• Dans le cadre d'un chantier école, onze élèves du lycée de l'horticulture et du paysage ont posé un platelage dans le secteur du Hellés. Ils étaient encadrés par Yvon Guillerm, Morgan Quilliou et Pascal Barré.

    Un platelage d'une longueur de 35 m vient d'être installé au Héllés, à l'initiative de la communauté de communes. Une première réalisation de 25 m avait été effectuée par le Sivom, en 2011, lorsque ce dernier avait la compétence de la gestion des espaces naturels, qui a été transférée à la communauté de communes.

    La pose de ce platelage permet aux personnes habitant dans le secteur du Hellés d'accéder plus facilement au sentier menant au Polder, sans avoir à se rendre à Penmorvan.

    in "Ouest France"

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Espaces naturels sensibles protégés du Finistère : zone de préemption départementale pour CombritCombrit

    Espaces naturels sensibles protégés du Finistère : zone de préemption départementale pour CombritCombrit

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Le Sivom valide le transfert de compétence des espaces naturels - Combrit

    Le Sivom valide le transfert de compétence des espaces naturels - Combrit

    Réunis mercredi soir, les délégués du Sivom* Combrit - Île-Tudy ont validé le transfert de la compétence « espaces naturels » à la communauté de communes du Pays bigouden sud. Désormais le syndicat aura pour objet l'assainissement collectif des eaux usées des deux communes, la gestion de la maison de retraite de Kerborc'his, propriété du syndicat, la gestion et l'entretien des équipements appartenant au syndicat comme la ferme de Roscanvel.

    Il gérera aussi la base nautique du Treustel, les WC des dunes et les postes de secours, l'entretien des terrains du Sivom, du cordon dunaire et de la digue de Kermor, et enfin, la construction et l'entretien d'une levée de terre en arrière-dune.

    Transfert de personnel

    Le personnel technique, composé d'Yvon Guillerm et Pascal Barré, est transféré à la communauté de communes. En revanche, la personne employée dans le cadre d'un CAE ne sera pas transférée. Certaines contraintes techniques restant à la charge du Sivom, les élus ont décidé de renouveler ce contrat unique d'insertion-CAE pour une période de six mois.

    Augmentation des tarifs assainissement

    Le comité syndical du Sivom a décidé de soumettre les bâtiments industriels, commerciaux et artisanaux à la participation à l'assainissement collectif. Il a augmenté les tarifs de 2 % pour l'année 2013 (tarifs consultables au siège du syndicat à la ferme de Roscanvel).

    Il a aussi intégré, à la demande de l'ASL Kerborc'his - Sant-Tual, le poste de relevage dans le réseau d'assainissement collectif. Dans le cadre des travaux d'extension du réseau eaux usées Pays du Fruit et Kergroas, la facturation des boîtes de branchement continuera d'être effectuée à la fin des travaux et non lors de la demande de branchement comme souhaité par certains riverains. Ils peuvent, s'ils le désirent, disposer de facilités de paiement. Enfin le comité décide de sortir de l'inventaire l'ancienne station d'épuration de Bonèze.

    Location de la ferme du Creac'h

    Les membres du comité syndical ont décidé d'augmenter de 2 % les tarifs de location de la ferme du Creac'h. Cependant, le demi-tarif restera toujours appliqué pour les associations ayant leur siège à Combrit et à l'Ile-Tudy. À ces tarifs s'ajoutent les consommations d'électricité, de téléphone, de frais en cas de casse du matériel.

    Le loyer des bâtiments loués à la société HLM les Foyers sera augmenté de 2 %. Daniel Gloaguen a été désigné délégué chargé de représenter la collectivité dans les actes administratifs.

    Enfin, concernant la gestion des espaces naturels et de la dune une demande de subvention sera demandée pour la période 2012-2017.

    *(Syndicat intercommunal à vocations multiples).

    in "Ouest France"

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Le 20août, le Sivu de la Baie d'Audierne a été officiellement dissous, a annoncé la maire de Plomeur, lors du conseil municipal de sa commune jeudi soir. Cela entre dans le cadre d'un transfert de compétences à la CCPBS. À partir du 1erjanvier 2013, en effet, la gestion et l'animation des espaces naturels du Pays bigouden sud, jusqu'icigérés par le Sivu de la baie d'Audierne et le Sivom Combrit - Ile-Tudy, vont passer sous le giron de la communauté de communes (CCBS). «C'est une volonté des élus communautaires d'investir ce champ afin de donner une cohérence et une visibilité à la gestion des espaces naturels remarquables communautaires. La CCPBS assurera la gestion et l'entretien des espaces naturels remarquables d'intérêt communautaire existants ou à créer et prendra en charge les équipements d'animation. Ce sont des sites actuellement propriétés du Conservatoire du littoral et du conseil général. La mission principale est la préservation des milieux naturels», précise la CCBS. «L'ensemble des salariés permanents seront repris par la CCPBS. La maison de la baie d'Audierne, propriété du Conservatoire du littoral, continuera de fonctionner selon la même organisation en 2013. La CCPBS fera éventuellement évoluer son rôle en 2014 en fonction de l'évaluation de son fonctionnement et en fonction de la volonté des élus» in "Le Télégramme"

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • De la Baie d'Audierne au Corroac'h, les espaces naturels représentent pour le Pays bigouden sud plus d'un millier d'hectares. Des espaces qui, au 1erjanvier 2013, seront gérés par la communauté de communes.

    «Cela représente de larges secteurs à gérer», soulignait hier Jean-Paul Stanzel, président de la communauté de communes du Pays bigouden sud. Large, c'est le mot. Des 490ha de la baie d'Audierne au 0,05ha de Poulguen à Penmarc'h en passant par les 39ha de dunes à Treffiagat, ce sont 1.049ha d'espaces naturels qui, au 1erjanvier 2013, vont être confiés à la communauté sud. Les élus l'ont acté jeudi soir à Combrit. «C'est dans la continuité de nos prises de compétences», a d'ailleurs précisé Vincent Gaonac'h, vice-président en charge de l'environnement.

    Opérateur Natura 2000

    Pas de méprise. Les espaces concernés restent la propriété du Conservatoire du littoral et du département qui en ont fait l'acquisition en raison de l'intérêt qu'ils représentent. Aussi bien en matière de faune, flore qu'au regard de l'histoire ou du paysage. Il s'agit de créer «un service unique et coordonné de gestion», explique Vincent Gaonac'h. Histoire de coordonner et développer les actions conduites jusqu'à présent par les syndicats existants, celui de la Baie d'Audierne et celui de Combrit-Ile-Tudy. Depuis sa création en 2000, le Sivu de la Baie d'Audierne incluant les communes de Penmarc'h, Plomeur, Tréguennec et Saint-Jean-Trolimon avait compétence sur les rivages lacustres. Le second, à vocations multiples, gérait les espaces naturels de la zone littorale comprise entre l'Ile-tudy et Combrit. Au 1erjanvier 2013, la gestion sera assurée par la CCPBS qui assurera aussi la gestion des sites Natura 2000 «Baie d'Audierne» et «rivières de Pont-l'Abbé».

    La «Véloroute» aménagée avant l'été

    Si la gestion unifiée des espaces naturels a constitué l'essentiel de cet avant-dernier conseil communautaire, il a été question aussi de «Véloroute». De Tréguennec au pont de Cornouaille (Sainte-Marine), le parcours qui suit le littoral est autant un atout touristique qu'un outil visant à favoriser les déplacements doux. Le tronçon sud bigouden est en cours d'aménagement-pose d'une signalétique adaptée, réalisation de points de repos-et devrait être opérationnel avec le début de la saison estivale.

    En bref

    Clic: réouverture en septembre. Un des enjeux du Contrat de territoire signé en décembre dernier était la réouverture d'un centre local d'information et de coordination (Clic). Ce centre devrait être ouvert, début septembre, dans des locaux situés place Gambetta à Pont-l'Abbé. Lezinadou: enfin la sortie du tunnel. Arrêté depuis juin2010, le Bio réacteur stabilisateur (BRS) de l'unité de compostage de Lezinadou est depuis le 1eravril dernier en période de marche industrielle.

    • Stéphane Guihéneuf "Le Télégramme"
    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • CIRCULATION MOTORISEE SUR LES SITES NATURELS

    Il a été constaté dans les secteurs du Créac’h et de Kerdec’h des traces de passages de quads sur des terrains classés espaces naturels protégés. La circulation de ces engins motorisés est interdite comme d’ailleurs l’ensemble des véhicules terrestres autres que les véhicules utilisés pour remplir une mission de service public. 

    La réglementation générale dans ce domaine est la suivante :

    • La loi du 3 janvier 1991 / circulation des véhicules terrestres dans les espaces naturels (loi 4×4) : interdiction pour les véhicules à moteur de circuler dans les espaces naturels en dehors des voies et chemins ouverts à la circulation publique (art.1er).
    • La loi du 3 janvier 1986 (loi littoral) : interdiction pour les véhicules à moteur de circuler et de stationner sur le rivage de la mer, les dunes et les plages, en dehors des chemins aménagés (art 30).

    • Arrêté préfectoral n° 89-1179 du 15 juin 1989 réglementant la circulation des véhicules tout-terrains : dans l’ensemble du Département du Finistère, l’usage de la moto et des 4×4 est interdit sur les dunes et sentiers côtiers, dans les propriétés privées (sauf accord des propriétaires), à l’intérieur du domaine forestier géré par l’ONF, et dans le lit des cours d’eau, sur les sentiers de grande randonnée et le long des plan d’eau (art. 1er).

    Les sanctions en cas d’infraction à la loi de 1991 :

    • contravention de 5e classe.

    • éventuellement immobilisation du véhicule ou sa mise en fourrière.

    in site de la mairie

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique