• Deux randos nature : le Polder et le bois de Roscouré

    Stéven, guide nature à la Communauté de communes du Pays Bigouden sud
    présente avec Jacques les deux randonnées nature prévues sur la commune |

    La communauté de communes du Pays bigouden sud, qui gère les espaces naturels appartenant au Conservatoire du Littoral et au Conseil départemental du Finistère, propose cet été deux randonnées nature sur la commune. Elles sont placées sous la responsabilité de Steven. La première, dénommée La Terre surgit de la mer, qui a lieu tous les lundis à 14 h (départ du parking de Kerscuntec) invite à découvrir le polder. « Ici, comme l'indique Steven, plus besoin d'attendre la marée basse pour découvrir cet espace naturel riche en faune et en flore... mais aussi en histoire ! En effet, il y a peu de temps la mer occupait ce lieu ». La seconde a pour cadre le bois de Roscouré. Dénommée Promenons-nous dans les bois, elle se déroule tous les vendredis à 14 h (départ parking du cimetière). « Bois, mer ou rivière ? précise Stéven, pourquoi choisir ?, Roscouré offre tout ! Des sentiers boisés surplombent l'estuaire, témoignage des dernières glaciations. Ces sorties sont susceptibles d'être annulées en cas d'intempéries ». Il est conseillé de porter des chaussures adaptées à la marche et de prendre un vêtement de pluie et des jumelles. Inscription : préalable indispensable au 07 88 09 14 01.

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Evaluation du volet préventif du plan 2010-2015 de lutte contre les algues vertes en Bretagne - Bilan et propositions

    Yves BERGER, Josiane CONDE, Claire HUBERT, Pierre RATHOUIS (coordonnateur) et François ROUSSEL
    Evaluation du volet préventif du plan 2010-2015 de lutte contre les algues vertes en Bretagne - Bilan et propositions
    • Type : Rapport/étude
    • Date de parution : 2015
    • Nombre de pages : 110 pages

    Après cinq années de mise en œuvre, ce rapport dresse l'état d’avancement du plan de lutte contre les algues vertes (2010-2015) en Bretagne. 
    Il porte sur l’évaluation du troisième volet du plan, lequel comporte 5 actions complémentaires qui touchent l’économie des exploitations agricoles mais aussi les collectivités et éventuellement d’autres acteurs :
    • action n°1 : réduire les flux de nutriments en provenance des installations de traitement des eaux usées domestiques et industrielles,
    • action n°2 : engager la reconquête des zones naturelles,
    • action n°3 : faire évoluer l'agriculture vers des systèmes de production à très basse fuite d'azote dans le cadre de projets territoriaux,
    • action n°4 : développer des filières pérennes de traitement de l'ensemble des lisiers excédentaires notamment par la méthanisation,
    • action n°5 : améliorer le respect des réglementations par des contrôles renforcés et plus efficaces.

     

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
    • Raynald Tanter entouré des élus et du personnel a inauguré la déchetterie de Kerbénoën, remise aux normes par la Communauté de communes du Pays bigouden sud. Raynald Tanter entouré des élus et du personnel a inauguré la déchetterie de Kerbénoën, remise aux normes par la Communauté de communes du Pays bigouden sud. | 

    Raynald Tanter, président de la communauté de communes, a inauguré en présence des élus et du personnel la déchetterie de Kerbénoën. Fermée depuis janvier pour agrandissement, modernisation et mises aux normes elle a ouvert ses portes il y a quelques jours. Comme l'a indiqué le président « ces travaux, d'un coût de 460 000 €, financés à 30 % par le Conseil départemental et l'Ademe, permettent d'offrir un service de meilleure qualité aux usagers et de meilleures conditions de travail aux agents de la CCPBS car elle est plus grande, plus moderne, plus sécurisée, plus fonctionnelle ».

    En effet, a-t-il ajouté, « la déchetterie a été agrandie, sa surface a été augmentée de 1 050 m² pour atteindre 4 200 m² avec révision des accès et de la circulation intérieure. »

    Dans les mois à venir la déchetterie de Lézinadou à Plomeur devrait à son tour connaître une cure de jouvence et de sécurisation.

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Pratiques agricoles et nitrates dans les milieux aquatiques

    Pratiques agricoles  et  nitrates  dans les  milieux aquatiques
    • Type : Revue/bulletin
    • Date de parution : 2015
    • Éditeurs : Eau france
    • Collection : Les synthèses n° 11
    • Nombre de pages : 16 pages

    L’agriculture a des impacts sur les milieux aquatiques, en termes de qualité et de quantité des ressources, mais aussi de biodiversité. L’intensification de l’agriculture opérée à partir des années 1960, avec notamment l’utilisation d’engrais, mais aussi la spécialisation des exploitations et des régions (concentration de l’élevage, réduction de la diversité des cultures, diminution des prairies permanentes), se traduit par une rupture de l’équilibre entre l’environnement aquatique et l’agriculture, et particulièrement par une dégradation de la qualité de l’eau par les nitrates. En réponse à cette pollution, l’Union européenne adopte en 1991 la directive "nitrates" : celle-ci impose notamment la désignation de zones dites "vulnérables" à la pollution par les nitrates, où les agriculteurs doivent appliquer des programmes d’actions spécifiques.

    Ce document présente la situation des concentrations de nitrates observées dans les eaux de surface et les eaux souterraines, ainsi que les pratiques agricoles, au moment du 4e programme d’actions (globalement, sur la période 2010-2011).

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
    •  Marie-Christine Coustans, présidente de l''Opac de Quimper-Cornouaille, après avoir lu et enferme le document historique de ce lotissement, a posé la première pierre. Marie-Christine Coustans, présidente de l''Opac de Quimper-Cornouaille, après avoir lu et enferme le document historique de ce lotissement, a posé la première pierre. | 

    Mardi, Marie-Christine Coustans, présidente de l'Opac de Quimper-Cornouaille, Jacques Beaufils, maire et Jean-François Le Bleis, conseiller départemental, ont procédé à la pose de la première pierre de l'opération de 4 logements collectifs locatifs, 2 logements semi-collectifs locatifs et 7 pavillons individuels locatifs (accessibles aux personnes à mobilité réduite), allée Bonèze et rue Marcel-Scuiller. « Il s'agit, a dit Jacques Beaufils, d'une opération de démolition - reconstruction sur le site même. Le foncier, où sont édifiés les 13 logements, abritait auparavant une ancienne usine (Salaisons Jaouen) puis, plus récemment, diverses associations et un garage automobile dont la démolition a été réalisée l'an dernier avec le retraitement des inertes (béton) qui ont été réutilisés pour les empierrements de voirie du présent projet ». Cet ensemble, conçu par Hubert Le Queau, architecte, comprend 7 maisons de plain-pied de type 3 destinées à accueillir des personnes âgées souhaitant se rapprocher du bourg, 2 bâtiments comportant pour le collectif, 4 logements et pour le semi-collectif, 2 logements. Ces logements, de type 3, s'implantent coté Sud du terrain avec accès rue Marcel-Scuiller. 'in Ouest-France'

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
    • Arnaud Le Bourgeois, maître d'ouvrage, a expliqué l'idée de l'aménagement du nouveau lotissement de Kéridreux. Arnaud Le Bourgeois, maître d'ouvrage, a expliqué l'idée de l'aménagement du nouveau lotissement de Kéridreux. | 

    Samedi a eu lieu l'inauguration du lotissement de Kéridreux en présence des élus, des entrepreneurs, des nouveaux habitants et des riverains. Le maire Jacques Beaufils devait également préciser qu'un « nouveau lotissement devrait voir le jour dans un quartier au sud de la commune ». Arnaud Le Bourgeois, responsable du cabinet Domoterre, maître d'ouvrage, a indiqué que « ce lotissement a été réalisé en deux tranches : l'une de 15 lots et la seconde de 18 lots. Et qu'il ne reste plus que 4 lots à vendre ». Christian Loussouarn, adjoint, a ensuite rappelé que les exigences souhaitées par la municipalité ont été prises en compte avant d'autoriser la réalisation de ce lotissement : prise en charge des aménagements sur le domaine public, éclairage à leds, espace commun, espace vert, traitement écologique des eaux pluviales. (in Ouest-France)

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Le projet de SCoT approuvé par le Comité syndical

    Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre.

    Suite aux avis des Personnes Publiques Associées, à l'enquête publique et aux conclusions de la Commission d'enquête, le projet de SCoT de l’ouest Cornouaille a été approuvé, à la majorité, par les membres du Comité syndical, le 21 mai dernier.

     

    La procédure d’élaboration du Schéma de Cohérence Territoriale de l’ouest Cornouaille est arrivée à son terme, après 10 années de travaux et d’études. Les élus et les acteurs du territoire ont été mobilisés au travers du "projet de territoire" ainsi que dans le cadre de nombreuses réunions et commissions thématiques. Les personnes publiques ont été associées et la population informée et invitée à s’exprimer tout au long de la procédure, jusqu’à l’arrêt du projet de SCOT le 26 novembre 2013 puis dans le cadre de l’enquête publique.

     

    Suite à la remise du rapport, des avis et des conclusions de la Commission d’Enquête le 3 juillet 2014, les membres des commissions thématiques du SIOCA se sont réunies à plusieurs reprises pour examiner les observations, expliquer les choix retenus et les amendements à apporter au projet de SCOT arrêté. Un rapport d’analyse des remarques et avis concernant le projet de SCoT ouest Cornouaille reprends l'ensemble des réflexions.

     

    Les amendements ont été présentés aux membres du Comité syndical, jeudi 21 mai dernier. Le SCOT de l'ouest Cornouaille a été approuvé à la majorité avec 17 voix pour et 5 contre.

     

    Conformément au Code de l'Urbanisme, le SCOT approuvé est publié et transmis au Préfet du Finistère. Il sera rendu exécutoire deux mois après sa transmission au Préfet. Dès lors les documents du SCoT seront transmis aux personnes publiques associées, aux 4 Communautés de Communes et aux 38 communes comprises dans son périmètre.

     

    Vous pouvez, dés à présent, consulter et télécharger la délibération prise et ses annexes :

     

     

     

     

     

     

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire