypothèse de développement vise à produire environ 500 nouveaux logements sur 12 ans, associant les logements nouveaux résultant de la croissance démographique, les résidences principales et enfin les nouveaux logements liés au desserrement de la population.

    • En considérant une densité nette moyenne de 18 logements à l’hectare définie dans le SCOT de l’Ouest Cornouaille, les besoins fonciers à réserver pour l’habitat futur s’inscrivent dans une fourchette comprise entre 25 et 30 hectares sur 12 ans.

    Favoriser la mixité sociale, générationnelle et urbaine

    • Favoriser la mixité sociale dans les opérations d’aménagement en exploitant les dispositions de l’article L.123-1-15 du code de l’urbanisme qui permet de délimiter des secteurs dans lesquels, en cas de réalisation d’un programme de logements, un pourcentage de ce programme doit être affecté à des catégories de logements locatifs qu’il définit dans le respect de mixité sociale ».

    • Définir une stratégique foncière communale par le biais de l’acquisition de certaines emprises au sein des agglomérations de COMBRIT et de SAINTE MARINE de manière à conduire des projets d’aménagement communaux.

    • Renforcer le lien social sur le territoire en développant les lieux d’échanges intergénérationnels dans les agglomérations du bourg et de SAINTE MARINE.

    • Promouvoir le lien social au sein du village de Kroas Hent par la création d’espaces publics.

    Conforter le niveau des équipements pour répondre aux besoins des populations actuelles et futures

    • La commune de COMBRIT est dotée d’un niveau d’équipements satisfaisant mais qui mérite d’être étoffé dans les années à venir, afin de répondre aux besoins des populations actuelles et futures.

    • Cette politique suppose ainsi de définir des réserves foncières et l’identification de secteurs spécifiques pour permettre le déploiement de ces équipements.
    • Assurer le développement des communications numériques
    • Favoriser l’accueil et l’implantation d’équipements

     

    Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :